Close
10 des plus beaux temples Bouddhistes du monde

10 des plus beaux temples Bouddhistes du monde

De la Thaïlande à Bali en passant par le Myanmar, voici dix des plus beaux temples bouddhistes du monde.

Nous sommes nombreux en Occident à être attirés par la culture bouddhiste. Nous ne sommes pas seulement attirés par la conception bouddhiste de la vie mais aussi par ses magnifiques temples, où un environnement paisible nous encourage à laisser derrière nous les problèmes qui emprisonnent notre esprit.
Découvrons ensemble dix des plus beaux temples bouddhistes du monde.

1. Angkor Vat, Cambodge

Ce complexe monumental, véritable emblème du Cambodge, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’un des plus anciens temples du monde. Considéré comme la plus grande structure religieuse jamais construite, il ne pouvait manquer de figurer en tête de notre liste. Après avoir été le centre d’une activité frénétique pendant des siècles, il est pratiquement tombé dans l’oubli lorsque la végétation de la jungle a repris ses droits. Le temple principal a toujours été habité par des bouddhistes, mais le reste du complexe a connu une renaissance à la fin du XIXe siècle, lorsque l’Occident l’a « redécouvert ».
Le parc historique d’Angkor Vat est immense, il couvre près de deux cents kilomètres carrés et sa visite prend plusieurs jours.

2. Vallée des temples de Bagan, Myanmar

L’Union du Myanmar abrite, au bord de la rivière Ayeyarwady, quelques-uns des plus beaux temples bouddhistes du monde. Le plus ancien remonte au IXe siècle (et ne peut pas être visité). Le bouddhisme dans cette région s’est développé grâce au roi Anawrahta, le père du grand empire birman. La vallée de Bagan compte plus de 10 000 stūpas, temples et pagodes construits entre le Xe et le XIIIe siècle. Les visiteurs peuvent en visiter 3 700 dans un rayon de 26 kilomètres carrés. La pagode de Shwezigon, qui a conservé son revêtement doré, offre un spectacle impressionnant.

3. Monastère de Taung Kalat, Myanmar

Nous sommes toujours en Birmanie, mais cette fois-ci nous montons au sommet du Mont Popa (un volcan situé au centre du pays, à 50 km de Bagan et à 1518 mètres d’altitude) pour visiter cet impressionnant monastère. Pour y arriver, vous devez affronter un escalier suspendu de 777 marches, une véritable aventure!

4. Arrêt à Taktsang, Bhoutan

Le Bhoutan possède un complexe de temples unique en son genre. Pour l’atteindre, il faut marcher pendant deux ou trois heures à une hauteur considérable. Cet ensemble de temples est en fait construit au milieu d’une falaise à plus de 3 000 mètres de haut et se trouve sur une paroi pratiquement verticale. Son nom signifie « Nid de tigre » et il est, parmi ceux de notre liste, le temple bouddhiste le plus difficile à atteindre. Mais nous vous assurons que la magie du lieu vaut chaque goutte de sueur versée!

5. Pinyin Tiān Tán, Chine

Également connu sous le nom de « Temple du ciel », sa construction remonte à 1420 et il est situé au sud de Pékin, dans un complexe entouré de murs où les bâtiments sont chacun situés à un point cardinal et ont une fonction différente. Au nord, se trouve la salle de prière pour la bonne récolte et au sud l’autel circulaire, où le cercle représente le ciel et la base carrée la terre, tandis qu’à côté se trouve la voûte céleste impériale.

View this post on Instagram

El Templo del Cielo – 天坛, pinyin Tian Tan. Es el mayor templo de su clase en toda la República Popular de China. Fue construido en el año 1420 y tanto la dinastía Ming como la Qing lo utilizaron para adorar por las cosechas (en primavera) y dar las gracias al cielo por los frutos obtenidos (otoño). Desde el año 1998 está considerado como Patrimonio de la Humanidad por la Unesco. Está situado en el parque Tiantan Gongyuan, al sur de la ciudad de Pekín. El Templo del Cielo es en realidad un conjunto de edificios: al norte se sitúa el Salón de Oración por la Buena Cosecha; al sur, el Altar Circular y la Bóveda Imperial del Cielo. #ISL #Inexship #cultura #China #Templodelcielo #Pekin #PinyinTianTan

A post shared by ISL Inexship (@inexship) on

6. Kiyomizudera, Japon

À Kyoto, au Japon, ce temple est sublime en toutes saisons. Construit en 778, il s’agit de l’un des plus anciens monuments de la ville. Il se trouve à côté de la Cascade Otowa dont il tient son nom qui signifie « eau pure ». Le complexe abrite de nombreuses autres structures, pagodes et monuments, comme la majestueuse porte de Deva, une arche menant à l’entrée du temple.

7. Jokhang, Tibet

Centre spirituel de Lhassa, ce monastère daterait de 642, et l’on peut sentir quelque chose de spécial et de sacré dans l’air dès que l’on foule le sol de cette destination populaire des pèlerins tibétains. Prenez le temps de visiter chacun de ses bâtiments et les salles dédiées à Bouddha.

View this post on Instagram

Jokhang Temple is the 1300 yeas old most revered temple in Lhasa from where you can learn the Buddhist culture and the shrine itself provides you the peaceful feeling. • • • • • • • Tibet is an extraordinary destination for varied adventure tours and treks. Lying in the high arid wilderness of the Tibetan plateau – it is also abundant in natural resources and also well recognized as the repository of ancient wisdom especially to the path of spiritual enlightenment. It has the world’s two UNESCO enlisted heritage sites – the Potala Palace and Norbulinka Palace. Culture and traditions, religion, pristine mountain lakes, heritages sites, auspicious festivals, and panoramic views of high mountains at an altitude of 4000 m are the significant highlights of Tibet. • • • • • #tibet #tibetan #jokhangtemple #buddhism #china #lhasa #tibetanbuddhism #buddha #travel #dalailama #picoftheday #photography #himalayas #himalaya #travelblogger #meditation #buddhist #tibetanfood #freetibet #tibetdiaries #tibettourism #traveltotibet #trekwithus #tourwithus #touroperator #nepaltibet #nepaltibettravel #visittibet #picoftheday #landscapephotography #himalayantrekkers

A post shared by Himalayan Trekkers Pvt.Ltd (@himalayantrekkers) on

8. Bodnath, Népal

C’est l’un des lieux les plus sacrés que l’on puisse trouver à Katmandou. Ce stūpa sphérique, l’un des plus grands du Népal si ce n’est du monde, est célèbre pour sa base, composée de trois terrasses qui représentent un mandala géant. L’élément le plus frappant est constitué par les yeux du Bouddha qui pointent vers les quatre points cardinaux du haut du stūpa. C’est un endroit plein de couleurs et de joie, où les habitants vont avec dévotion, mais où la présence du tourisme est rendue évidente par les magasins et activités commerciales qui l’entourent.

9. Ulun Danu Bratan, Indonésie

Au pied du Mont Batur, l’un des deux volcans actifs de Bali, se trouve un magnifique ensemble de temples bouddhistes qui se reflètent dans toute leur beauté à la surface du lac Bratan. Il s’agit du plus petits complexe de notre liste et la meilleure période de l’année pour le visiter est le printemps.

10. Wat Rong Khun, Thaïlande

Il s’agit du temple le plus moderne de notre liste. Construit en 1997, il est situé à Chiang Rai. Sa structure entièrement blanche (une couleur qui dans le bouddhisme est symbole de pureté) est totalement entouré de cristaux qui représentent la sagesse de Bouddha. Malgré sa construction récente, il y a un élément qui le situe dans l’histoire: on raconte que le pont à traverser pour y accéder a été franchi par Bouddha lui-même lorsqu’il a commencé à prêcher sa philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close