Close
Les merveilles du Vatican

Les merveilles du Vatican

Musement vous emmène à la découverte des merveilles du Vatican

Rome est une des villes les plus fascinantes au monde. Histoire, art et culture se fondent dans la ville, créant des tableaux mémorables qui ont conquis jusqu’au cinéma (italien et international):  après Vacanze Romane, Rome a gagné un Oscar avec La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino, qui l’a choisie une fois de plus pour situer la très acclamée série télévisée The Young Pope

Dans la série, Jude Law qui interprète le jeune Pape Pie XIII, est filmé à l’intérieur des splendides chambres des palais du Vatican et dans la Chapelle Sixtine, mais en réalité aucun de ces lieux n’a été utilisé pendant les scènes du film.
La Chapelle Sixtine et une bonne partie des merveilles de la Cité du Vatican sont cependant ouvertes au public: Musement vous accompagne à la découverte des attractions à ne pas manquer lorsque vous visitez la Cité du Vatican.

La statue de l’Apollon du Belvédère:

La beauté du Dieu grec du Soleil est représentée à la perfection dans le marbre de cette sculpture qu’il est possible d’admirer dans le Cortile delle Statue des Musées du Vatican. Le plus beaux des Dieux grecs est représenté nu, enveloppé d’une cape qui de l’épaule droite lui choit sur le flanc gauche. À sa pose, l’on devine qu’il vient de décocher une flèche, fier et royal. Son chef est ceinturé du strophium, le bandeau ornemental qui symbolisait la divinité du sujet. On date cette statue de la moitié du IIème siècle ap. J.C. et il s’agit probablement d’une réplique d’une statue en bronze datant d’environ 320 av. J.C. 


Détail de la statue de l’Apollon du Belvédère

Le Torse du Belvédère 

Le mystère entoure cette imposante statue de marbre signée par le sculpteur Apollonio: ce nu masculin en effet, n’a ni tête ni bras et il lui manque une partie des jambes, il est donc difficile d’établir ce qu’il représentait initialement. Les hypothèses à sont sujet sont nombreuses: certains sont convaincus qu’il représentait le héros grec Ajax fils de Télamon songeant au suicide après l’affront que lui fit Ulysse, d’autres soutiennent qu’il incarne Hercule se reposant après avoir mené à bien les 12 travaux, et d’autres encore pensent que le torse sculpté représente celui du Cyclope Polyphème. Bien qu’elle soit mutilée, la beauté de cette statue est indiscutable, à tel point que Michel-Ange frappé par la perfection de ses lignes et refusa de la restaurer et de lui ajouter les parties manquantes; il l’utilisa en revanche comme modèle pour peindre le corps de Jésus-Christ dans le Jugement Dernier. Il est possible d’admirer le Torse du Belvédère au Musée Pio-Clementino dans la Salle des Muses.


Torse du Belvédère; Photo credit: Gaspa via Visual hunt / CC BY

Le Groupe du Laocoon

Cette célèbre sculpture est conservée au Musée Pio-Clementino et représente l’histoire de Laocoon et de ses fils. Cet épisode est raconté dans le deuxième livre de l’Énéide et ses teintes sombres (même noires pour certains vers!) en font l’un des plus effrayants et horribles passages de la poésie épique grecque et latine: Laocoon, sacerdote troyen, s’opposa à l’entrée du cheval de bois, mais, avant qu’il ne réussisse à persuader ses concitoyens, Athéna et Poséidon -offensés par une injure que le prête leur avait faite- firent arriver par la mer deux monstrueux serpents qui dévorèrent après les avoir noyés ses deux fils, puis Laocoon lui-même. La terreur de Laocoon et de ses fils se perçoit de manière vive et suggestive à travers les expressions sculptées dans leur visage de marbre. Ne vous mettez jamais à dos la déesse Athéna!


Laocoon; Photo credit: ohsarahrose via VisualHunt.com / CC BY-ND

Les Chambres de Raphaël

Les Chambres de Raphaël tirent leur nom des fresques qui les décorent, réalisées par le grand peintre originaire d’Urbin et par ses élèves de la bottega. Les parois richement peintes de ces Chambres ont différent sujets:  certaines d’entre elles représentent la victoire de la chrétienté sur le paganisme, d’autres visent à exalter l’image du Pape Léon X, d’autres décrivent la protection de Dieu à l’égard de son église et d’autres encore célèbrent les catégories du savoir. Ces dernières se trouvent dans la Salle de la Signature qui probablement, à l’origine, était destinée à accueillir le studiolo et la bibliothèque du Pape. Une des fresques les plus célèbres -pas seulement de cette Chambre, mais de toute l’histoire de l’art- est sans aucun doute L’École d’Athènes qui représente les philosophes les plus importants réunis à l’intérieur du même édifice. Cette fresque de Raphaël est un exemple parfait de prospective, et Platon et Aristote qui discutent ensemble en sont le point de fuite. L’auteur a inséré son propre portrait à l’intérieur de la peinture: réussirez-vous à l’identifier?


La fresque de Raphaël « L’école d’Athènes » dans la Chambre de la Signature; Photo credit: Raymond Yee via Visual Hunt / CC BY

Les Galeries

À l’intérieur des Musées du Vatican se trouvent trois galeries contiguës qui mènent à la Chapelle Sixtine. Chaque galerie est unique en son genre et est caractérisée par un élément particulier. Dans la première galerie, dite Galerie des Chandeliers, les plafonds richement décorés sont assortis de spectaculaires chandeliers de marbre qui alternent avec des colonnes de marbre coloré; la Galerie des Tapisseries au contraire est couverte de tapisseries créées de manière artisanale en utilisant les dessins de Raphaël et de son école, alors que les parois de la Galerie des Cartes Géographiques sont ornées de cartes qui représentent les différentes régions italiennes. Ces cartes, ont non seulement une valeur artistique inestimable, mais sont aussi un témoignage des frontières géographiques du XVIème siècle et ont pour but de symboliser l’unité spirituelle de l’Italie. 


La suggestive Galerie des Cartes Géographiques; Photo credit: philippflenker via VisualHunt / CC BY

La Chapelle Sixtine

Les galeries décorées sont le prélude à la visite de la Chapelle Sixtine. Ce lieu sacré vous laissera sans voix grâce à la complexité, au faste et à la beauté de ses fresques qui contrastent avec la simplicité des briques rouges qui recouvrent la façade extérieure de l’édifice. Elle a été construite entre 1475 et 1481, à l’époque du Pape Sixte IV. Elle a été peinte par les artistes italiens les plus renommés dont Botticelli, Perugino et Pinturicchio. Comme tout le monde le sait, la voûte et le mur au-dessus de l’autel portent la signature de Michel-Ange. Ce lieu merveilleux qui chaque année compte des dizaines de millions de visiteurs, est encore aujourd’hui utilisé par les représentants de l’Église Catholique pendant le conclave.

Anecdote: en faisant attention vous pourrez noter que dans la Création d’Adam, le groupe d’anges qui soutiennent Dieu prend la silhouette d’un cerveau humain.


La très célèbre fresque « La Création d’Adam » de Michel-Ange à l’intérieur de la Chapelle Sixtine

La Basilique Saint-Pierre

Terminons notre voyage à la découverte du Vatican par son symbole le plus important: la Basilique Saint-Pierre. En plus de l’emblématique coupole, de la Porte Sainte, et des colonnades qui caractérise sa place, il est possible d’admirer à l’intérieur des oeuvres d’art comme le baldaquin baroque et l’émouvante Pietà de Michel-Ange, la statue qui représente la Madonne tenant entre ses bras le corps sans vie de Jésus-Christ. 


La Basilique Saint-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close