Close
Où voir les oeuvres du Caravage dans le monde?

Où voir les oeuvres du Caravage dans le monde?

Les chefs d’oeuvre du peintre lombard se trouvent partout dans le monde. Voyons ensemble où il vous est possible de les contempler de vos propres yeux.

Le Caravage est l’un des artistes italiens les plus sombres et controversés de l’Histoire. On raconte qu’il avait beaucoup de tempérament et des habitudes dissolues: il fréquentait les tavernes, les prostituées (qu’il faisait aussi poser comme modèles pour ses tableaux) et des messieurs impliqués dans des milieux douteux. Lors d’une bagarre il tua justement l’un d’entre eux, ce qui le contraignit à vivre comme un fugitif pendant le reste de sa vie pour échapper à la peine capitale. Après sa mort, une sorte de damnatio memoriae eu lieu: la postérité a dénigré son style et sa peinture jusqu’à le faire tomber dans l’oubli jusqu’au XXème siècle. Aujourd’hui on se souvient du Caravage, à juste titre, comme l’un des maîtres de la peinture italienne: avec son style et son interprétation du clair-obscur il révolutionna l’histoire de l’art et fut une référence indispensable pour les peintres des générations suivantes. En plus des nombreuses expositions qui sont inaugurées chaque année dans les principales villes du monde pour lui rendre hommage, ses oeuvres sont répandues aux quatre coins du globe.
Voyons ensemble où admirer les oeuvres du Caravage.

1. Corbeille de fruits, 1596

Cette très célèbre nature morte peut être contemplée à Milan, à la Pinacothèque Ambrosienne. Le tableau représente une corbeille de fruits d’automne qui symbolise la fragilité de l’existence humaine: les fruits colorés et tentants, commenceront peu à peu à sécher puis pourrir. Fait amusant: pendant quatre ans cette oeuvre du Caravage était représentée sur un billet de 100.000 lires.

2. Bacchus, 1596-1597

Coquin et sensuel, Bacchus est un jeune homme (ou Caravage lui-même, ou encore Mario Minniti, ami du peintre) au regard légèrement brouillé par l’alcool, comme il convient au dieu du vin, du reste. Dans l’iconographie traditionnelle il est représenté nu, tandis que le Bacchus du Caravage est assis sur ce qui est apparemment un triclinium et est couvert d’une tunique. Son visage est rouge et chaud d’ébriété et la main qui porte le vin n’est pas très ferme pour la même raison. Il est possible d’admirer le tableau dans la Galerie des Offices à Florence.

#caravaggio #Bacco

A post shared by ilfrikkettone (@ilfrikkettone) on

3. Méduse, 1597

Toujours auxOffices se trouve un autre des chefs d’oeuvres les plus célèbres du Caravage, en plus d’être l’un des plus troublants. Il s’agit de la Méduse, le monstre mythologique qui transformait en pierre tous ceux qui le fixaient dans les yeux. Le Caravage fit le portrait de sa tête tranchée, au visage contracté dans une grimace de douleur et de déception pour être tomber sous les coups de l’épée de Persée.

4. David et Goliath, 1597-1598

Au Musée du Prado de Madrid se trouve l’un des tableaux que le Caravage a dédié à la victoire biblique de David contre Goliath. Dans cette oeuvre, le peintre décide de représenter David comme un enfant, tandis que le visage de Goliath est son portrait (tout comme dans les autres versions).

#davideegolia#caravaggio#elprado

A post shared by Nunzia Trombino (@nunzietta1989) on

5. Le Souper à Emmaüs, 1602

Ce tableau représente lui aussi un moment important du Nouveau Testament qui a été peint plusieurs fois par le Caravage. L’un de ses tableaux se trouve à Londres, à la National Gallery et représente le moment pendant lequel les disciples, bouleversés, reconnaissent Jésus.

#cenadiemmauscaravaggio #cenadiemmaus #caravaggio #pinacotecabrera #brera #milano

A post shared by Vincenzo (@edmomddantes) on

6. La Décollation de saint Jean-Baptiste, 1608

Ce tableau a été commandé au Caravage par l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem et c’est pour cette raison que le poignard (qui appartient à cet ordre) a un rôle aussi central dans l’oeuvre. La scène est chorale, impitoyable, l’espace vide présent dans le tableau en accentue la puissance. Notez que le Caravage signa cette oeuvre avec le jet de sang qui jaillit de la tête de Jean-Baptiste. L’oeuvre est conservée encore aujourd’hui à Malte, dans la co-cathédrale Saint-Jean de La Valette.

#giovannibattista #decollazione #caravaggio ❤️

A post shared by Pina (@pinaviviano) on

7. Saint Jean Baptiste, 1604

Au Musée Nelson-Atkins à Kansas City se trouve une autre oeuvre du Caravage, dédiée à Saint Jean Baptiste. Le Saint est représenté méditatif, loin de l’iconographie à laquelle le public était habitué. Pour le peindre, le Caravage s’inspira du Torse du Belvédère qui se trouve aux Musées du Vatican et fut inspiré à son tour par Michel-Ange peignant le torse de Jésus dans le Jugement Universel.

8. Le Reniement de Saint Pierre, 1604

Le MET de New York offre l’une des collections les plus riches au monde et une oeuvre du Caravage ne pouvait sûrement pas manquer. Il s’agit du reniement de Saint Pierre, un moment biblique fortement dramatique mais aussi l’une des dernières oeuvres peintes par l’artiste lombard.

9. Marthe et Marie-Madeleine

Marie-Madeleine et sa soeur Marthe sont représentées lors d’une conversation très intense: Marthe essaie de ramener Marie-Madeleine sur le droit chemin. Les deux protagonistes dans le tableau ont le visages de Anna Bianchini (Marthe) et de Filide Melandroni, l’un des modèles préférés du Caravage mais probablement aussi l’une de ses maîtresses. Le portrait est conservé au Detroit Institute of Arts.

 

10. Madeleine repentante, Le Jeune Bacchus malade et bien davantage à Rome

Rome est la ville où il est possible d’admirer la majeure partie des oeuvres du Caravage. À la Villa Borghese par exemple se trouvent le David avec la tête de Goliath (1609-1610), le Saint Jérôme écrivant (1605) et le célèbre tableau Le Jeune Bacchus malade (1593-1594) ainsi que le Garçon avec un panier de fruits (1593-1594); à la Galerie Doria-Pamphilj se trouvent, parmi tant d’autres, Madeleine repentante (1594-1595) tandis que Judith décapitant Holopherne​​​​​​​ (1599) se trouve à la Galerie nationale d’art ancien. Dans quelques unes des plus belles églises de Rome se cachent les oeuvres du Caravage: à l’Église Santa Maria del Popolo vous pouvez admirer gratuitement le Crucifiement de saint Pierre (1600-1601) et la Conversion de saint Paul sur le chemin de Damas (1600-1601).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close