Close
3 des meilleurs marchés des pays baltes

3 des meilleurs marchés des pays baltes

Si vous aimez explorer les marchés lorsque vous êtes en vacances, vous serez surpris de découvrir à quel point les marchés de chacun des trois pays baltes sont uniques et différents les uns des autres.

En Lituanie, en Lettonie et en Estonie, il existe de nombreux marchés intéressants, chacun unique en son genre en termes de nourriture, de boisson, de vêtements et de design. Il y a des marchés branchés pour les personnes soucieuses de la mode, ainsi que des stands de street food pour les plus gourmands.
Jetons un coup d’œil à certains des marchés les plus intéressants et les plus particuliers de ces trois pays baltes. Nous en profitons aussi pour vous recommander certaines choses que vous devriez absolument essayer.
N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo et votre sac à dos, vous y trouverez beaucoup d’idées de souvenirs et aurez l’occasion de prendre d’excellentes photos.

1. Marché central de Riga

Logé dans ce qui était à l’origine conçu comme un hangar pour les Zeppelin, le marché central de Riga est près de la gare routière principale et du quartier de Moscou. Le hangar a été rénové pour le stockage des aliments et était le plus grand marché d’Europe dans les années 1930.

Aujourd’hui, vous y trouverez de tout, du délicieux plov ouzbek aux costumes olympiques russes, et en été, les fraises sont en vente jusqu’à tard le soir. Une nouvelle section de street food a été ouverte en janvier, avec des stands dédiés aux plats traditionnels lettons tels que les pois gris, les pelmenis, le khachapuri, le dolma caucasien et les soupes à l’huile de chanvre.

Les gentilles vieilles dames qui travaillent derrière les stands sont heureuses de parler aux clients en letton, en anglais ou en russe, et ont beaucoup à dire sur les produits qu’elles vendent. Il y a beaucoup à découvrir, chaque segment du marché a des spécialités provenant de l’ex Union Soviétique.

En 1997, la zone autour des hangars a été déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO et reste aujourd’hui encore un marché dynamique au cœur de la vie sociale de la ville.

2. Marché aux puces de Telliskivi à Tallinn

Telliskivi était autrefois une zone industrielle florissante à deux pas du centre historique de Tallinn. Après la fermeture des usines, un groupe d’individus entreprenants l’a transformé en un quartier créatif.

Aujourd’hui, près de 600 événements ont lieu chaque année dans le quartier, dont le marché aux puces qui ouvre tous les samedis. Il y a des studios, des bureaux, des espaces de coworking, des résidences d’artistes et des boutiques de toutes sortes.

Le marché aux puces est situé à Telliskivi 60a/10 et offre une grande variété d’antiquités, d’objets d’époque, de vêtements, de livres, de disques et tout ce que vous vous attendez à trouver dans un bric à brac.

Le quartier vaut la peine d’être visité pour son atmosphère unique et sa vie nocturne animée. Beaucoup de touristes qui visitent la vieille ville de Tallinn ne viennent pas dans cette ancienne zone industrielle, et c’est dommage car c’est en fait l’un des plus grands centres culturels de la ville.

3. Marché de Hales à Vilnius

C’est le plus ancien marché de Vilnius ainsi qu’une immense source de fierté locale. La plupart des familles de la ville font leurs achats ici au moins une fois par semaine, donc c’est aussi un lieu de rencontre.
Le marché aux chevaux, comme on l’appelait au XVe siècle, a beaucoup évolué depuis.

Il a aussi une histoire intéressante: il a été conçu par l’architecte Vaclovas Michnevičius et a plus de 100 ans; il a également été témoin de l’occupation et de la libération soviétique.

Les habitants disent que le marché leur rappelle les marchés de Budapest et Cracovie. C’est aussi l’endroit idéal pour prendre de belles photos de l’architecture du marché mais aussi des gens qui le peuplent.

Bien sûr, ce petit guide n’est pas complet: il y a aussi les marchés de Tartu, Liepaja, Kaunas et bien d’autres mais pour une première visite dans les pays baltes dans les trois capitales principales, c’est un bon début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close