Close
Le tour du monde en 8 chansons qui parlent de villes

Le tour du monde en 8 chansons qui parlent de villes

Musement vous a concocté une sélection de 8 chansons qui vous feront voyager à travers le monde.

Vous aimez bien vous mettre dans l’ambiance avant de partir en voyage? Regarder des photos ou lire un livre qui parle de la destination où vous vous rendrez vous aide à lutter contre l’impatience du départ? Si c’est le cas, si vous êtes en quête d’inspiration pour vos futurs voyages ou si vous aimez simplement voyager à travers la musique, voici 8 chansons internationales et célèbres qui parlent de huit villes différentes dans le monde.

1. New York, New York, Frank Sinatra

« I want to wake up in a city that never sleeps »
Initialement chantée en 1977 par Liza Minelli dans le film éponyme de Martin Scorsese, c’est Frank Sinatra qui a rendu cette chanson, deux ans plus tard, si populaire dans le monde entier. Une chanson qui met en exergue le pouvoir fascinant de New York, une ville trépidante et magnétique.

View this post on Instagram

Presents Prime Shot Artist: @paige_tingey .. .. #NYCPS_paige_tingey .. .. Thank you for tagging your Stunning shots to #nycprimeshot & #nycprimeshots … .. .. Selection made by @visuals.by.jake ______________________________________ Primeshot Team: | Sam @nyctme @twtme | Victor @sicvic | Shahzeb @shazzy | Will @4th.photo | Jake @visuals.by.jake | Waldyn @deeno12 | . . Make sure to also follow us on Facebook & Twitter ~ NYCPrimeShot. We're also Selling NYCPRIMESHOT T-shirts so if you're interested in purchasing, Please send us a DM. #PRIMESHOTLOVE ______________________________________ Primeshot Family Hubs/Hashtags #nycprime_ladies #natureprimeshot #usaprimeshot #nightshooters #aerialprimeshot #worldprimeshot #primeshotmag ______________________________________ •Alliances• @AGameOfTones @Way2ill_ @ICapture_NYC @Weekly_Feature @ig_color @ig_nycity @moodygrams @portraitsnyc @theimaged @fatal.frames @nyc_explorers @gramheist @gramslayers @nyctones ______________________________________ • • • • • #newyorkcity #manhattan #brooklyn #ny #nycprimeshot #what_i_saw_in_nyc #ig_nycity #newyork_instagram #icapture_nyc #instagramnyc #made_in_ny #queens #nbc4ny #topnewyorkphoto #nycdotgram #iloveny #newyorker #newyork_ig #bronx

A post shared by Featuring NYC's Best Captures (@nycprimeshot) on

2. Paris, Camille

Les chansons sur Paris sont nombreuses, et la plupart font partie de la culture française, notamment « Il est cinq heures, Paris s’éveille » de Jacques Dutronc ou la superbe « Complainte de La Butte » et son refrain qui reste en tête: « Les escaliers de la butte sont durs aux miséreux – Les ailes des moulins protègent les amoureux ». Mais c’est une chanson contemporaine que nous souhaitions insérer dans cette liste.« Paris», de Camille, nous rappelle pourquoi on aime et déteste tout à la fois notre Capitale et surtout, pourquoi on ne peut pas vivre loin d’elle trop longtemps.

3. London Calling, The Clash

Voilà l’une des chansons les plus connues et les plus appréciées au monde, l’un des meilleurs morceaux de l’histoire du rock qui nous fait encore vibrer à chaque fois qu’on l’écoute, un peu comme l’hymne d’une communauté à laquelle on se sent forcément appartenir. Un manifeste qui appelle les jeunes de Londres à se réveiller, à participer à la vie politique de leur ville et à enterrer les vestiges du passé….on ne peut pas faire plus intemporel.

4. San Francisco, Scott Mackenzie

« If you come to San Francisco, Summertime will be a love-in there »
Voilà une chanson pleine de promesses qui parle de l’été 67, l’été de tous les possibles et de la contre culture hippie dans une Californie qui représentait alors une oasis de paix et d’amour à l’abri de l’hostilité du monde. C’est aussi de cette San Francisco là dont parle Maxime le Forestier quelques années plus tard dans sa chanson du même nom et de la fameuse « Maison Bleue, adossée à la colline » dans laquelle on a tous rêvé de vivre un jour.

5. Piazza Grande, Lucio Dalla

Il s’agit sûrement de la chanson la plus populaire à l’international de Lucio Dalla, l’un des auteurs-compositeurs les plus chers au coeur des italiens mais surtout des habitants de Bologne. Cette chanson qui met en scène la vie d’un sans-abri sur la place principale d’une grande ville cache une belle histoire, celle d’un journal. Il s’agit de « Piazza Grande », le premier journal distribué dans la rue en Italie, qui tire son nom de la chanson du même nom de Lucio Dalla. Créé en 1993 à Bologne, le journal est vendu par des sans-abris. On y parle de pauvreté, de marginalisation et d’exclusion sociale, à travers des articles, des interviews, des commentaires, qui donnent voix à une partie de la population qui n’est pas assez souvent écoutée.

6. Viva Las Vegas, Elvis Presley

C’est une chanson qui parle de Las Vegas, de ses casinos, de ses machines à sous et des filles. Le King n’était en effet pas indifférent à la ville du jeu et du vice et y a donné de nombreux concerts! « Viva Las Vegas » c’est aussi le nom d’un film, qui a vu le jour un an plus tard et qui a pour protagoniste le roi du rock’n roll en personne. Cette même chanson est inclue dans la bande-son du film évidemment.

7. Barcelone, Freddie Mercury & Montserrat Caballé

Voilà une chanson au destin bien tragique. Elle fut commanditée par la capitale catalane à Freddie Mercury en 1987 pour être la chanson officielle des JO de 1992. Elle ne sera malheureusement pas interprétée par le chanteur des Queen à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Barcelone. Il mourut d’une pneumonie huit mois avant le jour J. Cette chanson donna cependant naissance à une collaboration étonnante, fascinante et en quelque sorte révolutionnaire entre le chanteur de rock et la cantatrice d’opéra lyrique, Montserrat Caballé. Un an avant la requête faite à Freddie Mercury, ce dernier avait assisté à une représentation de Montserrat Caballé qui l’émerveilla. C’est ainsi qu’il choisit la soprano catalane pour interpréter avec lui « Barcelone », la chanson officielle des JO et la chanson d’ouverture du disque éponyme.

8. Houston #1, Coldplay

Les chansons ne naissent pas au hasard. Lorsqu’il écrit, le compositeur est parfois inspiré par l’amour ou laisse la nostalgie et la tristesse parler à sa place, il peut révéler ses rêves les plus secrets ou ses inspirations les plus profondes. D’autres fois, il écrit pour porter son soutien à une cause ou à une ville et à ses habitants, comme dans cette chanson.« Houston #1» a été écrite pour rendre hommage à la ville texane et aux victimes touchées par l’ouragan Harvey en août 2017 (le groupe avait été contraint d’annuler une date prévue à Houston à ce moment-là).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close