Close
13 artistes féminines que vous devriez connaître

13 artistes féminines que vous devriez connaître

De Frida Kahlo à Yayoi Kusama et Rebecca Horn, découvrez 13 artistes féminines modernes et contemporaines qui ont laissé une trace indélébile dans le monde de l’art.

La Journée internationale de la femme, qui aura lieu le 8 mars prochain, ne pouvait être mieux célébrée que par un hommage aux plus célèbres artistes féminines. Avec leur créativité débordante et leurs œuvres d’art déroutantes, elles ont marqué notre paysage culturel.

Des auteurs d’avant-garde aux peintres prolifiques, découvrez les 13 femmes artistes du XXe siècle qui ont changé l’histoire de l’art à jamais :

1. Frida Kahlo (1907 – 1954), la plus célèbre des artistes féminines

Frida Kahlo est sans aucun doute l’une des artistes les plus célèbres de tous les temps. L’artiste mexicaine est souvent célébrée comme une icône féministe et a laissé une marque indélébile dans le monde de l’art ainsi que dans la culture pop. La vie de Frida Kahlo a été courte mais très intense. Ses expériences, en particulier sa souffrance, ont été une source d’inspiration pour la plupart de ses œuvres, dans lesquelles elle capture à la fois sa passion et sa douleur. Les peintures de Frida Kahlo, dont beaucoup sont des autoportraits, ont un style facilement reconnaissable grâce à l’utilisation de la couleur par l’artiste pour exprimer ses émotions. Avec plus de 4,1 millions de mentions en 2021, Frida Kahlo est également l’artiste féminine la plus Instagramée de tous les temps.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Frida Kahlo (@fridakahlo)

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Rodrigo Andrade (@rodandra)

2. Yayoi Kusama (1929)

Pionnière de l’art féministe, du pop art et du minimalisme, Yayoi Kusama a probablement influencé l’art d’Andy Warhol, de Damien Hirst et de nombreux autres artistes. L’artiste japonaise, passionnée par les pois, a apporté sa vision artistique dans le monde de la peinture et de la sculpture, mais aussi avec des installations et des performances. Artiste d’avant-garde, Kusama est reconnue internationalement et a reçu de nombreux prix, tant au Japon qu’à l’étranger. Ses œuvres peuvent être admirées au musée Yayoi Kusama de Tokyo.

3. Louise Bourgeois (1911 – 2010)

L’artiste féminine franco-américaine est célèbre pour ses énormes sculptures et installations. Au cours de sa longue carrière, Louise Bourgeois a exploré divers thèmes, dont la domesticité, la famille, la sexualité et le corps, ainsi que la mort et le subconscient. L’artiste est devenue une figure de proue du mouvement féministe des années 1970. L’une de ses œuvres les plus célèbres, Maman, est une sculpture d’une araignée géante de plus de 9 mètres de haut. L’œuvre fait partie de la collection du musée Guggenheim Bilbao.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Flora (@florastan)

4. Georgia O’Keeffe (1887 – 1986)

Elle est considérée comme la « mère » du modernisme américain. L’œuvre d’O’Keeffe appartient au mouvement artistique du Précisionnisme, un style caractérisé par le souci du détail et la précision dans la peinture. L’artiste est reconnue pour son individualisme distinctif et est surtout réputée pour ses peintures de fleurs et de gratte-ciel (ces derniers n’étaient auparavant peints que par des hommes !). Parmi ses nombreuses récompenses, elle a été la première femme artiste à se voir accorder une exposition rétrospective au MoMa en 1946.

5. Marina Abramović (1946)

L’autoproclamée « grand-mère de l’art de la performance » est devenue une référence en matière d’art et de féminisme depuis le début de sa carrière dans les années 1970, devenant ainsi l’une des artistes féminines les plus célèbres de tous les temps. Dans toutes ses créations, l’artiste serbe explore les limites de son propre corps, entrant souvent en relation avec le public. Certaines performances de Marina Abramović, comme Rhythm 0 ou The Artist Is Present, ont fait l’objet de millions de vues sur YouTube et les réseaux sociaux.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Sabrina Chap (@sabrinachap)

6. Tracey Emin (1963)

L’artiste conceptuelle britannique est connue pour ses œuvres autobiographiques et provocantes, dans lesquelles elle révèle des détails extrêmement intimes de sa vie. Deux des œuvres les plus acclamées de Tracey Emin sont Everyone I Have Ever Slept With (« Tous ceux avec qui j’ai couché ») et My Bed (“Mon lit”). Ce dernier, exposé à la Tate Gallery de Londres en 1999, a été vendu aux enchères en 2014 pour 2,2 millions de livres sterling. Outre les installations, l’artiste excelle dans plusieurs domaines, tels que la sculpture, le dessin et la photographie.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Untitled n.4 (@untitledn.4)

7. Niki de Saint Phalle (1930 – 2002)

L’artiste féminine franco-américain était à la fois peintre et sculptrice. Ses œuvres les plus célèbres sont sans doute les Nanas : des sculptures représentant des figures de femmes aux traits colorés et voluptueux, caractérisées par des traits sexuels surdimensionnés. Le terme « Nana » vient du français et représente la femme moderne, sûre d’elle et érotique. Au milieu des années 1960, Niki de Saint Phalle a anticipé la montée des mouvements féministes avec son slogan « All power to the Nanas« . Certaines des œuvres de Niki de Saint Phalle peuvent être vues au Sculpture Mile de Hanovre et au Musée d’art moderne de Nice. Le Jardin des Tarots, qui se trouve dans la province de Grosseto à Pescia Fiorentina, est un parc artistique créé par Niki de Saint Phalle et ouvert au public en 1998.

8. Cindy Sherman (1954)

Si l’artiste américaine a d’abord axé ses études sur la peinture, elle s’est rapidement passionnée pour la photographie. Cindy Sherman est surtout connue pour ses autoportraits photographiques et ses performances, dans lesquelles elle modifie souvent son image avec du maquillage, des perruques ou des costumes pour représenter de nouveaux personnages. Dans son travail, Sherman cherche à questionner l’influence des médias sur les individus et l’identité collective. Sa série la plus célèbre, Untitled Film Stills, a été achetée en 1995 par le MoMA de New York pour un million de dollars.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Travis (@sivartelrae)

9. Barbara Kruger (1945)

Cette artiste conceptuelle américaine a expérimenté des techniques textiles au début de sa carrière artistique, mais elle est aujourd’hui surtout connue pour son travail photographique. Les œuvres de Barbara Kruger peuvent être admirées non seulement dans les musées et les galeries, mais aussi sur les panneaux d’affichage, dans les gares et dans d’autres espaces publics. Ses photographies en noir et blanc, généralement accompagnées de messages politiques et sociaux écrits en lettres blanches sur un fond rouge, se répandent comme une tornade sur Instagram.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Art Regard (@art.regard)

10. Jenny Holzer (1950)

La diffusion d’idées et de mots dans les espaces publics, qui deviennent ainsi également des lieux d’expositions, est la principale caractéristique du travail de cette artiste conceptuel. Dans ses œuvres, Jenny Holzer traite souvent de questions sociales liées à la politique, à la guerre, au sexe, au féminisme et aux structures de pouvoir en général. L’une de ses créations les plus célèbres est Truisms. Datant des années 1970, il s’agit d’une série de phrases courtes et concises sous la forme d’affiches anonymes placées sur des bâtiments, des murs et des portes dans le Lower Manhattan. Par la suite, Holzer a amplifié la visibilité des affiches en utilisant des bandes lumineuses LED, des bancs, des autocollants, des T-shirts, mais aussi internet et les réseaux sociaux.

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Ilaria (@snapshotsontheway)

11. Lee Krasner (1908-1984)

L’une des plus célèbres artistes féminines américaines d’avant-garde. L’approche de l’art de Krasner était académique, plutôt rigide et basée sur l’illustration de la vie. Durant les années 1930, elle se rapproche cependant de l’avant-garde et entre en contact avec l’expressionnisme abstrait, dont elle est une des principales représentantes. Lee Krasner a mis la poétique de la « libération du signe » au service de la cause féministe, devenant une icône dans les années 1970, en partie à cause de sa relation turbulente avec Jackson Pollock. La relation avec la nature, dans laquelle la figure de la femme est placée, bien que silencieusement, comme un agent important de l’équilibre, est fondamentale dans son travail. Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent Prophecy, 1956, Icarus, 1964, et Night Creatures, 1965.

View this post on Instagram

 

A post shared by Macalester VRL (@macvireli)

12. Bridget Louise Riley (1931)

Cette célèbre peintre anglaise est une des inventrices du mouvement Op Art, un mouvement d’art abstrait qui joue avec les illusions d’optique. Ses œuvres sont si populaires qu’elles atteignent aujourd’hui des prix très élevés. En 2008, son tableau Chant 2 a été vendu 5,1 millions de dollars, ce qui en fait l’une des peintures les plus chères au monde réalisées par une artiste féminine vivante. L’artiste est surtout connue pour ses œuvres en noir et blanc, son utilisation intensive de figures géométriques et le sens du mouvement dans ses peintures. Certaines de ses œuvres peuvent être admirées à la collection Peggy Guggenheim de Venise et au MoMa de New York.

View this post on Instagram

 

A post shared by HENI (@heni)

13. Rebecca Horn (1944)

Sculpture, réalisation vidéo, performance, poésie, dessin ou encore photographie, Rebecca Horn est une véritable touche-à-tout. Cette artiste féminine allemande a acquis une renommée internationale au fil des ans en se distinguant par les extensions corporelles qu’elle utilise pendant ses performances. Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent Einhorn (Licorne), une extension corporelle utilisée lors d’une performance par une femme se promenant dans la campagne, et Finger Gloves, des gants avec de très longues extensions de doigts. En Italie, l’artiste a créé deux célèbres œuvres in situ sur la Piazza del Plebiscito à Naples et autour de l’église S. Maria al Monte dei Cappuccini à Turin.

View this post on Instagram

 

A post shared by ALISON ROSE (@alisonroseny)

Vous êtes passionné d’art contemporain ? Découvrez nos meilleures expériences dans les musées d’art moderne et contemporain :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close