Close
9 films tournés dans 9 endroits emblématiques

9 films tournés dans 9 endroits emblématiques

De Rome à Londres en passant par New York, Musement passe en revue neuf films dans lesquels on retrouve neuf des lieux les plus célèbres du monde.

L’art du cinéma est un moyen magique qui nous permet de nous évader tout en restant chez nous, comme une invitation à mettre nos soucis de côté alors que nous sommes temporairement transportés dans un autre monde. Une séance de cinéma peut être encore plus passionnante lorsqu’elle nous transporte dans nos villes préférées. Voici, sans ordre particulier, un aperçu de neuf lieux de tournage emblématiques figurant dans neuf films tout autant emblématiques.

1. La Dolce Vita, Federico Fellini, 1960 – Fontaine de Trevi

C’est probablement le film italien le plus emblématique de tous les temps, tourné dans l’une des villes les plus emblématiques de tous les temps (Rome!) avec la scène la plus emblématique de tous les temps et une véritable icône du cinéma italien dans le rôle principal. Il s’agit bien sûr de La Dolce Vita de Fellini et de la scène où Marcello Mastroianni est appelé par Anita Ekberg qui, telle une sirène, plonge dans la Fontaine de Trevi, et presse Mastroianni de faire de même.

2. À bout de souffle, Jean-Luc Godard, 1960 – Champs Elysées

Jean Seberg hurlant « New York Herald Tribune », Jean Paul Belmondo qui la rejoint pour la convaincre d’aller à Rome avec lui dans une séquence de plans épique entrée dans l’histoire du cinéma. Cette scène a pour toile de fond les Champs Elysées de Paris – « les Champs », comme les appelle le personnage de Michel. On raconte que cette scène des Champs Elysées a été tournée par Godard à l’insu des passants avec une caméra cachée dans un petit camion qui passait.

3. Good Bye, Lenin!, Wolfgang Becker, 2003 – Alexanderplatz

Good Bye, Lenin!raconte avec originalité et sagacité la désorientation de l’Allemagne après la chute du mur de Berlin à travers l’histoire de Christiane qui, après une crise cardiaque, tombe dans le coma et se réveille sept mois après la chute du mur. Lorsqu’elle sort du coma, Christiane s’échappe de l’hôpital et trouve autour d’elle une ville complètement différente: les voitures ne sont plus les mêmes, les panneaux publicitaires font la promotion de produits occidentaux et, comme pour dire au revoir, la statue de Lénine plane suspendue à un hélicoptère au-dessus de la Tour TV sur Alexanderplatz. Berlin a changé et son fils Alex, afin d’éviter un traumatisme qui pourrait lui être fatal, tente de lui faire croire que rien ne s’est passé, avec des méthodes et des efforts aux résultats souvent hilarants.

4. Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, David Yates (2009) – Millennium

Les aventures littéraires et cinématographiques du jeune magicien ont enchanté petits et grands dans le monde entier. De nombreuses scènes et lieux sont gravés dans la mémoire des spectateurs (des boutiques de Diagon Alley aux flèches de Poudlard), mais l’une des scènes les plus emblématiques de tous les films est aussi l’une des plus sombres et des plus effrayantes. Lorsque les Mangemorts survolent Londres en laissant de sinistres traînées noires dans le ciel, et après avoir survolé la City, ils détruisent le Millennium Bridge, le pont en acier suspendu au-dessus de la Tamise construit en 2000 qui relie la Tate Modern à la cathédrale Saint-Paul.

5. Manhattan, Woody Allen (1979) – Queensboro Bridge

Manhattan est une véritable déclaration d’amour à New York qui a pour bande sonore Rhapsody in Blue de George Gershwin. Woody Allen et Diane Keaton s’attardent sur l’un des dialogues les plus brillants et les plus spirituels de l’histoire du cinéma, typique des films à succès de Woody Allen, qui se termine, avec eux deux, sur un banc à l’ombre du pont de Queensboro. Les silhouettes en noir et blanc des deux protagonistes, le petit chien de Diane Keaton et le pont, sont particulièrement évocatrices et nostalgiques, rappelant l’époque d’une New York révolue.

6. Baaria, Giuseppe Tornatore, 2009, – Cathédrale de Bagheria

Une histoire qui raconte l’amour entravé de deux jeunes gens, mais aussi une époque, une culture et une ville, celle de Palerme. Dans cette scène, Beppe/Francesco Scianna regarde une dernière fois autour d’eux avant de partir. Il est accueilli non seulement par la belle cathédrale de Bagheria, mais aussi par un petit groupe de personnes âgées du quartier, qui représentent le passé de la ville.

7. Chambre avec vue, James Ivory,1986 – Piazza della Signoria

Un film avec un casting éblouissant (pour ne citer que quelques-uns des acteurs présents, Daniel Day-Lewis, Maggie Smith, Helena Bonham Carter, Judy Dench) qui a remporté trois Oscars techniques en 1987. Chambre avec vue est l’adaptation cinématographique du roman du même nom de E. M. Forster qui narre l’histoire de Lucy, une jeune Anglaise en voyage en Italie avec sa cousine. À cause ou plutôt grâce à sa chambre sans vue sur l’Arno dans laquelle elle séjourne à Florence, elle rencontre M. Emerson, et cette rencontre change sa vie pour toujours. Dans cette scène, la Piazza della Signoria se trouve en arrière-plan de la conversation entre Lucy et Emerson.

https://www.youtube.com/watch?v=xoRMuE1c5sg

8. Marie-Antoinette, Sofia Coppola, 2006 – Château de Versailles

Voilà un film qui a suscité de nombreux débats. Entre une bande-son captivante et des éléments forts de la culture pop, ce portrait inédit de la reine Marie-Antoinette par Sofia Coppola a déclenché des réactions très vives et contrastées. Mais une chose est sûre: le château de Versailles est la vedette incontestée du film.

9. Totò e Peppino a Milano, Camillo Mastrocinque, 1959 – Piazza del Duomo, Milan

Nous concluons avec notre belle ville de Milan, vu à travers les yeux du prince De Curtis dans Totò e Peppino a Milano et avec une scène hilarante dans laquelle les dialectes, l’incompréhension et les préjugés entrent en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close