Close
3 bonnes raisons de visiter le musée Jacquemart-André à Paris

3 bonnes raisons de visiter le musée Jacquemart-André à Paris

Moins populaire que d’autres musées parisiens, le Musée Jacquemart-André, situé dans un hôtel particulier de toute beauté vous enchantera aussi bien pour la richesse de sa collection que pour la magie du lieu.

Lorsque l’on pense aux musées de Paris, ce sont toujours les plus importants qui nous viennent à l’esprit: le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay, le Centre Pompidou, des géants d’art et de culture, aux collections tellement riches qu’il est possible de s’y rendre à chacun de vos séjours dans la Ville Lumière sans jamais vous lasser. Mais Paris recèle aussi de petits trésors, moins connus des voyageurs et des parisiens, qui valent largement la visite et dont les charmes uniques vous subjugueront et vous captiveront à tous les coups. C’est pourquoi dans ce billet nous avons décidé de vous parler d’un véritable bijou au coeur de la Capitale.

Le Musée Jacquemart-André se situe dans un hôtel particulier ayant appartenu à un couple de collectionneurs éclairés, Édouard André et Nélie Jacquemart, dans le huitième arrondissement et représente une oasis enchanteresse en plein milieu de l’agitation du Boulevard Haussmann sur lequel il se trouve, de l’animation frénétique des Champs Élysées et de la quiétude du Parc Monceau. Voici trois bonnes raisons de vous offrir une parenthèse dans ce berceau de culture et d’élégance.

1. Plonger dans l’atmosphère d’une vraie demeure parisienne du XIXème siècle

Le Musée Jacquemart-André possède une superbe collection permanente mais c’est tout d’abord la beauté envoûtante de ce lieu hors du monde et hors du temps qui vous séduira. Cet hôtel particulier du XIXème siècle est magnifique et l’atmosphère qui y règne est celle d’une véritable demeure d’une époque où l’émulation artistique était constante. Déambulez dans la succession de salles plus fascinantes les unes que les autres dans une maison-musée à taille humaine et vivez une expérience intimiste dans une superbe demeure où tous les visiteurs sont réunis par le même amour de l’art. Au cours de la visite il est facile d’imaginer la vie qui s’emparait chaque soir du boudoir, du salon de peinture, du grand salon et du salon à musique. Traversez le jardin d’hiver baigné de lumière, refuge où se rendaient les invités pour trouver un peu de calme à l’abri de l’agitation des salons, empruntez l’Escalier majestueux et pensez aux nombreuses réceptions et fêtes somptueuses qui animaient la vie de l’hôtel particulier des époux Jacquemart-André. Ne manquez pas de bruncher ou tout simplement de prendre le thé (mais accompagné de pâtisseries toutes plus jolies et délicieuses les unes que les autres) dans ce qui était autrefois la superbe salle à manger.

Le jardin d’hiver 🇫🇷

A post shared by Lorenzo Bises (@lorenzobises) on

2. Admirer des trésors de l’art de la Renaissance italienne en plein coeur de Paris

Édouard et Nélie partageaient une passion commune pour l’art de la Renaissance italienne et se rendaient souvent dans la péninsule. C’était l’occasion pour eux d’enrichir un peu plus à chaque voyage leur collection privée. La demeure toute entière est ornée d’oeuvres plus fascinantes les unes que les autres, exposées aux regards admiratifs des invités. Mais c’est un véritable Musée de l’art italien que les époux Jacquemart-André installèrent au premier étage de leur demeure et dont l’accès était réservé aux rares amis et amateurs qui en faisaient la demande. Le musée est divisé en trois pièces: la salle florentine, la salle vénitienne et la salles des sculptures. L’aménagement particulier de chaque salle et le choix unique de la disposition des oeuvres sont très personnels et témoignent du goût qu’avait Nélie en matière de décoration. En effet Nélie a aménagé le musée plus selon des critères de décoratrice que de conservatrice ce qui rend la visite particulièrement agréable et naturelle. En plein coeur de Paris donc, dans l’atmosphère chaleureuse et intimiste de ce palais du Second Empire, il vous est donné l’occasion d’admirer des oeuvres incontournables de la Renaissance italienne telles que la Vierge à l’enfant de Botticelli ou Saint Georges terrassant le dragon de Paolo Uccello dans la salle florentine ou encore de peintures du Carpaccio ou de Bellini dans la salle vénitienne.

3. Admirer des expositions temporaires uniques

En plus de la collection permanente, des expositions temporaires de collectionneurs passionnés comme les époux Jacquemart-André ainsi que des expositions uniques consacrées à de grands maîtres ou à des mouvements éminents de l’art international voient constamment le jour au musée. Après une exposition dédiée à Rembrandt et une dédiée à la Collection Alicia Koplowitz, le Musée Jacquemart-André abrite actuellement une exposition au titre évocateur: Le jardin secret des Hansen. Une exposition qui se fond parfaitement dans l’esprit de la collection de l’hôtel particulier et dans la magie suggestive du lieu. Il est possible d’admirer la collection Ordrupgaard des époux danois Wilhelm et Henny Hansen grands amateurs d’arts ayant participé à la diffusion de la peinture française au Danemark. Du 15 septembre au 22 janvier 2018, ce sont 40 tableaux  représentatifs de l’impressionnisme et du post-impressionnisme qui sont présentés pour la première fois en France au Musée Jacquemart-André.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close