Close
L’importance de la bière dans la ville d’Amsterdam

L’importance de la bière dans la ville d’Amsterdam

L’histoire de la bière à Amsterdam remonte bien avant Heineken. Découvrons ensemble comment les brasseries ont aidé Amsterdam à atteindre son Âge d’Or.

Lorsque l’on pense à Amsterdam et à la bière, on pense immédiatement à Heineken, mais en vérité, Amsterdam était considérée comme capitale de la bière bien avant 1863, lorsque le jeune Gérard Heineken décida d’ouvrir sa première brasserie.

Il y a environ mille ans, des personnes visionnaires décidèrent de fonder une ville sur un bout de terre boueuse et ventée; si vous pensez que ce n'était probablement pas le projet le plus intelligent mis en oeuvre par le genre humain au cours de l'histoire, vous devez savoir qu’en réalité ce morceau de terre avait devant lui un avenir prospère. La ville d’Amsterdam en effet a été construite dans une position stratégique: le fleuve Amstel se jetait dans cette baie de IJ qui était connectée au Golf de Zuiderzee dans la Mer du Nord. Un autre avantage important reposait sur le fait qu’en 1323, la ville d’Hambourg concéda à Amsterdam le privilège de commercialiser la bière. Depuis ce jour la ville évolua crescendo et l’année 1386 fut la meilleure pour le commerce de la bière d’Hambourg, avec plus de 5.000 barils fournies par Amsterdam -environ 20 fois le nombre de sa population-. Ce succès ouvrit grand les portes du commerce en Orient qui amplifia les échanges avec des produits comme le bois et le blé. Les citoyens étaient assoiffés et donc de nombreux habitants d’Amsterdam commencèrent à produire de la bière et, suite au succès économique de cette initiative un grand nombre d’immigrants arriva à Amsterdam en quête d’une vie meilleure. La population augmenta sensiblement et la ville s’agrandit. Le petit village de pêcheurs devint ainsi un important port commercial.


La rue de la bière

C'est ainsi qu'au XVII siècle, Amsterdam devint le centre du monde et connu son Âge d’Or. Entre le XVII et le XVIIIème siècle la population augmenta de 60.000 à 200.000 habitants et c’est pourquoi la célèbre Canal Belt s’étendit avec Herengracht, Keizersgracht, Prinsengracht, Jordaan et Brouwersgracht et devint un canal consacré exclusivement à la production de la bière. Aujourd’hui à Brouwersgracht il n’y a plus de brasseries et de nombreux entrepôts ont été transformés en appartements de luxe.

Pendant cette période, plus de 18 types de bière ont été produits à Amsterdam et beaucoup d’entre eux contenaient du cannabis, de la jusquiame noire, du romarin et d’autres herbes. Nous ne savons pas si les citoyens étaient conscients du fort effet hallucinogène provoqué par les herbes associées à l’alcool, ni s’ils trouvèrent agréable cet effet collatéral, mais ce que nous savons avec certitude c’est que les habitants d’Amsterdam buvaient tellement que n’importe qu’elle personne qui visitait la ville restait abasourdie par leur comportement turbulent.


Le Brouwersgracht d’Amsterdam

La consommation de bière était encouragée: les étudiants universitaires pouvaient acheter chaque année 1500 litres de bière exempt d’impôt et les familles connaissaient tous les types de bières existants et étaient en mesure de conseiller quelle variété s’adaptait le mieux aux jeunes et aux anciens. À cette époque l’eau n’était pas potable, c’est pourquoi les nobles et les riches buvaient du vin, alors que la majeure partie de la population buvait de la bière. À la lumière de tout cela, l’extension de la Canal Belt ne surprend pas: les brasseries avaient besoin de grands espaces!


L’ancienne brasserie Heineken

En 1863 par contre, lorsque Heineken arriva sur la scène, Amsterdam étaient en déclin depuis un petit moment. Gérard Heineken souhaitait faire fortune mais il se sentait aussi responsable par rapport à la ville qui lui avait permis de produire sa bière; il prit en main la situation et investit dans divers projets qui remirent Amsterdam sur le devant de la scène à la fin du XIXème siècle: c’est à lui que l’on doit le Rijksmuseum, la Concert Hall et l’Amstel Hotel. Son neveu Alfred, « Freddy » Heineken, promut une brillante campagne de marketing pour transformer Heineken en l’une des marques les plus célèbres au monde. Aujourd’hui la bière Heineken n’est plus produite à Amsterdam mais la ville accueille encore le quartier général de l’entreprise et l’ancienne brasserie.

La bière de nos jours est l’un des produits les plus appréciés et Amsterdam est pleine de petites brasseries cachées dans toute la ville. Brouwerij ‘t IJ située à l’intérieur de l’unique moulin à vent encore sur pied à Amsterdam fut l’une des toutes premières. Fut un temps, il y avait énormément de moulin à vent dans toutes la ville parce qu’ils servaient à faire circuler l’eau dans les canaux mais lorsqu’au XVIII siècle Amsterdam perdit son pouvoir sur la scène politique mondiale, le système introduit durant l’Âge d’Or se révéla trop coûteux et la majeure partie des moulins fut détruite.


Brouwerij’ t IJ

Explorez la ville et explorez toutes ses brasseries: chez Oedipus, Two Chefs Brewing, Butcher's Tears vous pouvez goûter la bière de leur propre production. Vous voulez goûter la bière loin des circuits touristiques d’Amsterdam? Visitez Tolbar dans le quartier De Pijp.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de la ville et de sa bière? Réservez une visite guidée d'Amsterdam à pied avec dégustation de bière avec Musement.  circuit guidé de la ville avec Musement.

Text: © 2017 Michiel Muyres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close