Close
À la découverte des saveurs d’Italie avec le Giro: l’Étape du Sagrantino

À la découverte des saveurs d’Italie avec le Giro: l’Étape du Sagrantino

Le Tour d’Italie c’est aussi histoire et tradition. Et en Italie, la tradition est inextricablement liée à la bonne nourriture et au bon vin. Le tour célèbre l’une des excellences italiennes, le Sagrantino de Montefalco, avec une étape qui traverse l’Ombrie et ses villages enchanteurs.

Il est bien connu que l’Italie est réputée dans le monde entier pour ses paysages merveilleux, son art et ses traditions fascinantes, particulièrement celles culinaires. 

Chaque région italienne peut s’enorgueillir d’une recette typique, toujours accompagnée d’un bon verre de vin et de la bonne compagnie; et la convivialité est précisément un élément fondamental de la tradition culinaire italienne. Nourriture et vin sont presque inséparables: on mange et l’on boit en papotant, riant et discutant de manière animée, ou bien en regardant ensemble le sport à la télé, en ajoutant ainsi, au beau milieu des plats sur la table, l’adrénaline et l’esprit de supporter. 

Le Tour d’Italie est une manifestation qui est entrée dans les maisons des italiens et dans les bars, et qui trouve son paroxysme dans les rues du pays; en général en effet, les supporters attendent le début de la compétition et le passage des athlètes sur le bord de la route le long du parcours en partageant de la nourriture et en débouchant ensemble quelques bouteilles de vin.  

Et, justement parce que le Tour est lié depuis toujours aux traditions les plus chères aux italiens, il ne peut pas ne pas célébrer avec une étape -la dixième- l’une des zones les plus riches et renommées pour la qualité de ses produits eonogastronomiques: l’Ombrie.

La dixième étape célébrera le Sagrantino de Montefalco qui est produit en utilisant 100% de raisin sagrantino, l’un des raisins avec le plus de tanins au monde qui confèrent aux vins une couleur violet-foncé presque noir et un bouquet caractérisé par des arômes de fruits rouges, cannelle et terre. 

L’étape du Sagrantino propose un parcours initialement plat, au départ de Foligno, pour ensuite alterner montées et descentes très bien articulées jusqu’à la ligne d’arrivée marquée par la splendide et pittoresque bourgade de Montefalco. 

Découvrons ensemble les lieux et les saveurs de la dixième étape du Tour d’Italie.


Des rangées de vignes de Sagrantino di Montefalco

Foligno et ses alentours

Foligno est une ville antique, qui s’élève au centre de la Vallée d’Ombrie et traverse le fleuve Topino. Renfermée à l’intérieur de ses murs, elle se distingue par son charme particulier et par la beauté de son architecture. En suivant le cours du Topino qui traverse la ville, il est possible de découvrir des lieux merveilleux et incontournables. Sur la place de la République, s’élèvent le Duomo, le Palazzo Comunale et le Palazzo Trinci; ce dernier a été la demeure de la seigneurie guelfe des Trinci qui a gouverné la ville entre le XIVème et le XVème siècle. Le merveilleux Palazzo Trinci abrite aujourd’hui la Pinacoteca Civica et différentes fresques du XVème siècle, et sa cour caractérisée par des voûtes en croix est particulièrement suggestive le soir, lorsque les arcades et les fenêtres s’illuminent, contrastant avec l’obscurité de la nuit et la pierre de l’édifice.

En outre, dans la ville de Foligno a lieu la traditionnelle et pittoresque Giostra Quintana, un tournoi chevaleresque en costume où 10 couples de chevaux et de cavaliers, représentant leur quartier respectif, se défient (manifestation incontournable si vous vous trouvez dans le coin en juin ou en septembre). 

Entre visite à la découverte de l’art et manifestations historiques, le palais aussi veut sa part du gâteau. La cuisine typique de la zone est riche et savoureuse: elle prévoit des recettes à base de légumineuses (la soupe de haricots), truffe et gibier (papardelles à la truffe ou au ragout de gibier), arrosées par le splendide vin local. À ce sujet, après avoir visité la ville de Foligno, vous pourrez explorer la zone avoisinante -et tout en suivant les traces des coureurs du Tour- vous pourrez vous rendre dans la zone de Bevagna, à la Tenuta Castelnuovo. Dans cette fantastique exploitation agricole composée de 30 hectares de vignoble de la propriété de la famille Lunelli (les producteurs du mousseux Ferrari), vous pourrez faire une visite guidée avec dégustation à la découverte de leurs vins les plus prestigieux, comme le Ziggurat ou le Lampante Montefalco Riserva.


Foligno

Montefalco

Les coureurs défendront leur titre jusqu’à la ligne d’arrivée à Montefalco, une magnifique bourgade médiévale riche d’histoire et de tradition. Montefalco est appelée « La Ringhiera dell’Umbria » -littéralement « la balustrade de l’Ombrie »-  parce qu’elle s’élève au sommet d’une colline qui donne sur les vallons du Clitunno, du Tevere et du Topino; c’est précisément pourquoi la ville est pleine de balcons panoramiques, parfaits pour prendre des photos-souvenirs dignes d’un grand paysagiste. Le point de vue le plus célèbre et suggestif se trouve en face de la Porta della Rocca et du Cedro del Libano, d’où l’on peut entrevoir Foligno, Assisi et Santa Maria degli Angeli. Mais les panoramas à couper le souffle et les vues pittoresques ne sont pas les seules choses que Montefalco offre: cette ville en effet est riche de traditions très anciennes, aussi bien d’un point du vue eonogastronomique que folklorique.

Dans le quartier de Porta Camiano, la partie plus antique de la ville, il est possible de visiter les vignobles historiques de la ville, comme le potager du Couvent de Santa Chiara, Largo di Campo Vaccino et Porta Camiano. De plus, dans la région voisine à Montefalco il est possible de visiter l’une des plus antiques exploitations agricoles de la région, la Proprietà Antonelli, fondée en 1881, qui produit du vin et des produits réputés parmi les meilleurs d’Italie. Vous pourrez visiter les vignes et la cave pour ensuite déguster un déjeuner succulent à base de bruschette, fromages, charcuterie produits à la ferme et déguster quatre vins de l’exploitation Antonelli, ou bien opter pour un goûter en toute simplicité à base de légumineuses et d’une excellente huile d’olive extravierge; si au contraire vous ne voulez pas manquer une expérience sensorielle à la découverte du patrimoine oenogastronomique de Montefalco, mais que vous voyagez avec des enfants, vous pouvez participer à une chasse à la truffe amusante accompagnés d’un sympathique chien truffier qui fera fondre les plus grands comme les plus petits.

De plus, Montefalco accueille chaque année en août l’une des évocations historiques les plus intéressantes et particulières d’Italie, la Corsa dei Bovi. Cette manifestation rappelle un antique jeu populaire lors duquel un taureau, pendant la période de Noël, devait remonter les rues de la ville au beau milieu de la foule hurlante pour ensuite terminer sur les tables des habitants de Montefalco le jour de Noël. Aujourd’hui les taureaux affrontent cette compétition dans des conditions optimales, après des mois d’entrainement et, surtout, avec la certitude de ne pas être servis à table à la fin de la course! Pendant la période de la Corsa, Montefalco se colore avec les étendards des quatre quartiers qui participent à la compétition, plus de 200 figurants en costume d’époque animent les rues et les tavernes deviennent les lieux les plus suggestifs de la ville, où il est possible de déguster des plats authentiques faits à partir des excellents produits locaux tout en étant plongés dans une atmosphère joyeuse et bon enfant.


Montefalco Photo credit: Sangre-La.com via Visual hunt / CC BY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close