Close
Les pourboires à travers le monde: où, comment, combien

Les pourboires à travers le monde: où, comment, combien

Voilà un petit vade-mecum pour être sûr de ne pas se tromper en laissant un pourboire en voyage.

Il existe mille et une façon d’appréhender un voyage. Il y a ceux qui aiment se lever à l’aube pour faire le plus de choses possibles pendant la journée et ceux qui au contraire préfèrent prendre leur temps parce qu’après tout « c’est les vacances ». Il y a ceux qui programment chaque pas et chaque minute de leur voyage et ceux qui au contraire préfèrent improviser. Il y a ceux qui visitent tous les musées et ceux qui passent leur temps à la recherche d’activités moins conventionnelles, les plus locales possibles. Cela dit, il y a une chose qui est commune à tous les voyageurs, c’est l’embarras au moment où l’on se lève de table au restaurant, où l’on descend du taxi: « où dois-je laisser le pourboire? Combien? »

Voilà un petit vade-mecum qui devrait vous aider à vous débrouiller avec élégance et éviter les incidents diplomatiques à travers le monde.



États-Unis

Aux États-Unis les serveurs n’ont pas de salaire mais ils vivent des pourboires que laissent les clients. C’est pour cette raison qu’il est obligatoire de laisser entre 10 et 22% de l’addition. Si le serveur a été attentif, gentil et sympathique, lui laisser un pourboire d’au moins 17% est de bon usage.

Royaume Uni et Irlande

Dans ces pays il se peut que la note inclut déjà le service, c’est pourquoi il est bon de contrôler toujours le reçu; dans le cas où il n’est pas inclus, il faut laisser une somme égale à 10% de la note. Il n’est en revanche pas nécessaire de laisser un pourboire au barman dans un pub.

Turquie

En Turquie les pourboires ne sont pas obligatoires mais toujours bienvenus. Dans les restaurants un peu chics il est de bon ton de laisser 10-15% de la note. Il est important de se rappeler que, quelque soit la somme, le pourboire doit toujours être laissé en liquide.

France, Espagne, Grèce, Italie et Allemagne

Dans ces pays le service est compris dans le prix il n’est donc pas nécessaire de laisser un véritable pourboire mais plutôt quelques pièces en signe de remerciement pour le serveur.

Portugal

Au Portugal on laisse d’habitude quelques centimes de pourboire au bar et quelques euros à la fin d’un repas dans un lieu peu touristique. Dans les restaurants d’un rang supérieur ou dans les établissements pour touristes, le service n’est pas toujours inclus, c’est pourquoi il est nécessaire d’ajouter au compte une somme en liquide qui s’élève à 10%.

Inde

En Inde il faut toujours se déplacer avec quelques pièces dans la poche. Au restaurant il est de bon ton de laisser un pourboire d’environ 10% du compte si l’on a particulièrement apprécié le service, si la note est plus salée, 5% sont suffisants. Pour les taxis ce n’est pas obligatoire, tandis qu’à l’hôtel il est opportun de laisser 10 à 20 roupies (qui correspondent à 20 centimes) de pourboire au groom.

Mexique

Au Mexique il est nécessaire de lire attentivement la note avant de se lever et de s’en aller: le pourboire est en effet inséré dans le compte avec un pourcentage pré-établi, une indication, qui s’élève généralement à 10% de la somme totale. Après une course en taxi il est de bon ton d’arrondir le tarif tandis qu’à l’hôtel on laisse généralement 50 centimes pour chaque bagage emmené dans la chambre.

Brésil

Au Brésil les pourboires sont perçus comme une véritable partie du salaire mensuel des serveurs, c’est pourquoi il faut laisser un pourboire d’au moins 10% de la note totale.

Suède

En Suède les pourboires ne sont pas inclus dans la note mais ils ne sont pas pour autant obligatoires. C’est très certainement une bonne façon de remercier l’excellent service effectué par le personnel et si vous voulez en laisser vous devez calculer 5-10% de la note.

Australie et Nouvelle Zélande

En Australie le service n’est pas inclus dans la note cependant il est habituel de trouver des bocaux où insérer quelques pièces de monnaie ou des billets comme pourboire pour le personnel.

Chine

En Chine les pourboires ne font pas partie de la coutume locale et il est même possible qu’on vous les refuse, à moins qu’il ne s’agisse d’un restaurant particulièrement chic au service extraordinaire. Les choses sont légèrement différentes dans les villes comme Péquin et Shanghai qui se sont globalisées et ont ainsi transformé leurs habitudes selon les moeurs occidentales en ajoutant 10% à la note pour le service.

Japon

Au Japon aussi les pourboires ne sont pas une habitude consolidée et le passage de l’argent de main en main est même considéré comme dégradant, et il en vaut de même pour les serveurs lorsqu’il s’agit de recevoir de l’argent personnellement d’un client. Il est en revanche très apprécié de contribuer avec quelques pièces à la récolte collective de pourboire pour tout le personnel dans les récipients spécialement destinés à cet effet qui se trouvent dans certains établissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close