Close
Voyager en solitaire: conseils d’une experte

Voyager en solitaire: conseils d’une experte

Nous avons interviewé une experte des voyages en solo pour qu’elle nous raconte son parcours et qu’elle nous donne de précieux conseils.

Nous avons tous au moins une fois fantasmé à l’idée de tout quitter et de partir à l’aventure, tout seul, sans avoir de compte à rendre à personne. Cependant, à cause des efforts à fournir et des peurs qui nous barrent la route, nous ne réussissons même pas à partir seul le temps d’un weekend.
Francesca Di Pietro a fait du voyage en solitaire une véritable profession. Elle est ce que nous pourrions appeler une voyageuse professionnelle. Elle s’occupe de psychologie touristique (et de bien d’autres choses encore) et aide les personnes à voir le voyage comme un instrument pour grandir. Elle voyage seule autour du monde depuis 2011 et son blog, Viaggiare da Soli (voyager seul), est une mine d’inspiration particulièrement utile à tous ceux qui souhaitent se lancer et faire un voyage en solitaire mais aussi à ceux qui sont déjà habitués à le faire et qui veulent des conseils de vrais professionnels.
Francesca nous a parlé un peu d’elle et a eu la gentillesse de partager avec nous quelques-uns de ses précieux conseils.

1. Francesca, où sont tes racines?

Je suis napolitaine, j’ai déménagé à Rome à 18 ans pour mes études, j’ai étudié la Psychologie à la Sapienza et puis j’ai travaillé environ 10 ans aux ressources humaines d’une grande entreprise. En 2011 j’ai quitté l’entreprise et je me suis octroyée un an pour penser et voyager. C’est alors que j’ai décidé de créer mon site viaggiaredasoli.net en 2012.

View this post on Instagram

“Chi vuol esser lieto sia, del doman non v’è certezza” mai frase è stata più stampata della mia mente e nel mio stile di vita! Non rinunciare mai a quello che ami, non posticipare un obiettivo o un sogno perché l’unica cosa che abbiamo è il presente! #mylifeincapetown #viaggiaredasoli #westerncape #sunset • • 📷 @sony @sonyalpha #sonya7 #sonyitalia • • #unlimitedafrica #loves_africa #outdoorphotography #meetsouthafrica #igersouthafrica #southafricanskies #Southafricaza #wowsouthafrica #exploresouthafrica #wonderlustsouthafrica #southafricathroughmyeyes #capetown #capetownliving #capetownphotographer #capetownmag #capetownvibes #lovecapetown #igers_capetown #lionshead #lionsheadhike #tablemountain #ig_africa #SouthAfricaLetsMe #sunset_vision

A post shared by Francesca Di Pietro (@viaggiaredasoli) on

2. Qu’est-ce qui t’a poussé à fonder « Viaggiare da soli »?

Le fait que, alors que je voyageais à travers le monde, je ne rencontrais jamais d’italiens qui voyageaient seuls, particulièrement dans les auberges de jeunesse, sac-à-dos sur les épaules. C’est ainsi que j’ai pensé que c’était probablement à cause d’une idée erronée du voyage en solitaire et j’ai commencé à écrire et à en parler pour essayer d’éradiquer certains préjugés qui conditionnent les choix de nombreuses personnes.

3. Quel a été ton premier voyage toute seule et quel était le dernier?

Le premier en Turquie en 2008, le dernier au Vietnam en septembre.

4. Qu’est-ce qui te plait dans le fait de voyager toute seule?

La liberté et la sensation de « pouvoir » que cela procure. Parce que lorsque l’on voyage seul, on se sent omnipotent, on peut faire tout ce que l’on veut sans limite et sans culpabilité (vous pouvez rencontrer de nombreuses personnes, sûrement plus que lorsque vous voyagez en groupe ou en couple).

View this post on Instagram

In questa ultima settimana il momento più intenso per me é stato quando ho visto "Chiamami con il tuo nome', erano anni che in film non mi commuoveva così tanto nel profondo, sono rimasta tutta la notte a pensare a quelle sensazioni e al discorso del padre, credo che rileggeró questa frase ogni giorno con la speranza di aprire il mio cuore:" Strappiamo così tanto di noi per guarire in fretta dalle ferite che finiamo in bancarotta già a 30 anni é abbiamo meno da offrire ogni volta che troviamo una persona nuova , ma forzarsi a non provare niente per non provare qualcosa, che spreco . Il cuore e il corpo ci vengono dati soltanto una volta ed in men che non si dica il tuo cuore é consumato e quanto al tuo corpo, ad un certo punto nessuno più lo guarda , e ancora meno ci si avvicina …" Quale é il film che ultimamente ha lasciato più il segno ? • #withgalaxy #galaxystories #galaxyS9 #samsungitalia #adv @samsungitalia • • #sheisnotlost #passionpassport #exploremore #doyoutravel #bali #waterfalls #estate #estate2018

A post shared by Francesca Di Pietro (@viaggiaredasoli) on

5. Quels peuvent être en revanche les aspects négatifs d’une telle expérience?

Personnellement je n’en connais pas beaucoup, il est parfois fatigant de porter tous ses bagages et de n’avoir personne pour garder son sac-à-dos pendant que vous vous précipitez aux toilettes. Un autre problème peut aussi être l’aspect économique. Il est vrai qu’à deux il est plus facile d’amortir les dépenses, de l’hébergement aux transports, et c’est un aspect important. Au cours de mes voyages il m’arrive de rencontrer des personnes avec qui je partage certaines choses pendant quelques jours pour réduire les dépenses mais cela n’arrive que si je pars pendant longtemps et si nous avons la chance d’aller dans la même direction. Le seul aspect vraiment négatif est lorsque l’on tombe malade et que l’on doit se débrouiller tout seul, cela peut être fatigant et décourageant.

6. As-tu déjà été confrontée à des situations dangereuses ou peu agréables lors de tes voyages? Si oui, comment les as-tu affrontées?

Non, je ne me suis jamais retrouvée dans une situation dangereuse. Il m’est cependant arrivée de me faire mal et de ne plus pouvoir marcher: j’ai appelé mon assurance et un chauffeur qui était aussi interprète m’a emmenée à l’hôpital. Heureusement j’ai été vite remise sur pied et j’ai recommencer à voyager.

View this post on Instagram

Quando sei in un lodge così a cosa serve uscire per un #safari ! Durante alla mia permanenza al @andbeyondxaranna praticamente continuamente c’erano elefanti 🐘 nella lounge , il laghetto di fronte era pieno di ippopotami e uno mi è passato davanti mentre mi facevo fare un massaggio e c’erano scimmiette ovunque, forse quello l’unico aspetto che non ho amato! Il resto un sogno, per non parlare del personale che come in ogni lodge @andbeyondtravel in cui sia andata era fantastico, sono anche rimasta in contatto con il manager in 3 giorni è nata un’amicizia . Incredibile quanto cose puoi confidare in una notte di luna piena nella savana ! #botswana #travelandbeyond #xaranna #traveldasoli #andbeyondsafari #incollavorazionecon #okavango #okavangodelta • • • • • • 📷 @sony @sonyalpha #sonya7 #sonyitalia • • #africa #africangirl #botswanasafari #safari #safarilive #botswana🇧🇼 #botswanameetssouthafrica #botswanasafari #discoverafrica #discoverafrika #passionpassport #wagfashion

A post shared by Francesca Di Pietro (@viaggiaredasoli) on

7. Lorsque que tu ne voyages pas seule, qui est/sont ton/tes compagnon(s) de voyage préféré(s)?

Mon amie Margherita: nous avons des goûts très similaires, un style de vie très similaire, et nous sommes très indépendantes. Quand nous sommes ensemble, nous ne nous ennuyons jamais et nous savons que nous pouvons nous séparer et faire des choses complètement différentes sans nous sentir coupables.

8. Trois choses qui selon toi sont indispensables pour voyager en solitaire que tu conseillerais aux lecteurs de Musement?

Ne pas avoir de préjugés, parler au moins l’anglais et toujours sourire lorsque vous rencontrez quelqu’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close