Close
5 pays à visiter pour les amateurs de spiritueux

5 pays à visiter pour les amateurs de spiritueux

Whisky, Vodka, Gin, découvrons ensemble 5 pays à visiter pour les amateurs de spiritueux.

De nos jours on ne voyage plus seulement pour visiter les monuments et en apprendre plus sur l’histoire d’un pays, d’une ville ou d’une région mais l’on voyage aussi pour connaitre les spécialités locales et plonger à 360° dans la culture du lieu que l’on visite. Musement vous a concocté une liste de 5 pays à visiter, qui raviront tous les amateurs de spiritueux et les épicurieux.

1. L’Irlande

Saviez-vous que ce sont les irlandais qui ont inventé le whisky? Au VIème siècle! D’ailleurs le whiskey irlandais est toujours fabriqué selon un processus légèrement différent du whisky écossais, qui se distingue notamment par la troisième distillation (contrairement au whisky écossais qui n’en compte que deux). C’est pourquoi il prend un « e » pour se distinguer de la concurrence. C’est donc surtout une histoire de marketing en fait. Si les écossais sont souvent jugés comme les maîtres incontestables du whisky, la première distillerie au monde, Old Bushmills, a vu le jour en Irlande, en 108. Comme vous vous en doutez sûrement, l’Irlande regorge de distilleries, souvent ouvertes au public. De Dublin à Cork en passant par Galway, les amateurs de whiskey ne sauront plus où donner de la tête. Si vous ne savez pas grand chose sur cette eau-de-vie faite seulement à partir d’orge et d’eau, ou que vous souhaitez approfondir vos connaissances avant de vous lancer dans la dégustation, faites un arrêt au Musée du whisky irlandais de Dublin. Vous pourrez ensuite commencer votre tour des distilleries irlandaises par la Jameson Distillery Bow St., l’une des plus réputées du pays.

2. L’Écosse

Si c’est en Irlande que le whisky est né, c’est aujourd’hui l’Écosse qui concentre le plus grand nombre de distilleries au monde avec presque 100 distilleries de malt encore en activité. Les whiskies écossais sont produits dans cinq régions principales, les Highlands, les Lowlands, Campbeltown, la région du Speyside, les îles et Islay, chacune conférant aux whiskies qu’elle produits, un caractère unique. Un whisky élaboré sur l’île d’Islay par exemple sera plus iodé, fumé et terreux, tandis que les whiskies du Speyside, dont beaucoup comptent parmi les plus renommés, sont plutôt doux et fruités, au caractère rond. Partir à la découverte des distilleries et des whiskies d’Écosse vous conduira à travers des panoramas magnifiques et changeants, des paysages sauvages côtiers aux falaises vertigineuses en passant par de longues étendues de pleines bordées de montagnes rocheuses et escarpées, vous serez subjugué tout au long de votre parcours.

3. Le Japon

Élaboré sur le modèle du whisky écossais, le whisky japonais s’est désormais fait sa place sur le marché et est mondialement reconnu pour son style à part entière et sa qualité d’excellence. Le whisky japonais n’est né qu’en 1923, lorsque Masataka Taketsuru rentra au pays après un long séjour initiatique en Écosse et créa la distillerie Yamazaki avant de fonder le groupe Nikka en 1940, l’un des deux principaux groupes avec Suntory qui supplantent et se divisent la scène du whisky japonais. Masataka Taketsuru eut une excellente intuition en se lançant dans une telle entreprise, le climat tempéré, la pureté de l’eau de source et les tourbières sont tant de facteurs favorables à la production d’un excellent whisky. Le tout allié à la compétence et l’innovation des distillateurs japonais, le pari ne pouvait être que vite gagné.

4. Le Royaume-uni

Typiquement british, le gin est en vérité originaire des Pays-Bas qui produisaient une eau-de-vie de genièvre, l’ancêtre du gin, commercialisée principalement en Angleterre! C’est en 1688 que commença l’histoire du gin anglais, lorsque Guillaume III décida d’interdire l’importation des eaux-de-vie étrangères et que les distilleries anglaises se sont mises à produire leur propre gin. Cette eau-de-vie qui est vouée à la consommation sous forme de cocktails est une excellente base pour stimuler la créativité des barmen, ce qui est très apprécié à Londres. De nombreux bars à gin ont en effet vu le jour dans la capitale anglaise. De The London Gin Club à Soho en passant par Graphic, où nous vous recommandons de tester le Roger the Farmhand servi…dans une tasse thé, un tour des bars à gin de Londres peut être un excellent moyen de découvrir la capitale d’une manière différente et de rencontrer des locaux qui partagent les mêmes passions. Il est aussi possible de visiter quelques distilleries comme la Beefeater distillery ou Sipsmith.

5. La Russie

Comme vous l’aurez compris, beaucoup de pays qui sont aujourd’hui réputés pour une eau-de-vie en particulier ne l’ont pas inventée mais adoptée avec ferveur! C’est le cas de la Russie, avec la vodka. Véritable symbole de la culture russe, la vodka comme on la connait aujourd’hui a été inventée par un moine russe en 1430 qui s’inspira de travaux de distillation perse pour créer cette boisson qui signifie « petite eau » en russe. Presque un siècle plus tard, en 1533, l’État Russe prend le monopole de la vodka en imposant l’exclusivité de production et de commercialisation. La Russie est devenue au fur et mesure le pays qui produit et consomme le plus de vodka au monde. Si vous êtes à Saint-Pétersbourg, avant de vous livrer à la dégustation, vous pouvez visiter le musée de la vodka, qui se trouve proche de la Cathédrale Saint-Isaac, la plus grande cathédrale orthodoxe russe de Saint-Pétersbourg.

P.S: si vous vous demandez pourquoi la vodka est servie avec du hareng et des cornichons, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close