Close
Le meilleur chocolat des collines toscanes: interview de Cecilia Tessieri de Amedei Cioccolato

Le meilleur chocolat des collines toscanes: interview de Cecilia Tessieri de Amedei Cioccolato

Pour adoucir votre lundi nous avons interviewé Cecilia Tessieri, Maître Chocolatier et fondatrice de Amedei Cioccolati.

Je n’ai jamais aimé les bonbons, j’ai toujours plutôt été du genre chocolat. C’est pourquoi, lorsque quelqu’un me dit « Moi je n’aime pas le chocolat », je suis toujours étonnée et un peu confuse, comme si l’on me parlait dans une langue inconnue. Pour moi, il est impossible de ne pas aimer la consistance douce et veloutée du chocolat, sa saveur sucrée mais prononcée, son parfum enveloppant comme une étreinte et le fait qu’il soit si précieux mais en même temps si simple.

John Milton disait « Sur le plan biochimique, l’amour c’est comme manger une grande quantité de chocolat », je crois donc que, par extension, créer du chocolat est un acte d’amour par rapport au monde. 

Et c’est justement ça que Cecilia Tessieri, Maître Chocolatier et fondatrice de Amedei Cioccolato, fait depuis 1990, date à laquelle elle a ouvert son laboratoire de pralines grand de 45 mètres carrés. Depuis ce jour, sa recherche des graines de cacao les plus rares et les plus prisées au monde n’a jamais cessée, permettant ainsi l’enrichissement de ses précieuses créations et faisant d'Amedei une entreprise d'excellence satisfaisant dans toute l'Europe, les États Unis, la Chine et le Japon, des clients d'un haut niveau d’exigence.

Dans cette interview Cecilia Tessieri nous dévoile les secrets de son monde, celui du chocolat.


Chocolat Amedei, une perle au milieu des collines toscanes

1. Quand et comment est né votre amour du chocolat?

Le chocolat a toujours accompagné ma vie, et ce, depuis que je suis toute petite. J’aimais le chocolat comme tous les enfants mais moi, il y a 26 ans, j’ai décidé d’en faire mon métier. J’étais allée en Suisse avec mes parents et pendant ce voyage je me suis rendue compte qu’il y avait un artisan chocolatier dans chacun des villages que nous visitions; ça m’a donnée envie d’essayer de créer à mon tour et de commencer à produire du chocolat en Italie d’une manière différente de ce qui se faisait à l’époque, lorsqu’il n’y avait que les grandes entreprises qui se répartissaient le marché, et que le choix pour les consommateurs se réduisait au chocolat au lait ou au chocolat noir.

    2. De quoi vous inspirez-vous lorsque vous devez créer quelque chose de nouveau?

Au cours des années l’on grandit et l’on change, et c’est pourquoi mes sources d’inspiration évoluent sans cesse, mais l’inspiration principale arrive toujours des voyages que je fais, pour le travail ou pour le plaisir: j’entre en contact avec des cultures multiples et des personnes aux habitudes différentes des miennes, et de ces rencontres naissent toujours de nouvelles idées.


Le moment de la création

3. Que signifie être le premier Maître Chocolatier femme au monde? Quelles ont été les difficultés pour vous affirmer dans un monde comme celui du chocolat presque exclusivement masculin?

Lorsque j’ai commencé ce travail je ne me suis presque pas rendu compte que les femmes étaient si rares dans le monde du chocolat; j’étais très concentrée sur le fait d’apprendre et de donner le maximum. J’ai débuté en commençant à travailler auprès d’hommes âgés qui initialement étaient méfiants à mon égard parce que j’étais une jeune fille de 23 ans qui souhaitait faire ce métier; mais leur méfiance se transformait en confiance au fur et à mesure qu’ils comprenaient que j’étais sérieuse, que je m’investissais en me donnant corps et âme à ce que je faisais, exactement comme eux. Quand une femme travaille dur et ne se pose pas de limites, elle est capable d’arriver où elle veut, et même de travailler mieux que les hommes, même dans des milieux exclusivement masculins considérés comme exclusivement masculins en raison de l’effort physique requis.

    4. Que voulez-vous transmettre à travers les Expériences Sensorielles en entreprise?

Avec les Expériences Sensorielles nous essayons de faire comprendre aux personnes quelque chose de plus sur le chocolat, sur la manière dont on le travaille, et c'est pourquoi Amedei est tellement apprécié partout dans le monde. Nous essayons aussi de transmettre de l’amour, parce que pour moi le chocolat c’est avant tout de l’amour: c’est une douceur que l’on offre aux personnes que l’on aime et que l’on partage volontiers avec eux. Une personne doit conclure une Expérience Sensorielle en découvrant -ou en redécouvrant- être amoureux du chocolat.


Le chocolat Amedei

    5. Quelle est selon vous la raison du succès de Amedei dans le monde?

Les raisons sont nombreuses, mais la principale selon moi est l’union entre les matières primaires d’excellence et le processus à travers lequel elles sont travaillées. Cela peut sembler être tenu pour acquis, mais si le traitement des matières primaires n’est pas correct, elles ne peuvent pas donner le meilleur d’elles-même; en outre il est important d’être à l’avant-garde, de faire une recherche continue aussi bien pour favoriser l’évolution technologique des machines que pour être capable d’entretenir des machines anciennes là où c’est nécessaire.

    6. Les touristes visitent la Toscane attirés par les paysages à couper le souffle et les grands vins; comment manifestent-ils leurs émotions lorsqu’ils découvrent un aussi grand chocolat?

Au cours des dernières années le chocolat a connu une grande réévaluation: il n’est plus considéré comme le parent pauvre des desserts, et il peut être apprécié et recherché au même titre qu’un grand vin. Les touristes étrangers qui visitent la Toscane pour en découvrir la culture, les paysages et les produits, sont des touristes qui savent reconnaitre la qualité et c’est pourquoi c’est naturel pour eux de visiter aussi Amedei Cioccolato; ils veulent se plonger en plein dans le monde Amedei, ils aiment découvrir cet aspect de la Toscane que beaucoup encore ne connaissent pas, et souvent ils s’émeuvent lorsqu’il goûtent à nos chocolats. Leur façon de s’approcher de notre chocolat me fascine à chaque fois.


Un chocolat chaud Amedei

7.Quel est votre chocolat préféré?

En général, mon chocolat préféré est celui de qualité -qui est toujours bon- et en fonction des moments j’en choisis un type ou un autre.
Parmi les chocolats noirs que j’ai créé, Cioccolato 9 est mon préféré: il est le plus complexe à réaliser, et le savourer me fait revivre sa création. Je dois cependant admettre que, même si le chocolat noir est sûrement le plus noble, quand je veux un moment de douceur je ne renonce pas au chocolat au lait.


Chocolat au lait avec des noisettes Amedei

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close