Close
5 choses à savoir sur la Sagrada Familia

5 choses à savoir sur la Sagrada Familia

Pour célébrer l’inauguration de la nouvelle tour de la Sagrada Familia, Musement compile 5 faits intéressants sur le chef-d’œuvre d’Antoni Gaudí.

Barcelone est une ville dynamique, célèbre dans le monde entier pour son impressionnant patrimoine culturel et architectural. Saviez-vous que la ville compte neuf sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco et que sept d’entre eux ont été conçus par le célèbre architecte Antoni Gaudí ? Le parc Güell, la Casa Batlló et l’hôpital Sant Pau font partie des sites incontournables de la ville bien qu’à cette occasion, nous nous concentrerons sur la Sagrada Familia. Pour célébrer l’inauguration de sa nouvelle tour, nous vous partageons 5 curiosités à son sujet.

Mais avant de passer aux choses sérieuses, faisons un peu mieux connaissance avec la nouvelle tour de la Vierge Marie. Avec ses 138 mètres de haut, elle est la deuxième plus haute de l’église, et l’un de ses points forts est sans aucun doute l’énorme étoile à 12 pointes qui la couronne. Il s’agit d’une étoile en verre texturé de 7,5 mètres de diamètre et éclairée de l’intérieur. Très bientôt, il sera impossible d’imaginer la ligne d’horizon de Barcelone sans elle.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Pablo (@pablosbcn)

Et maintenant, sans plus attendre, voici quelques particularités sur le monument le plus visité d’Espagne, mais aussi le plus mystérieux : la Sagrada Familia.

1. 139 ans après le début des travaux, la Sagrada Familia n’est toujours pas terminée

Gaudí n’a pas posé la première pierre. La Sagrada Família a commencé en 1882 sous la direction de l’architecte Francisco de Paula del Villar. Plus tard, en 1883, Gaudí a pris la relève et a consacré plus de 43 ans au projet. De 1914 à sa mort, il a travaillé exclusivement sur la Sagrada Família, qui est une véritable synthèse de sa maîtrise artistique et architecturale. Les travaux, financés par des dons, ont progressé très lentement, notamment en raison de la guerre civile (après la mort de Gaudí), au cours de laquelle une partie de la crypte et de nombreuses maquettes d’atelier ont été brûlées. Aujourd’hui, la vente des billets sert à financer la dernière étape de sa construction.

2. La Sagrada Família : une symphonie vertigineuse de symboles mystiques

La beauté, l’atmosphère et la composante architecturale du monument captivent les visiteurs dès leur entrée. Le sentiment d’émerveillement provient non seulement de l’audace et de la perfection de la technique qui porte ce chef-d’œuvre de l’Art nouveau au sommet du modernisme catalan, mais aussi de l’omniprésence indéniable du mysticisme et de la spiritualité qui ont inspiré l’architecte. Le symbolisme peut être déchiffré et analysé comme un poème mystique qui semble ne pas avoir de fin.

Les 18 tours de la basilique représentent les 12 apôtres, les quatre évangélistes, la Vierge Marie et Jésus-Christ. La taille de chacun est fonction de la hiérarchie spirituelle de chaque figure religieuse. Les trois façades représentent la naissance, la mort et la résurrection de Jésus-Christ, et chacune est remplie de symboles mystiques et d’allégories. Sur la façade de la Passion se trouve un carré magique : 16 chiffres et 310 combinaisons donnent le nombre 33, l’âge auquel le Christ a été crucifié. Ce chiffre s’applique également à l’escalier du parc Güell, qui compte 33 marches.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Hausik (@hausikspain)

3. La nature comme source d’inspiration

Gaudí était fasciné par la majesté de la nature et s’en inspirait souvent. La basilique se révèle comme une forêt vertigineuse de symboles et d’allégories mystiques, une forêt spirituelle clairement représentée à l’intérieur de l’édifice par les colonnes, qui se déploient et s’élèvent vers le ciel comme des branches jusqu’à envelopper le toit.

Les lignes du temple sont faites de courbes sinueuses pour refléter le travail de la nature, par opposition aux lignes droites tracées par la main de l’homme. La verticalité du bâtiment représente l’élévation vers le Ciel et l’union étroite entre le Ciel et la Terre. Cependant, Gaudí considérait qu’il était impossible de dépasser la grandeur de Dieu et l’immensité de la nature. C’est pourquoi la tour représentant Jésus-Christ, la plus haute des 18, ne dépasse pas la hauteur du Montjuic de Barcelone.

4. Gaudí a pensé à tout

Lorsqu’il a commencé la construction de la Sagrada Família, Gaudí était bien conscient qu’il ne verrait pas son travail terminé. Il a pris soin de mettre en œuvre un plan à la géométrie simple et claire, afin que ses successeurs puissent facilement reprendre le flambeau. En fait, il a incorporé des motifs répétés pour simplifier le futur processus de construction, laissant la place à l’action de chaque architecte suivant. De cette façon, chaque génération a pu laisser sa propre marque sur la basilique. De plus, comme Gaudí est enterré dans la crypte, il peut continuer à observer, à titre posthume, l’évolution de la basilique.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Daniel Gálvez Casas (@pappoe79)

5. La Sagrada Família abritait une école

En 1909, Gaudí a construit une école sur le site de la Sagrada Família pour les enfants des ouvriers du bâtiment et les enfants défavorisés du quartier. Il a été installé à l’emplacement de la façade du Gloire avant qu’elle ne soit détruite, puis reconstruite à l’identique à quelques mètres de là en 2002. L’école a inspiré de nombreux architectes qui ont succédé au génie Antoni Gaudí.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @nature.travel.and.more

Vous voulez voir ce chef-d’œuvre de vos propres yeux ? Découvrez nos activités à la Sagrada Familia :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close