Close
Monuments emblématiques, histoire, mythes et anecdotes

Monuments emblématiques, histoire, mythes et anecdotes

Des déserts d’Arabie aux rues humides de Londres, en passant par les gratte-ciel de Manhattan à la plus célèbre tour de Paris, nous avons rassemblé quelques anecdotes sur quelques-unes de nos destinations préférées.
Un peu d’histoire, un peu de mythe et quelques surprises : Embarquez pour un tour du monde avec Musement !

Des batailles à James Bond

La Tour Eiffel, Paris

 


La Dame de fer

Aucun lieu dans Paris n’est aussi emblématique que la Tour Eiffel. Célèbre et majestueuse, cette structure de fer forgé s’éleve à 300 mètres de haut et surplombe le Champ de Mars, la Seine serpentine et les toits de zinc haussmanniens depuis 127 ans … La Dame de fer est la gardienne des histoires et des secrets des rues légendaires de Paris.

La Tour Eiffel fut construite par l’architecte Gustave Eiffel à l’occasion de l’exposition universelle de 1889 en l'honneur du centenaire de la Révolution française. A l'origine, la Dame de fer devait être démontée 20 ans plus tard ! Les restaurants russes, français et flamands se sont installés au premier étage tandis que le journal Le Figaro ouvrait son imprimerie au second. Les visiteurs du dernier étage pouvaient quant à eux envoyer des cartes postales à leurs proches depuis le bureau de poste.

Au moment de son achèvement, la Tour Eiffel était la structure la plus haute du monde –jusqu’à la construction de la tour « Chrysler » en 1930 à New-York. Durant ses 127 années d’existence il s’est produit des faits insolites et des évènements que peut-être vous ne connaissez pas ! Grâce au poste de transmission sans fil de la Tour Eiffel, un message allemand mentionnant les problèmes d’approvisionnement de l’armée allemande fut intercepté. Cette information permit d’organiser la contre-attaque victorieuse que nous connaissons tous. Elle survécut à la destruction ordonnée par Hitler et résista aux nombreux vols d’avions passant sous ses arches.

Véritable icône, la Tour Eiffel fit de nombreuses apparitions dans des films contemporains comme Le Diable s’habille en Prada et Minuit à Paris, et des classiques d’Audrey Hepburn comme Deux têtes folles et Drôle de Frimousse. Le mythique James Bond « Dangereusement vôtre » dépeint une scène se déroulant au Jules Verne, le célèbre restaurant perché au deuxième étage de la tour (une étoile Michelin), tandis que Christopher Reeve, le héros de Superman sauva la Tour Eiffel (et Lois Lane dans le processus) d'une attaque destructrice.

Le dernier étage offre bien plus qu'un simple panorama. Vivez l’expérience jusqu'au bout ! Profitez d'une coupe de Champagne tout en admirant la meilleure vue de Paris et faites un saut dans le luxueux appartement privé de Gustave Eiffel, désormais ouvert aux visiteurs. Après avoir savouré un délicieux dîner au Jules Verne, évadez-vous dans les rues de la Capitale et arrêtez-vous un instant : Dès la tombée de la nuit, la Tour Eiffel scintille toutes les heures pendant cinq minutes.

Napoléon a volé mes chevaux !

Porte Brandenburg, Berlin


La Porte Brandenburger

La Porte de Brandebourg faisait initialement partie du mur de Berlin ayant pour objectif de séparer géographiquement et politiquement l’Est et l’Ouest de Berlin. Après la chute du Mur de Berlin en novembre 1989, quand l’Allemagne fut réunifiée, la porte de Brandebourg retrouva son statut de symbole de l’unité du nouveau Berlin. Elle a été officiellement ré-ouverte le 22 décembre 1989 et 100 000 personnes vinrent célébrer cet événement. Malheureusement, la fête se termina par de sérieux dommages et le monument – qui dû être restauré – fut officiellement ré-ouvert le 3 octobre 2002.

En 1806, Napoléon chaparda le Quadrige situé en haut de la Tour – une statue d'un char tiré par quatre chevaux avec une couronne d'olivier. La Prusse récupérera la statue en 1814 et en profitera pour la modifier, changeant la couronne de feuilles de chêne en une croix de fer avec un aigle – symbole de la victoire pour le royaume.

En 1945, le monument survécut à la Seconde Guerre mondiale, mais resta fortement endommagé. C’est alors que débuta la restauration afin d’effacer les traces d’une bataille sans nom. Des travaux qui seront interrompus en raison des relations glaciales entre Berlin-Est et Berlin-Ouest. Même après la chute du mur de Berlin en 1989, la reprise des travaux fut lente et il faudra attendre 2002, pour que la porte ré-ouvre officiellement.

Aujourd'hui, la Porte de Brandebourg se trouve sur une grande place piétonne, contribuant davantage au tourisme qu’à la perception de taxes et d’impôts. La porte semble bien entretenue, cachant plus de 200 années de dommages causés par l'histoire. Cependant, malgré un passé tumultueux, la porte de Brandebourg continue d'être un symbole de paix et d’unité – pour l'Allemagne, ainsi que pour toute l'Europe.

"Prétentieux, absurde mais légendaire" 

Le Tower Bridge, Londres 


Tower, Londres

Voici le pont le plus emblématique de Londres. En vedette dans une série de films comme The Elephant Man (1980) ou Le Journal de Bridget Jones (2001), il est presque impossible d'avoir un film tourné à Londres sans 30 secondes de plan sur le bleu de son armature. Pour la plupart d'entre nous, il n'est plus seulement un pont, il est le synonyme de la ville elle-même.

Mais ce ne fut pas toujours le cas ! Lorsque le pont fut ouvert en 1894, il était alors le plus grand et le plus sophistiqué pont à bascule jamais construit dans le monde. Pour autant, il fut vivement critiqué, qualifié de «prétentieux» (par l'expert architectural HH Statham) et «absurde» (par l'artiste anglo-gallois Frank Brangwyn). Beaucoup de personnes détestaient son design gothique victorien. De plus, alors qu'il est difficile de l’'imaginer aujourd’hui, la passerelle supérieure était devenue le repaire des prostituées et pickpockets; obligeant même sa fermeture en 1910.

À l'époque, le pont avait une fonction importante. Le surpeuplement d’East London devenait un problème et il n'y avait qu'un seul pont sur la Tamise (le London Bridge d’ailleurs souvent confondu avec le Tower Bridge). Aujourd'hui, le pont est une attraction touristique de renom. Les touristes viennent des quatre coins du monde pour assister à la levée du pont levis et découvrir les vues panoramiques depuis les passerelles supérieures.

Le pont a également changé son «look» en étant repeint en rouge, blanc et bleu dans les années 70 pour le jubilé d’argent de la Reine Elizabeth II. En 2014, des planchers de verre ont été installés sur les passerelles, donnant aux passants une vue vertigineuse. Actuellement, il y a un projet de mise en lumière des plus grands ponts de Londres, (£20 millions). Ce projet permettra de transformer le pont en une pièce d’art moderne. 

Presque achevée ! (presque)

La Sagrada Familia, Barcelone


Sagrada Familia

134 ans plus tard, le temple expiatoire de la Sainte Famille d’Antoni Gaudi est toujours aussi célèbre. Pour comparer, l'ancienne pyramide de Gizeh en Egypte aura pris moins de temps pour être achevée. Alors quel est le problème?

La Sagrada Familia a une histoire peu commune. Son architecte initial en 1882 était Francisco de Paula del Villar y Lozan, mais à cause d'un désaccord avec les promoteurs il a démissionné rapidement. Gaudi décida de ne pas poursuivre la conception néo-gothique d'origine, suggérant quelque chose de beaucoup plus ambitieux et symbolique. Ce ne fut qu’en 1923 qu'il réalisa les plans de conception pour les toits et la nef.

Le premier clocher (sur la façade de la Nativité) ne fut achevé qu'en 1925, et Gaudi n'en verra pas plus. En 1926, alors âgé de 74 ans, il est fauché par un tramway et décéde trois jours plus tard. Il avait laissé des plans architecturaux dans son atelier mais malheureusement, des anarchistes ont pris d'assaut le bâtiment en 1936 et ont détruit les plans. Les plans de reconstructions continuent d'être controversés, certains disent que la vision actuelle n'est pas du tout celle que Gaudi avait imaginé.

Gaudi avait une approche très philosophique au sujet des retards, affirmant que son client (Dieu) n'était pas pressé. La construction se poursuit aujourd'hui et l’objectif est de terminer la cathédrale pour le 100e anniversaire de la mort de Gaudi en 2026. Pendant ce temps, trois millions de personnes visitent chaque année la cathédrale, ce qui en fait l'attraction la plus populaire d'Espagne.

Gaudi est parti avec un grand secret. Juste à coté d’un groupe de sculpture représentant la passion, il y a un carré magique gravé dans la pierre de la Sagrada Familia. La présence de ce petit objet mathématique sur la façade d’un église parait insolite. Mais si on se penche un peu sur ce carré magique, on peut y voir un symbole. Une grille de 4×4 de 14 numéros différents. Que signifient-ils? Certains disent que les numéros additionnés (par ligne, colonne ou diagonale) donne la constante magique de 33 – l'âge de Jésus-Christ à la crucifixion… ou est-ce le plus haut rang dans la franc-maçonnerie?

Pas d'acteurs, pas de fossoyeurs !

Le Colisée, Rome


Le Colisée

Devant les ruines et les fondations du Colisée de Rome, prenez un moment pour considérer que plus d'un million d'animaux et environ 500.000 êtres humains ont été brutalement abattus à cet endroit – juste pour le divertissement du peuple.

L'Amphithéâtre Flavien – son nom officiel – est une merveille qui fut achevée en l’an 80. Avec une capacité de 50.000 spectateurs, il a été créé pour alimenter la demande populaire pour les jeux, en partie comme une déclaration de la puissance de la dynastie des Flaviens et en partie comme une vitrine des compétences architecturales romaines.

Ici, les gladiateurs se sont battus entre eux et ont également été utilisés comme bourreaux des criminels ou des esclaves fugitifs. Des chrétiens auraient été martyrisés et les animaux sauvages du monde entier furent abattus dans des spectacles gratuits qui parfois duraient jusqu'à une centaine de jours, soit des milliers d’animaux abattus. Ce ne fut pas seulement les roturiers qui assistaient à ces spectacles – les nobles et sénateurs avaient leurs propres sièges (mais les acteurs et les fossoyeurs n’étaient pas du tout autorisés).

Le déclin éventuel de Rome et peut-être un changement dans l'appétit du public pour les assassinats de masse ont contribué à ce que l'amphithéâtre se retrouve progressivement hors d'usage. La pluie et le vent l’ont assailli et il fut frappé par la foudre. En 847, tout le côté sud s’effondra dans un tremblement de terre. Les populations locales commencèrent alors à l'utiliser comme une source de matériaux de construction et ses façades de marbre ont effectivement été utilisées pour construire une partie de Saint-Pierre au Vatican.

Aujourd'hui, le Colisée est l'attraction la plus populaire de Rome et des millions de touristes viennent en apprendre davantage sur son histoire. Là où des foules ont observé des carnages hideux, les stars comme Elton John chantent aujourd'hui leurs tubes. 

Construite avec des marteaux de bois ? 

La Statue de la Liberté, New York


La Statue de la Liberté

Sculpteur français, Frédéric-Auguste Bartholdi était quelqu'un de bien. Il aimait sa mère Charlotte à tel point qu’il a utilisé son visage comme source d'inspiration pour la Statue de la Liberté. Malheureusement, nous ne saurons jamais comment Mme Bartholdi aurait géré une soudaine célébrité !

Lady Liberty prit ses origines dans l’imagination du politicien-professeur français Edouard de Laboulaye, qui voulait offrir un cadeau à l'Amérique, en reconnaissance de son indépendance et de l'abolition de l'esclavage. Cette statue sera nommée Liberté éclairera le monde et sera conçue par Bartholdi avec l’aide d'un autre Français au nom familier: Gustave Eiffel. 

La statue n'a pas été entièrement construite en Amérique. Ses 300 pièces ont été réalisées à Paris, à partir de feuilles de cuivre de seulement 0,094 pouce d'épaisseur (2,4 mm) qui ont ensuite été martelées au marteau en bois pour prendre forme. Ces feuilles ont ensuite été expédiées à New York et assemblées sur la colonne vertébrale de fer créée par Gustave Eiffel. Au moment de son achevement, la statue était la structure de fer la plus élevée du monde (coûtant au total 10 millions de dollars (valeur actuelle)). Pendant 16 ans (1886-1902), elle servit de phare, avertissant les expéditions jusqu'à 24 miles.

La statue tient une torche dorée (remplacée et re-dorée dans les années 1980) et une plaque commémorative avec la date de la Déclaration d'indépendance américaine du 4 Juillet 1776. La statue se distingue également avec ses chaînes brisées représentant l'émancipation.

Peut-être plus célèbre, la tête de la statue de la Liberté a été découverte sur une plage par Charlton Heston dans La Planète des singes (1968) et a explosé dans Independence Day (1996) et Le jour d’Après (2004).

It’s all about the bedrock

Manhattan skyline, New York


La Skyline de Manhattan

A Manhattan, la règle numéro 1 c'est la hauteur. Depuis le XIXe siècle, les promoteurs tentent d'atteindre les nuages en créant des gratte-ciel de plus en plus haut.

Chicago a d'abord été la principale concurrente de New York avec les plus hauts bâtiments du pays à un moment où les structures de pierres ou de briques traditionnelles atteignaient leurs maximums en terme de hauteurs. Les structures métalliques des gratte-ciel permirent aux bâtiments de monter toujours plus haut. New York a finalement triomphé sur Chicago avec la construction d’une série de tours mythiques, notamment le Chrysler Building (1930) et l'Empire State Building (1931) jusqu'à la construction en 1972, des tours du World Trade Center.  

One World Trade Center est maintenant officiellement le plus haut gratte-ciel de New York. Le 432 Park Avenue dispose d'une tour qui semble plus élevée – mais c’est seulement l'absence d’antenne qui rend officiellement moins haute le One World Trade Center. Quels que soient les règles pour calculer les hauteurs, il y a beaucoup de géants à New York : One57, 40 Wall Street, Beekman Tower, Trump World Tower et le 30 Centre Rockefeller pour ne nommer qu’eux.

Un fait curieux : les bâtiments les plus hauts de New York sont soit Downtown ou Midtown. Pourquoi donc ? Car la roche-mère est proche de la surface dans ces deux quartiers et constitue une base solide pour édifier des immeubles de grande hauteur. Au Sud de la 30th Street, le sol est composé de sédiments – d'où la construction de bâtiments de plus petites tailles.

Où voir la skyline de New York ? L'observatoire de l'Empire State Building est célèbre pour la vue, mais si vous voulez voir l’Empire State Building vous pouvez aller au Rockefeller Center. La promenade sur le pont de Brooklyn propose un autre point de vue intéressant, tout comme le café au dessus de la galerie du  Met. Enfin, pour une vue vraiment majestueuse, prenez le ferry de Staten Island, en regardant derrière vous, le panorama vous permettra de voir la statue de la Liberté et l’ensemble de la skyline. 

I can’t move my hands!

Big Ben, Londres


Big Ben

Comme la plupart des écoliers britanniques le savent, Big Ben n’est pas le nom du bâtiment mais simplement celui de la cloche de 13,5 tonnes installée à l'intérieur de la Tour de l'Horloge (Clock Tower). Cette dernière est attenante au Palais de Westminster, le siège du parlement britannique (Houses of Parliament). Achevée en 1859, la cloche «Big Ben» a une histoire bien compliquée. 

La cloche originale a été faite en 1856 et est arrivé au Parlement dans une calèche tirée par 16 chevaux blancs. Malheureusement, la cloche s’est fissurée lorsqu'elle a été sonnée pour la première fois – peut-être parce que le marteau utilisé était trop lourd. Une seconde cloche, plus légère viendra la remplacer en 1858, mais elle était trop large pour tenir dans la tour verticalement et a dû être laissé latéralement pendant trente heures. Cette nouvelle cloche s’est également fendue lorsqu'elle a été sonnée. Un marteau plus petit a été suggéré et le petit trou créé a été retiré de la cloche pour arrêter la fissure. C’est cette cloche qui sonne toutes les heures aujourd'hui.

Pourquoi le nom « Ben » ? Il a été probablement donné d'après Sir Benjamin Hall.

Le mécanisme de l'horloge a été construit par John Dent et le design de l'horloge géante a été conçu par Benjamin Vulliamy, Horloger de la Reine. Hélas, les problèmes ne se sont pas arrêtés là. Au début, la tour de l'horloge était trop petite pour accueillir l'horloge. Ensuite, les aiguilles des minutes en fonte étaient trop lourdes pour tourner et ont dû être remplacées par des aiguilles en cuivre. Mais quand finalement, les quatre faces de l'horloge furent achevées, elles étaient magnifiques : chacune faisant sept mètres de diamètre avec 312 morceaux de verre opaque.

En 2016, le gouvernement a annoncé un programme de réparation et de rénovation de trois ans pour Big Ben (débutant en 2017). Pour la première fois depuis de nombreuses années – et après les bombardements des deux guerres mondiales – la cloche va rester silencieuse pendant quelques mois. Mais bonne nouvelle : Big Ben sera pourvu d’un ascenseur qui viendra remplacer les 334 marches menant au sommet. Ding Dong!

L'archevêque dans un panier

Le Duomo, Milan


Duomo, Milan

Qu'est-ce que le Duomo de Milan et la Sagrada Familia de Gaudi à Barcelone ont en commun ? Ils sont tous deux techniquement inachevés. La cathédrale espagnole est en travaux depuis 134 ans, mais les travaux du Duomo de Milan ont duré plus de 600 ans !

Commencée en 1386, la cathédrale de Sainte Marie de la Nativité est devenue un bâtiment en briques avec une façade de marbre Candoglian rose-blanc du lac Majeur. D’ailleurs des canaux furent creusés pour acheminer le marbre. Ils existent encore aujourd'hui dans le quartier de Navigli. Pendant ce temps, des milliers de maçons et sculpteurs sont arrivés à Milan au cours des siècles pour travailler sur les 3400 statues, 52 piliers et 135 clochers / pinacles. La cathédrale est alors la deuxième plus grande église d'Italie, devancé que par la colossale basilique Saint-Pierre à Rome.

Bien sûr, vous ne devineriez jamais que le Duomo n’est pas fini. Une grande partie des travaux en cours sont ceux de la restauration, le nettoyage et la réparation – bien que certaines statues ne sont toujours pas taillées. La vue depuis les toits, parmi les gargouilles et les flèches, est probablement la meilleure de toute la ville, tandis que sa face ouest massive créée une présence stupéfiante sur la Piazza del Duomo. Merci à Napoléon Bonaparte pour cette façade, qu’il a ordonné d’achever en 1805.

Le Duomo regorge également de trésors religieux. La lumière rouge au-dessus de l'autel marque l'endroit où un clou de la crucifixion est conservé, et où il est récupéré chaque année en Septembre par un archevêque pour être hissé dans un panier du XVIe siècle. Le sarcophage de Saint Charles Borromée, quant à lui repose dans un cercueil de verre somptueux incliné. A gauche de l'autel se trouve la célèbre statue de Saint-Barthélemy sculptée par Marco d'Agrate en 1562 – il s’agit d’un portrait macabre du martyr qui avait sa peau écorchée. Ici, il la porte négligemment sur son épaule comme une étoffe.

Made with ice water

Burj Khalifa, Dubai


Burj Khalifa

Oui, il est le plus haut bâtiment du monde culminant à 828 mètres (2,716.5 pieds) avec plus de 160 étages. Il a également la plate-forme d'observation extérieure et la  discothèque les plus hautes du monde. Étonnamment, il n'aura fallu que six ans pour la construire. Et quelle construction ! Il y a des gratte-ciel à New York, mais à New York les températures ne frisent pas les 50° C (122 ° F). De telles conditions climatiques rendent le processus de conception et de construction difficile. Par exemple, le béton utilisé dans la tour Burj a été mélangé pour résister à ces conditions. Ce mélange ne peut être fait que durant la nuit, lorsque la température et l'humidité sont plus faibles. Durant les mois d'été, de l'eau glacée a dû être utilisée pour ne pas fissurer le béton (en séchant trop rapidement).

La conception saisissante du bâtiment provient d'une combinaison de facteurs. Le profil en forme de Y a été choisi car il offre de bonnes dispositions notamment pour les façades des espaces résidentiels et hôtels (avec l'avantage supplémentaire de créer des contreforts naturels). La forme effilée rappelle les modèles de l'architecture islamique classique comme le minaret en spirale. Le système de verre et revêtement en aluminium scintillant est conçu pour refléter la chaleur du désert.

Sorti du désert comme un sommet d'argent qui éclipse tout autour d'elle, Burj Khalifa est une merveille de l'architecture moderne et un symbole de Dubaï. Hollywood a évidemment flairé le glamour de la tour – vous avez pu voir Tom Cruise pendu dans le vide à l'extérieur de la Burj Khalifa dans Mission Impossible – Protocole fantôme (2011).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close