Close
8 tableaux majeurs de Rembrandt

8 tableaux majeurs de Rembrandt

Du tableau emblématique La Ronde de nuit, aux scènes bibliques, en passant par un autoportrait, Musement se penche sur huit des tableaux les plus importants de Rembrandt.

Véritable icône de l’âge d’or des Pays-Bas, peintre, graveur et dessinateur, Rembrandt Harmenszoon van Rijn est considéré comme l’un des artistes visuels les plus importants de tous les temps.
L’un des éléments caractéristiques de son œuvre est le clair-obscur, une technique d’ombre et de lumière empruntée à Le Caravage. Rembrandt a réalisé près de trois cents peintures au cours de sa vie, voici un aperçu de huit de ses œuvres les plus célèbres.

1. La Ronde de nuit, 1642

La Compagnie de Frans Banning Cocq et Willem van Ruytenburch plus connu sous le nom de La Ronde de nuit est conservée au Rijksmuseum d’Amsterdam. Ce qui rend ce gigantesque tableau de 363 × 437 cm si particulier est la représentation de soldats en mouvement ainsi que l’usage exemplaire du ténébrisme, l’implication de l’ombre pour créer une aura sombre et mystérieuse. Malgré le surnom acquis au XVIIIe siècle, une restauration exécutée dans les années 1940 a révélé que la scène se déroule en réalité dans la journée.

2. Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée, 1633

Ce tableau est peut-être mieux connu comme l’une des pièces volées lors du plus grand crime d’art non résolu (encore aujourd’hui): le vol du musée Isabella Stewart Gardner de Boston en 1990. Rembrandt est passé par une période de représentation de scènes religieuses, et ce tableau dépeint l’un des miracles de Jésus, celui où il apaise une tempête sur la mer de Galilée.

3. Danaé, 1636

Danaé était une princesse mortelle de la mythologie grecque dont Zeus tomba amoureux. Il lui rendit visite sous la forme d’une pluie d’or et la féconda. Dansé donna naissance à Persée qui (les amateurs de mythologie le savent) a décapité la gorgone Méduse et a sauvé Andromède d’un monstre marin. La magnifique représentation de Rembrandt est un témoignage de sa propension à la lumière. Vous pouvez admirer cette œuvre au Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.

4. Bethsabée au bain tenant la lettre de David, 1654

Les représentations de Rembrandt de cette figure de l’Ancien Testament sont plutôt douces et sensuelles. Bethsabée était mariée lorsque le roi David la convoita après l’avoir vue se baigner. Elle est finalement devenue sa femme et la mère du roi Salomon. Ce tableau, l’un des chefs-d’œuvre du Louvre, est largement loué pour sa représentation réaliste et moins idéalisée du corps féminin.

5. La Fiancée juive, 1655

Bien que le tableau n’ait reçu son nom qu’au XVIIIe siècle par un collectionneur d’art, on ne sait pas exactement qui sont les personnages du tableau. Certains pensent qu’il s’agit du fils de Rembrandt le jour de son mariage. Quels qu’ils soient, Rembrandt a réussi à capturer un beau moment humain dans son style typique. Vous pouvez le voir au Rijksmuseum.

6. Autoportrait aux deux cercles, 1665

Rembrandt a créé près de 100 autoportraits au cours de sa vie et cette peinture est assez mystérieuse. L’artiste y tient ses outils et se trouve entre deux cercles. Bien que de nombreuses théories aient été avancées, personne ne sait avec certitude ce que leur présence signifie. Méditez sur cette énigme à la Kenwood House de Londres.

7. La Leçon d’anatomie du docteur Tulp, 1632

Une fois de plus, Rembrandt a su démontrer à travers ce tableau qu’il est maître dans l’utilisation de l’ombre et de la lumière en représentant sept chirurgiens recevant une leçon d’anatomie sur la dissection de bras. À l’époque de Rembrandt, les dissections publiques avaient lieu une fois par an et devaient être pratiquées sur le cadavre d’un criminel exécuté. La Guilde des Chirurgiens d’Amsterdam a commandé ce tableau pour sa salle de conférence, mais aujourd’hui, il se trouve à La Haye.

https://www.instagram.com/p/CBLMVHgoUCD/

8. Le retour du fils prodigue, 1667-1669

L’une des dernières œuvres de Rembrandt, Le retour du fils prodigue, est une représentation émouvante du moment décisif de la parabole biblique du même nom. Le fils prodigue retourne chez son père et est accueilli à bras ouverts. Rembrandt utilise l’ombre et la lumière pour capturer l’émotion. C’est une œuvre à la fois émouvante et magique que vous pouvez contempler à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close