Close
7 conseils pour des photos de voyage responsables

7 conseils pour des photos de voyage responsables

L’éthique derrière la prise d’une photo n’est peut-être pas aussi simple qu’il n’y paraît. Voici sept conseils pour une photographie de voyage responsable.

La photographie de voyage est un sujet sensible dans le monde actuel dominé par les iPhones et les influenceurs. Avec un nombre croissant d’histoires ahurissantes comme celles au sujet de touristes escaladant la Grande Pyramide pour une séance photo, de célébrités se prenant en selfie sur les sites commémoratifs de l’Holocauste et de randonneurs se mettant en danger pour prendre la photo parfaite au bord d’une falaise, le moment est bien choisi pour revoir les règles de la photographie éthique en voyage.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils sur la façon d’adopter un comportement responsable derrière l’objectif.

1. Suivre la règle d’or

Vous vous souvenez de la règle d’or, n’est-ce pas ? Celle qui repose sur le principe de traiter les autres comme vous aimeriez être traité. C’est une règle de base qui peut s’appliquer à tout ce que vous faites, y compris la photographie. Si vous ne voulez pas qu’on vous prenne en photo sans votre permission, ne le faites pas à votre tour.

2. Connaître le sujet

Il n’est jamais difficile de faire des recherches sur la culture de l’endroit que vous visiterez avant de prendre la route. Dans certaines tribus ont croit que prendre une personne en photo revient à lui voler son âme. Les Amish quant à eux, pensent qu’être photographié est une forme de fierté et de vanité qui va à l’encontre de l’un des principes fondamentaux de leur religion.

3. Comprendre la loi

Tout comme il est illégal d’apporter certaines choses dans certains pays, il est également illégal de prendre des photos d’autres personnes sans leur consentement dans certains pays. Bien que de nombreux tribunaux aient statué qu’il ne peut y avoir d’attente raisonnable en matière de vie privée dans un lieu public, d’autres ont conclu qu’il s’agissait d’une violation des droits de la personne. Il est également illégal dans de nombreux pays de prendre des photos des biens du gouvernement, y compris des bâtiments, des ponts et d’autres structures. Ne risquez pas d’être condamné à une amende ou même à une peine d’emprisonnement. Aucune photo ne vaut ça.

4. Être éduqué et respectueux de l’endroit où vous vous trouvez

Bien qu’il ne soit pas illégal de prendre des photos dans les lieux de culte, les lieux commémoratifs ou les bazars, ce n’est pas toujours une bonne idée. Par exemple, il vaudrait mieux éviter de prendre des photos lors d’un culte; mieux vaut attendre que la congrégation soit dispersée. Et qu’en est-il d’un selfie dans un Mémorial de l’Holocauste? À éviter absolument. Prendre des photos de soies teintes à la main dans un souk ou d’une œuvre d’art surprenante dans une galerie d’art peut sembler inoffensif mais les vendeurs peuvent se méfier et douter de vos intentions. Ils ne sont pas censés savoir que vous admirez simplement leur art et que vous n’avez pas l’intention de copier leurs idées créatives. Si vous avez des doutes, demandez la permission avant de déclencher votre appareil photo.

5. La sécurité avant tout

Ne vous mettez pas vous-même ou les autres en danger pour la photo parfaite. Se pencher d’un train en marche, se tenir par les pieds à côté d’un gratte-ciel ou faire un selfie avec un animal sauvage n’est pas très intelligent. Ce type de comportement à risque a entraîné un nombre croissant de décès dans le monde.

6. Photographie en milieu sauvage

En parlant d’animaux sauvages, traitez-les avec le même respect que vous montreriez envers les hommes. Vous ne pouvez évidemment pas leur demander la permission avant de les photographier mais vous pouvez et devez respecter leur liberté de mouvement et éviter de les stresser en faisant des bruits inhabituels pour attirer leur attention ou leur faire peur avec le flash.

7. Prendre soin de la nature

Ce merveilleux champs de lavande en Provence ne sera pas parfait longtemps s’il est piétiné tous les jours par des instagrammers et des photographes qui viennent prendre une photo au milieu de ce tourbillon de parfums et de couleurs. Le besoin de « like » ne justifie pas des actions telles que marcher là où il ne faut pas, empiéter sur une propriété privée ou cueillir des fleurs juste pour obtenir une photo bucolique.

Toutes ces règles peuvent sembler nombreuses, mais combinées au bon sens elles sont essentielles pour devenir plus conscient, sage et éthique quand on prend des photos en voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close