Close
À la découverte de l’Italie avec le Tour d’Italie: les 5 premières étapes en Sardaigne et en Sicile.

À la découverte de l’Italie avec le Tour d’Italie: les 5 premières étapes en Sardaigne et en Sicile.

Le 5 mai le Tour d’Italie repart pour sa centième édition et Musement vous accompagne le long des routes et des parcours des coureurs à la découverte des beautés italiennes: parlons du premier groupe d’étapes, celui qui traverse les villes et les zones les plus belles de Sardaigne et de Sicile.

Le 5 mai le Tour d’Italie repart pour sa centième édition.

Quand le drapeau tricolore flottera, lançant le top départ de la compétition, il apportera avec lui de nombreux souvenirs et de nombreux morceaux importants de l’histoire italienne. Le Tour d’Italie c’est des supporters, de l’adrénaline, et du spectacle, mais pas seulement: c’est aussi culture, tradition et histoire.

Le Tour a été narrateur de la période des Guerres Mondiales, pour lesquelles il a dû s’interrompre; il a raconté la célèbre rivalité entre les champions Fausto Coppi et Gino Bartali, une rivalité sur le plan sportif mais aussi sur le plan personnel qui a dépassé les frontières du monde du sport et est arrivée à celui de la politique, avec Coppi et Bartali vus comme les représentants de la dichotomie politique la plus importante du monde contemporain, celle entre les deux partis politiques du Partito Comunista et de la Democrazia Cristiana. Il a narré les contradictions et les moments noirs des années ’90, avec le processus médiatique de l’inoubliable et tourmenté Pirate Marco Pantani alors que l’Italie adoptait la monnaie unique européenne.

Commençons par les cinq premières étapes dont les protagonistes seront deux régions merveilleuses, pleines de traditions, de paysages spectaculaires et de nourriture délicieuse: la Sardaigne et la Sicile.


Que la compétition commence!

Les étapes en Sardaigne entre Alghero, Olbia, Cagliari et Tortolì

Ces premières étapes du Tour traversent la Sardaigne, une terre extraordinairement antique pleine de merveilles naturelles, culturelles et culinaires. Le Tour partira d’Alghero, connue aussi comme Barcelloneta puisque dans cette ville italienne on parle catalan: après que les coureurs sont partis et s’affrontent le long d’un parcours en zigzag et plein de montées et de descentes, ce sera le moment de regarder autour de soi et d’explorer cette merveilleuse localité maritime. Caractérisée par des édifices en pierre rose, Alghero est le chef-lieu de la Riviera del Corallo (littéralement: rivière de corail): dans ses eaux en effet est présente la plus grande quantité du plus précieux corail rouge qui, en plus du tourisme en raison des superbes plages, représente encore aujourd’hui une très grande ressource économique pour la ville.

Quand les champions du Tour arriveront à Olbia ce sera la moment de se détendre dans un véritable paradis terrestre entouré par une mer cristalline: la Costa Smeralda (littéralement côte d’Émeraude) est en effet caractérisée par des plages blanches, des piscines naturelles, des eaux caribéennes et des îles sauvages à explorer en bateau. Sur la terre ferme également les distractions ne manquent pas: cette zone -où se réunit la jet set italienne et internationale- est riche d’établissements à la mode et de boîtes de nuit.


La mer cristalline de la Côte Émeraude

L’étape suivante, de Olbia à Tortolì, nous emmène dans le coeur de l’Ogliastra. L’Ogliastra est une zone sauvage, moins touristique par rapport à la Costa Smeralda, mais ce n’est pas pour autant qu’elle est moins belle ou suggestive. Les plages blanches et sableuses laissent place aux falaises hautes et argileuses qui se dressent sur une mer d’un bleu profond et sont entourées par une végétation luxuriante et parfumée. 

Les étapes sardes se concluent en beauté -et pourquoi pas, peut-être avec un sprint final facilité par un territoire majoritairement plat- à Cagliari, une véritable perle dans la partie méridionale de l’île.

Il y a de nombreuses attractions à visiter et de lieux à découvrir dans cette ville blanche qui prend des teintes roses et orangées le soir au coucher du soleil: le palazzo del Consiglio Regionale avec ses caractéristiques statues du sculpteur sarde Costantino Nivola; l’église de Sant’Eulalia qui recèle des pièces archéologiques datant de l’époque romaine, le fascinant quartier Castello caractérisé par ses tours datant de l’époque pisane et les bastions de l’époque espagnole qui témoignent de la succession des dominations au cours des siècles; et enfin la Cathédrale de Santa Maria et le Palazzo Reale, siège des députés du roi et par la suite résidence des Savoia. Ce sera magnifique d’explorer cette superbe ville après la conclusion de l’étape, ou bien de s’aventurer à vélo dans les campagnes alentours de Cagliari, visiter les nécropoles les plus importantes de la Méditerranée qui se trouve juste à deux pas de la ville ou découvrir le phénomène du muralisme qui est arrivé du Mexique jusqu’à cette zone de la Sardaigne grâce à Pinuccio Sciola. 

Pour ceux qui en revanche, après avoir assisté à la compétition, ont encore un peu d’adrénaline à dépenser, l’idéal est de partir à l’aventure pour une excursion en Barbagia avec dégustation de fromages locaux à la clé ou pour une excursion sur le promontoire de la Sella de Diavolo: la légende raconte que ce point de la côte fut le théâtre d’un affrontement entre anges et démons, durant lequel Lucifer tomba de cheval et perdit sa selle, qui forma se suggestif promontoire calcaire.


Les maisons pittoresques de Cagliari

Le Tour en Sicile, entre Messine, Cefalù, Pedara et l’Etna

La Terre des Oranges a accueilli jusqu’à ce jour 42 étapes du Tour d’Italie et cinquante ans après la victoire de Bitossi en 1967 le Tour arrivera sur l’Etna pour la seconde fois de son histoire.

Ces étapes parcourront quelques uns des plus beaux et caractéristiques endroits de la Trinacrie. Les coureurs partiront de Cefalù, une splendide petite ville située sur la côte sicilienne septentrionale aux pieds d’un promontoire rocheux; elle fut fondée par les grecs au IVème siècle av. J.C. et conquise par la suite par les romains et les arabes. Cette ville est caractérisée par des plages merveilleuses et par son Duomo, plein de mosaïques byzantines et fut déclarée en 2015 Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. 

Cette étape sicilienne prévoit un dénivelé de presque 3500m qui se terminera avec la première arrivée en montée du Tour après les descentes à travers les Parcs des Nebrodi et de l’Etna. La zone de l’Etna n’est pas seulement connue pour sa nature vierge et sauvage qui mérite d’être explorée, mais aussi pour ses vins délicieux.


L’Etna

Les coureurs continueront ensuite à travers de nombreux centres urbains pour ensuite descendre la spectaculaire Vallée de l'Alcantara, en passant par Taormine et passeront la ligne d’arrivée à Messine. Vous pourrez visiter la vallée et ses merveilles pour ensuite visiter une des villes siciliennes les plus belles et les plus connues du monde, Taormine. Avec son merveilleux Teatro Greco (où encore aujourd’hui il est possible d’assister à des représentations théâtrales et musicales), sa superbe place principale et son marché folklorique, Taormine a beaucoup à offrir à ceux qui la visite. En outre, tout le monde sait que faire du sport -mais aussi le regarder!- donne faim, et Taormine est sûrement la ville parfaite pour goûter des merveilles gastronomiques, mais aussi pour apprendre à les cuisiner.

Les étapes siciliennes se concluent à Messine. Après l’arrivée des champions à la ligne d’arrivée, la ville ne demandera qu’à être explorée: la pinolata ou la granita au café avec chantilly et brioche au Caffè Irrera peuvent être un excellent moyen d’entrer en contact avec la réalité locale, et nous vous conseillons de faire un tour dans la splendide piazza del Duomo où se trouve la Fontaine d’Orion, de voir quelques expositions au Palazzo Cultura, de prendre le soleil à la plage de Poetto (une véritable plage en ville), et d’arriver au sommet du col de la Caperrina pour visiter le Sanctuaire de la Madonna di Montalto et admirer une vue à couper le souffle sur la ville et sur les eaux du Détroit qui se déversent entre Sicile et Cariddi.


Vue spectaculaire sur le Détroit de Messine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close