Close
Tu Quoque

Tu Quoque

Le 15 mars 44 av. J.C. Jules César est assassiné. Ce jour est passé dans l’histoire comme les Ides de Mars.

Les conjurés se mirent autour de lui quand il s’assit, comme s’ils voulaient l’honorer; et immédiatement Cimber Tillius, qui avait pris l’initiative, s’approcha de lui comme s’il avait l’intention de lui demander quelque chose et, étant donné qu’il faisait signe que non et que d’un geste il renvoya la question à plus tard, il saisit sa toge par les deux épaules. (…) Et lorsqu’il se rendit compte d’être assailli de toutes parts par des poignards dégainés, il recouvrit son visage de sa toge et en même temps avec sa main gauche il se voila de la manière la plus digne jusqu’à la pointe de ses pieds. Et c’est ainsi qu’il fut transpercé par vingt-trois poignards, et il n’émit une plainte qu’au premier coup sans dire un mot; même si l’on raconte qu’il dit à Brutus, alors qu’on l’assaillait: « Toi aussi, mon fils? ». 

De vita caesarum, Livre Ier, Suétone. 

 

Ces paroles donc, d’après la tradition, seraient les dernières prononcées par Jules César, quand le 15 mars de l’an 44 av. J.C. il tomba sous les coups des sénateurs guidés par Marcus Junius Brutus et Caius Cassius Longinus qui complotèrent à l’encontre du tyran qui menaçait la liberté. La légende raconte que des présages néfastes accueillirent César ce matin là à son réveil et que sa femme lui implora de rester à la maison ce jour là. Deux ans après son assassinat, César a été officiellement déifié par le Sénat et son patrimoine intellectuel a été recueilli par Octave Auguste, son petit-neveu et fils adoptif.
César changea pour toujours l’histoire de l’Occident et de Rome, qui encore aujourd’hui porte les signes de son patrimoine. Découvrons ensemble l’histoire de Rome et des Ides de Mars à travers les lieux romains qui appartiennent au patrimoine de César. 

Foro di Cesare

Le Forum de César fut l’unique point du programme urbanistique du dictateur à avoir été réalisé avant sa mort. Il fut financé grâce à la victoire des très célèbres Guerres des Gaules, et avait pour but de devenir le centre politique, administratif et religieux de la cité. Après que César fut assassiné, son corps a été transporté au Forum, où à l’extrémité orientale de la place un bûcher a été élevé pour ses funérailles, en accord avec la tradition romaine. C’est précisément en ce lieu, qu’Octave fit ériger un temple pour le culte de son père adoptif en 29 av. J.C.. 

Cliquez ici pour visiter le Forum romain.


Les ruines du Forum Romain

Largo di Torre Argentina

Cette place située dans l’antique zone du Champ de Mars (aujourd’hui le Quarto Rione (quatrième quartier) de la ville, entre le Quirinal et le Capitole) est un site archéologique extrêmement riche qui abrite les ruines de quatre temples qui remontent à l’âge de la République. En plus de ces temples, il y a aussi les vestiges d’un gros sous bassement de tuf que les érudits ont attribué avec certitude au Théâtre de Pompée, c’est-à-dire le lieu où a été ordonnée et mise en acte la conspiration à l’encontre de César.


Le ruines de Largo di Torre Argentina, où se tenait le Théâtre de Pompée

Teatro di Marcello

César projeta de construire le Theatrum Marcelli de manière à ce qu’il soit si imposant et si magnifique que celui de Pompée semble petit et insignifiant. Malheureusement il a été tué avant de l’avoir conclu: Octave Auguste en a repris les rennes en augmentant les dimensions par rapport à celles prévues par le projet initial, et en rendant nécessaire pour cette raison le déplacement de deux temples sacrés, celui d’Apollon et de Bellone. Il a été inauguré en 13 av. J.C. avec des jeux en grandes pompes, Octave le dédia à son neveu Marcus Claudius Marcellus, qu’il avait désigné comme son héritier. Une grande partie de ce superbe théâtre romain est arrivé jusqu’à nous avec sa façade en travertin qui présente deux des trois ordres originaux composés d’arcades avec des colonnes doriques et ioniques, et on peut l’admirer dans la rue du même nom Via del Teatro Marcello, aux pieds du Capitole.


Le Théâtre de Marcellus

Il quartiere Suburra

Tout le monde ne sait peut être pas que César naquit d’une famille très pauvre qui vivait dans les bas-fonds de Rome, dans le quartier de Subure où les couches les plus défavorisées de la population vivaient dans des conditions misérables. Aujourd’hui cette zone a complètement changé: oubliez les bordels et les rues malfamées, et préparez-vous à des établissements chics et à d’excellents restaurants. Le vieux quartier de Subure n’est rien de moins que le Rione Monti, un superbe quartier où se promener en manger une glace de chez Fatamorgana, où l’on peut faire un aperitivo chic chez La Barrique et où l’on peut déguster des sushis nippo-brésiliens chez Temakinho


Un aperçu du superbe Rione Monti, appelé Suburra aux temps de César

Trastevere

En dépit de son aspect fortement médiéval, le Trastevere a des origines bien plus antiques qui remontent aux fastes de la Rome Antique. César en effet avait une deuxième demeure dans le quartier: on raconte même que, précisément dans sa villa de Trastevere, il a hébergé la reine Cléopâtre en 46 av. J.C. Aujourd’hui, Trastevere est une des zones les plus caractéristiques de la Ville Éternelle où l’on peut trouver des centaines de trattorie et restaurants typiques; parmi eux nous signalons le Ristorante Meridionale, un établissement ayant adopté le style d’une trattoria des années ’50 qui sert des plats de la tradition romaine mais aussi des plats plus expérimentaux et sophistiqués.


Trastevere, un des quartiers les plus pittoresques de Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close