Close
Traditions italiennes de Noël

Traditions italiennes de Noël

Vous souhaitez fêter Noël comme un italien? Musement vous dévoile quelques unes des traditions qui ont lieu pendant les fêtes de Noël partout dans la botte.

Aucune fête en Italie n'est plus traditionnelle que Noël. Les familles partagent de somptueux festins le jour et la veille de Noël mais toute la période qui précède le 25 Décembre est bonne pour une part de panettone. Partout en Italie, transparait l’esprit de Noël et les villes, magnifiques tout au long de l’année brillent de mille feux pendant les fêtes. Voici quelques traditions de Noël italiennes qui continuent à rassembler les familles année après année.

1. La Nativité

La tradition de Noël de la Nativité a commencé en 1223 lorsque Saint François d'Assise a recréé une scène représentant la naissance de Jésus. Depuis, de petites étables miniatures remplies de statuettes faites à la main représentent une partie majeure du décor des maisons à Noël. Les statues des crèches existent de différentes tailles et sont fabriquées à partir de différents matériaux comme le bois, la terre cuite et bien d’autres encore. Via San Gregorio Armeno à Naples est célèbre pour ses ateliers d’artisanat consacrés à la Nativité qui fabriquent des statues traditionnelles classiques mais aussi une surprise inattendue. Chaque année, les artisans choisissent une personne qu'ils représentent par une statuette en édition limitée, une nouvelle "tradition" qui ajoute un peu de modernité contemporaine aux coutumes séculaires. Aux côtés de l'âne et du boeuf, un emplacement spécial est réservé pour la nouvelle statuette. Les crèches vivantes sont également très populaires dans toute l'Italie notamment à Custonaci, Triches et Greccio où saint François a monté la première. La plus grande crèche du monde se trouve à Manarola, l'une des villes des Cinque Terre, un spectacle lumineux de plus de 300 personnages qui illumine le flanc de la colline. Il est particulièrement appréciable de l’admirer depuis la mer. Cependant, les crèches sont populaires dans le monde entier!


Photo credit: Marcello Andrenacci via Visual Hunt / CC BY

2. La table du dîner

Les repas de Noël en Italie sont astronomiques et beaucoup d’italiens se mettent même au régime avant les fêtes afin de libérer un peu de place pour tous ces délices. La préparation du repas est un moment privilégié, à passer en famille dans le respect des traditions culinaires de chaque région. Le poisson joue un rôle primordial dans de nombreux plats traditionnels italiens de la veille de Noël. Souvent les habitants du Nord préparent de savoureuses spaghetti alle vongole (spaghetti aux palourdes) ou de garganelli alle canocchie (aux cigales de mer) tandis que le poisson frit ou cuit au four est plus courant dans le Sud. Mais le baccalà triomphe sur toute la ligne! Cette morue salée est frite ou utilisée pour farcir les pettule des Pouilles, des morceaux frits de pâte au levain typique des Pouilles que l'on appelle souvent zeppole ailleurs. A Modène, le baccalà est généralement servi avec de la polenta.


Pettule pugliese

Un plat traditionnel du Noël napolitain est le capitone, une anguille femelle cuite qui fait environ un mètre et demi de long et qui a été achetée vivante au marché ou pêchée lors d'une chasse à l’anguille. Le capitone est généralement coupé en petits morceaux et frit, servi avec de l’huile, de l’ail, du citron, du poivre et feuilles de laurier.

Tandis que le poisson est l’aliment principal de la veille de Noël, la viande entre en jeu pour le repas de Noël. Les piémontais se régalent d’agnolotti, des raviolis carrés farcis de viande accompagnés de ragoût ou baignés dans du bouillon de viande. Les tortellini au bouillon de viande sont très appréciées pour le déjeuner de Noël aussi bien dans le Nord que dans le Sud de la péninsule.


Tortellini in brodo

Bien que le panettone ait des origines anciennes, celui que nous connaissons et aimons aujourd'hui est originaire de Milan et remonte au XVème siècle. Cette brioche sucrée garnie de fruits confits et de raisins secs est l'un des desserts de Noël les plus populaires d’Italie et il existe de nombreuses variantes par rapport à l'original.

Le pandoro, qui se traduit par "pain doré", est originaire de Vérone et remonte au XIXème siècle. En forme d'étoile à huit pointes, le pandoro est parfumé à la vanille et recouvert de sucre en poudre. Il est un peu plus beurré que le panettone et ne contient pas de fruits confits ni de raisins secs.


Pandoro

À Noël, l'arôme épicé du panforte envahit les rues de Sienne. Cette friandise remonte au XVIIIème siècle et s'est répandue depuis lors dans toute la Toscane et au-delà. Les épices, le miel et les fruits confits composent ce dessert moelleux apprécié dans les foyers de tout le pays.

Les Siciliens font sécher des figues au soleil d'été qu'ils gardent ensuite pour garnir le buccellato, un gâteau rond rempli de figues sèches, raisins secs, noix, pignons, zestes d'orange et chocolat.


Buccellato, un dessert de Noël typique de Sicile

Temps mort

Après le dîner de la veille de Noël et/ou du jour de Noël, les familles se réunissent pour jouer à des jeux comme la tombola par exemple. Certains jouent même à l'ancienne en recouvrant leur numéro d'une peau de haricot ou d'orange. Les jeux de cartes en tout genre sont eux aussi très populaires, notamment le mercante in fiera.


Tombola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close