Close
Destination de Mai: Barcelone

Destination de Mai: Barcelone

Une rencontre fortuite avec un espagnol il y a quelques années de cela dans les ruelles d’Hô-Chi-Minh-Ville, c’est ce qui a conduit ma vie faite de nouilles et de bières Saigon à être convertie en une vie de tapas et de vino tinto à Barcelone.

Pour résumer une longue histoire après un coup de foudre, il y a plusieurs années de cela, j’ai (je suis australienne) commencé une relation longue distance avec un espagnol installé à Barcelone. Et pour faire bref, je peux dire que notre conte de fées s’est bien terminé puisque nous nous mariâmes et eûmes beaucoup d’enfants…bon j’exagère peut-être un peu…en tout cas nous nous sommes mariés et vivons heureux à Barcelone! 

Avant que je ne fasse le grand déménagement, j’avais déjà visité cette merveilleuse ville plusieurs fois mais toujours sous un angle touristique (visites en bus jusqu’à tous les sites de Gaudi, paella sur les Ramblas et bronzette à Barceloneta).

Mais maintenant, et après une longue période passée à considérer cette ville si magnifique et si vibrante comme ma maison et après avoir été chaleureusement adoptée par ma nouvelle famille espagnole, je suis capable de porter sur la ville un regard nouveau.

Et je ne peux simplement pas m’empêcher de regarder ailleurs.


Petites places dans le quartier gothique de Barcelone, Image credit: Photo via oh-barcelona via flickr.com / CC BY 2.0

Bars de quartiers et boutiques originales.

J’ai découvert une toute nouvelle manière de savourer des tapas et d’explorer les boutiques à Barcelone -bien plus sympa que les pichets de sangria le long de Las Ramblas et que les magasins de marque le long du Passeig de Gràcia-.

Le quartier de El Borne est l’un des nombreux endroits où passer un après-midi dans de super bars comme Bodega La Puntual et Collage Cocktail Bar pour prendre un verre. Vous y trouverez aussi des artisans locaux et des designers comme Iriarte Iriarte, un superbe tanneur.

Une autre de mes zones préférées à Barcelone pour sortir ou pour faire du shopping est Raval. Au premier abord, les alentours semblent un peu malfamés, l’atmosphère y est un peu grunge mais je pense que c’est ce qui fait de ce dédale d’appartements et de places publiques ultra cosy un duo gagnant. 

Les hipsters et les mamies peuvent siroter un vermouth à des tables attenantes au Colibri Café ou au Foxy Bar, juste à côté. On peut aussi passer des heures entières à farfouiller dans les friperies au Flamingo Vintage Kilo ou décider de passer un après-midi tranquille à faire du shopping pour la maison à Fusta’m, où les meubles de seconde main ont été soignés avec amour et restaurés pour votre confort.


Rues du quartier du Raval, Image credit: Photo via Photo credit: oh-barcelona via flickr.com / CC BY 2.0

Un paysage urbain innovant et une plaque tournante pour les start-ups

Pour un pays aussi riche en tradition et en histoire, je crois que Barcelone est en train de mettre en place des moyens assez cool et innovants pour la viabilité urbaine comme par exemple le fait de soutenir les petites start-ups qui travaillent dur pour faire décoller leur business. 

En ce qui concerne la vie urbaine, je me déplace partout en ville en utilisant le système de vélos en libre-service de Barcelone, qui deviendra même bientôt encore plus accessible grâce à l’introduction de « superillas » ou « supergrids » en anglais. Ces zones transformeront des routes déjà existantes en zones piétonnes -vous pouvez en voir une déjà active dans le quartier de Poblenou-.


Le système des vélos en libre-service est très vaste à Barcelone, Image credit: Photo via oh-barcelona via flickr.com / CC BY 2.0

Barcelone est aussi le berceau de certaines start-ups à succès comme Wallapop, Glovo et Typeform. La ville et ses alentours vivent au rythme d'initiatives vraiment sympas comme Barcelona Activa qui aide ceux qui s'investissent avec créativité et passion dans le futur. 


La Tour Agbar est un monument emblématique dans le district de l’innovation du quartier Poblenou, Image credit: Photo via oh-barcelona via flickr.com / CC BY 2.0

La culture catalane en premier plan

Les visiteurs à Barcelone remarqueront sans aucun doute les nombreux drapeaux jaunes et rouges flottant fièrement aux balcons des appartements. Ces drapeaux représentent l’état de la Catalogne, dont Barcelone est le coeur, où l’on pousse fortement à l’indépendance de l’état.

La culture catalane ne cesse de me fasciner. Je pense que l’une des plus belles journées de l’année à Barcelone est la fête de la Sant Jordi le 23 avril. Durant cette journée, qui est dédiée au saint patron de la Catalogne, les rues sont remplies de roses rouges et de marchands de livres. 

Et Noël apporte lui aussi son propre lot de surprises avec le Caga Tío, littéralement « la bûche en merde ». Ça peut paraître bizarre mais il s’agit en fait d’une bûche en bois debout sur deux ou quatre jambes, avec une petite tête dessinée sur une extrémité et à qui l’on donne un peu « à manger » (bonbons, noix, tourons…) chaque soir à partir du jour de l’Immaculé Conception et que l’on recouvre d’une couverture rouge pour qu’il n’ait pas froid. Le jour ou la veille de Noël on lui commande de « chier » en lui donnant des petits coups de bâtons en chantant des chansons et le Caga Tío offre les cadeaux qu’il chie. Mon premier Noël en Espagne avec ma jeune nièce qui attendait que le Caga Tío lui dépose ses cadeaux était vraiment génial!


Caga Tíos attendant d’être accueillis dans leur nouvelle maison sur un marché de Noël à Barcelone, Image credit: Photo via oh-barcelona via flickr.com / CC BY 2.0

Un mode vie décontracté à l’enseigne de la gaité, de la légèreté et de la douceur de vivre

Dès que les minuscules feuilles vertes pointent le bout de leur nez sur les branches des arbres le long des allées de Barcelone, un élan nouveau anime mes pas. Non pas que les hivers soient particulièrement rudes à Barcelone, surtout comparés à d’autres parties de l’Europe, mais c’est juste que les étés sont particulièrement agréables.

La vie semble plus simple en été lorsque les jours rallongent et que l’on peut passer plus de temps à partager des bravas et à siroter des canas avec des amis sur des terrasses ensoleillées. Quelques un de mes endroits préférés comprennent le Rekons et le Bar Calders, tous deux situés dans le quartier de Sant Antoni. 

Et alors que les longs jours d’été vous permettent de mettre le cap sur les plages après le travail pendant la semaine, vous pouvez aussi vous offrir la liberté de passer le weekend dans des villes balnéaires comme Sant Pol de Mar ou Stiges à seulement quelques arrêts de train. 


Cafés en bord de mer, Image credit: Photo via oh-barcelona via flickr.com / CC BY 2.0

Barcelone a littéralement gagné mon coeur -dans plus d’un sens- et je me sens si chanceuse de pouvoir la considérer comme ma deuxième maison. 

La Boqueria Market in Barcelona, Image credit: plb06 via VisualHunt / CC BY-NC-ND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close