Close
Petit guide pour la Biennale de Venise

Petit guide pour la Biennale de Venise

Dans un peu plus de trois semaines, la Biennale de Venise touchera à sa fin, ce qui vous laisse quelques jours pour réserver vos vols, votre hôtel et faire votre valise. On s’occupe du reste. Voici un petit guide des meilleures choses à voir à la Biennale.

Le 26 novembre prochain Venise bouclera la 57ème édition de l’Exposition d’art contemporain qui a ouvert ses portes au public le 13 mai dernier. Tous les deux ans, des artistes provenant des quatre coins du globe se rassemblent à Venise pour l’événement le plus chic, fascinant et innovant en art contemporain. Point de référence dans le monde l’art, la Biennale est un lieu d’échange, de rencontres, de découvertes et d’inspiration ouvert à tous! L’occasion idéale pour se tenir au courant des nouvelles tendances artistiques de l’art contemporain international. L’Exposition de cette année s’intitule « Viva Arte Viva » et regroupe 120 artistes participants provenant de 51 pays différents. La Biennale et la ville de Venise sont intrinsèquement liées, l’une sans l’autre perdrait son identité. Vivre la Biennale de Venise, c’est vivre Venise dans son intégrité, une expérience unique, un voyage à travers les chefs-d’oeuvre de l’art contemporain plongés dans l’atmosphère fascinante de la Sérénissime. Pour que l’expérience soit réussie et que vous ne vous perdiez pas trop parmi les nombreuses expériences (installations, oeuvres, performances) proposées nous vous dévoilons un aperçu des meilleures choses à voir à la Biennale de Venise.

1. Dirk Braeckman – Pavillon Belge

Dirk Braeckman est l’artiste qui a été choisi pour représenter la Belgique. Pour l’occasion, le photographe a préparé une série d’oeuvres inédites à travers lesquelles il touche à des thèmes tels que la production de masse et la consommation d’images. Les tirages analogiques uniques nés à partir de la manipulation expérimentale des négatifs et du papier argentique dans sa chambre noire donnent naissance à des sujets anonymes baignés dans des nuances de gris métallisé suggérant des histoires ouvertes.

2. Hajra Waheed – Pavillon Central

L’artiste québécoise Hajra Waheed qui vit et travaille à Montréal a voulu raconter à travers son oeuvre Sea Change, faite de fragments et d’images filmiques, l’histoire de neuf migrants perdus en mer en photographiant les vagues qui les ont probablement engloutis.

3. Charles Atlas – Pavillon de la Terre

Le Pavillon de la Terre abrite des oeuvres touchant aux thèmes de l’environnement et de l’écologie, notamment les installations Kiss the Day Goodbar et The Tyranny of Consciousnes de Charles Atlas qui reçu une mention spéciale du jury pour « ses deux vidéos d’une grande splendeur visuelle au montage sophistiqué dans lequel les images de la beauté naturelle et de l’artifice artificiel sont accompagnées d’un récit abordant les problèmes de l’indigence, de la frustration et de la sexualité. » Dans la vidéo-installation l’artiste représente en simultané quarante quatre couchers de soleil et sur les vidéos apparait l’image de Lady Bunny entonnant un air de disco annonçant la fin du monde.

4. Hale Tenger – Pavillon des Couleurs

Une importante énergie et une force vitale déferlent dans le pavillon des couleurs pour une expérience perceptive et sensorielle unique, un peu comme pour un feu d’artifice. C’est ainsi que dans son installation vidéo Baloon on The Sea, l’artiste turc Hale Tenger, nous donne à voir une série de ballons de baudruche colorés flottant sur la mer pour ensuite exploser comme au tir au pigeon, au hasard, renvoyant subtilement le spectateur à la sombre réalité de son pays.

5. Sheila Hicks – Pavillon des Couleurs

Une cascade multicolore de gros pompons déversés sur un mur, Escalade Beyond Chromatic Lands, voilà l’oeuvre présentée par l’artiste américaine résidente en France Sheila Hicks. Connue pour ses créations contemporaines imaginées à partir de l’enchevêtrement de fibres et de fils aux couleurs le plus souvent chatoyantes, ces pelotes colorées débordent de l’énergie créative caractéristique de la fibre artistique de Sheila Hicks. Ce mur cosy et cocooning a été conçu et imaginé pour redonner douceur et couleur au monde actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close