Close
10 spécialités hivernales et/ou montagnardes françaises

10 spécialités hivernales et/ou montagnardes françaises

Raclettes, fondues, plats mijotés et desserts à tomber, parcourez avec Musement 10 des spécialités hivernales et/ou montagnardes qui nous font fondre de plaisir chaque année.

Musement parcourt avec vous 10 spécialités emblématiques et typiques de notre douce France, idéales pour se réchauffer durant les longues soirées d’hiver, recouvrer ses énergies après une journée de ski mais surtout passer un agréable moment en famille ou entre amis.

1. La fondue au fromage

On se fait une petite fondue? Voilà une question qui nous met tous de bonne humeur (à moins de détester le fromage)! Ce plat convivial et hivernal par excellence est encore meilleur s’il est dégusté après une bonne session de ski, de luge ou de raquettes. Fondue savoyarde, suisse ou franc-comtoise, choisissez votre camps et surtout la juste compagnie pour partager un moment réconfortant autour de ce plat qui nous ferait presque adorer l’hiver.

2. La soupe à l’oignon

La soupe à l’oignon, un nom bien franchouillard pour un plat qui serait d’origine romaine! Ce bouillon aux lointaines origines est populaire depuis la nuit des temps, aussi bien dans l’Antiquité auprès des romains que dans la cour royale de Louis XV, aussi bien au XIXème siècle auprès des foyers les plus démunis qu’aujourd’hui dans les bistrots parisiens les plus branchés. Dans certaines régions françaises perdure encore une tradition liée à ce plat. La nuit d’un mariage, les invités réveillent les jeunes mariés pendant leur nuit de noce pour déguster avec eux une bonne soupe à l’oignon, requinquante après une longue journée éprouvante et bien arrosée.

View this post on Instagram

Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle année qui commence 🤗. D’ailleurs pour bien la démarrer, on passe l’éponge sur les excès de la vieille, avec une bonne soupe à l’oignon. Bon réveil !⠀ .⠀ Pour 4 personnes :⠀ 4 oignons doux des Cévennes⠀ 20g de farine⠀ 1 cuil. à soupe de farine⠀ 1l de bouillon de volaille⠀ 1 feuille de laurier⠀ 160g de fromage râpé⠀ 8 tranches de pain de campagne⠀ sel⠀ poivre⠀ .⠀ Otez la première peau de vos oignons et émincez-les.⠀ Dans une grande casserole, faites revenir les oignons dans le beurre avec un peu de sel à feu moyen/fort pendant une quinzaine de minutes en prenant soin de remuer régulièrement. Les oignons doivent légèrement colorer et attacher au fond de la casserole.⠀ Ajoutez la farine et poursuivez la cuisson 5 minutes supplémentaires tout en mélangeant.⠀ Ajoutez le bouillon de volaille tout en mélangeant. Ajoutez la feuille de laurier. Faites cuire à feu doux 40 minutes. Poivrez.⠀ Toastez vos tranches de pain de campagne. Agrémentez-les de fromage râpé.⠀ Répartissez votre soupe à l’oignon dans 4 bols. Surmontez-la de toasts au fromage. Enfournez sous le grill pendant 5 minutes.⠀ La petite astuce gourmande : vous pouvez remplacer 25cl de bouillon de volaille par du vin blanc sec.⠀ .⠀ #CuisineActuelle #recette #recetterapide #soupe #soupealoignon #oignon #fromage #bonneannee2020

A post shared by Cuisine Actuelle (@cuisineactuelle) on

3. La raclette

Allez, avouons-le, dès que les premiers froids arrivent, que ceux qui ont la chance d’avoir un poêle ou une cheminée l’allument, on pense tous à la même chose: la prochaine soirée raclette! Mais oui vous savez?! Ce cercle vicieux qui s’installe au début de la saison hivernale: on organise une soirée raclette entre amis mais le jour d’après il reste de la charcuterie, du coup on rachète du fromage pour finir la charcuterie et on en organise une autre mais le jour d’après il reste du fromage….et ainsi de suite jusqu’à ce que le plus faible renonce à l’énième édition.

4. Le gâteau à la broche

Voilà un joli et délicieux gâteau qui rappelle la forme d’un sapin et que l’on consomme surtout pour célébrer les grandes fêtes comme les mariages ou les baptêmes. Cette spécialité des Hautes-Pyrénées et de l’Aveyron doit sa forme conique à sa technique de préparation et cuisson. Traditionnellement, il est cuit à la broche au feu de bois, près d’une cheminée.

5. Le Mont d’Or

À déguster chaud ou froid, à la cuillère, en fondue, en gratin ou sur pain, le Mont d’Or, produit au cœur du massif du Jura et lové dans sa caractéristique boîte en épicéa est un fromage saisonnier qui n’est commercialisé que de la mi-septembre à la mi-mai.

6. Les crozets

Connaissez-vous les crozets? Ces petites pâtes savoyardes que l’on consomme généralement en gratin avec du Beaufort? Un plat particulièrement riche, à agrémenter au fil des envies, qui vous remettra sûrement sur pied après une intense journée à la montagne.

View this post on Instagram

Une nouvelle recette gourmande et ultra réconfortante vient d'atterrir sur le blog, histoire de se préparer à l'arrivée du froid : un gratin de crozets aux poireaux 🌱, champignons 🍄 et comté 🧀. ⠀ J'adore ces petites pâtes carrées originaires de la savoie, en gratin ça passe vraiment bien avec un fromage de caractère (et pas besoin d'en mettre 3 tonnes pour que ce soit bon 😉). ——————————————————- #gratin #savoie #crozet #comte #mushrooms #confortfood #poireau #cheese #pasta #foodphotography #cleaneating #cleanfood #healthyfood #recettesaine #healthyrecipe #recettehealthy #reequilibragealimentaire #regime #regimeuse #mangersain #mangersainement #mangerbien #bienmanger #mangerequilibre #equilibrealimentaire #mangerbouger #mangermieux

A post shared by Julie_* (@takethepower_july) on

7. La saucisse de Morteau aux lentilles

En Franche-Comté, pour se réchauffer pendant les longues soirées d’hiver, on déguste une bonne saucisse de Morteau accompagnée de lentilles. On raconte que ce plat typique de notre terroir trouve ses origines au XVIème siècle, dans la ville de Morteau, qui donna naissance à la fameuse saucisse éponyme. C’est dans les tuyés, des sortes de cheminées, que les paysans fumaient et conservaient leurs saucisses. Ainsi est née la saucisse de Morteau, fumée selon la technique du tuyé.

8. Le pot-au-feu

Les plats longuement mijotés, qui embaument et réchauffent toute la maison, font eux aussi partie du folklore hivernal. Le pot-au-feu est une recette emblématique de notre douce France. Composé de bouillon, de viande et de légumes, ce plat populaire est à la base de notre cuisine nationale.

9. La tartiflette

Oui c’est vrai, la majeure partie des plats hivernaux et montagnards de notre beau pays sont d’origine savoyarde et composés de pommes-de-terre, de fromage et de lardons. Exactement comme la tartiflette au Reblochon, indispensable pour honorer une saison au ski ou pour donner tout son sens à un dimanche gris et froid.

10. La galette des rois

Les végétariens, végétaliens, ceux qui font attention à leur ligne ou n’aiment pas le fromage n’auront sûrement pas du tout été satisfaits par ce billet. C’est pourquoi nous avons décidé de le conclure avec une spécialité qui mettra tout le monde d’accord…ou presque! Alors pour l’épiphanie quel est votre camps? Coque ou frangipane? On s’en moque! L’important c’est de trouver la fève et de recommencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close