Close
Les plats de la tradition romaine et où les trouver

Les plats de la tradition romaine et où les trouver

Découvrons ensemble quels sont les plats typiques de la cuisine romaine et quels sont les meilleurs endroits où les déguster dans la Ville Éternelle.

La cuisine romaine est savoureuse, faite d’ingrédients simples qui unis entre eux donnent naissance à des plats riches et délicieux; si vous tenez compte du fait que certains plats typiques de la cuisine romaine font partie des choses que je préfère au monde et que mon frigo, pour le moment, ne contient que des oranges et du fromage blanc, vous comprendrez que ce vendredi ordinaire où je dois écrire un article sur les spécialités culinaires romaines s’est transformé en un vendredi difficile.

Voici donc quelques un des plats romains que je souhaiterais voir se matérialiser à l’instant sur ma table et que vous pouvez savourer à Rome.

La Cacio e Pepe

C’est mon plat préféré, en plus d’être celui que j’ai cuisiné pour la première fois: c’est en effet l’un des plats les plus simples de la cuisine romaine (sa préparation ne requière que l’utilisation de fromage pecorino romano et de poivre « pepe » en italien) mais les proportions et la qualité des produits en déterminent la réussite. On le prépare habituellement avec des pâtes fraîches et longues (tagliolini, spaghetti, linguine, tonnarelli). Pour manger l’un des meilleurs plats de cacio e pepe de Rome rendez-vous chez Flavio al Velavevodetto, où l’ambiance est typique d’une osteria romaine.

La Pasta all’Amatriciana

C’est peut-être le plat romain le plus connu au monde, en plus d’être en Italie un sujet de discussion capable de mettre un point final à certaines amitiés et de créer des tensions pendant le repas de Noël. Dans l’amatriciana on doit mettre du guanciale ou de la pancetta? De l’ail, de l’oignon ou ni l’un ni l’autre? Quelque soit le clan auquel vous appartenez vous pouvez vous rendre à la Trattoria Al Moro pour clarifier vos idées, où l’on vous servira des pâtes fraîches et faites maison, à quelques mètres seulement de la fontaine de Trevi.

Les Pâtes à la Carbonara

Les pâtes à la carbonara font partie intégrante de la tradition romaine. Si vous voulez goûter à la véritable carbonara (sans crème fraîche on est d’accord) ne manquez pas celle de Pipero, une valeur sûre. Dans le restaurant étoilé d’Alessandro Pipero avec une équipe dirigée par le chef Luciano Monosilio elle est préparée selon les règles de l’art.

Carbonara … #nofilter #carbonara

A post shared by We Cook (@wecookbuffet) on

I Carciofi alla Giudìa

Un beau bouquet (plat) d’artichauts à la romaine, croustillants et dorés, est capable de faire fondre le coeur de n’importe qui. Ceux de Nonna Betta, un restaurant casher dans le ghetto juif, sont exceptionnels, tout comme le sont les autres plats dans lesquels la tradition juive fusionne avec la cuisine romaine tels que les falafels ou les tagliolini cacio pepe e cicoria.

Carciofi alla giudia

A post shared by Rome Antics (@themoodycherub) on

La Coda alla Vaccinara

Rome est l’endroit idéal pour les carnivores qui ne craignent pas les défis: la queue de boeuf à la romaine n’est certainement pas le plat le plus simple de la cuisine romaine mais c’est sûrement l’un des plus typiques et particuliers. Il s’agit d’un plat populaire qui est préparé en faisant cuire une queue de boeuf avec de la sauce tomate, des arômes, des pignons, des raisins secs et du cacao amer. L’une des meilleures de Rome peut se déguster à deux pas du Panthéon, chez Armando al Pantheon.

Grazie a #larepubblica e a ROMA MAXIMA, LE TAPPE DEL GUSTO IN CENTRO "Campo Marzio, Pantheon, Parlamento, Chigi". È la prima delle 17 passeggiate romane della nuova guida Roma Maxima dove arte, cultura ed enogastronomia si incontrano. Tra gli indirizzi gourmet, da non perdere la raffinata cucina di Massimo Viglietti dell' Enoteca al Parlamento Achilli, l’inconfondibile tocco del “blecchescief” Claudio Gargioli di Armando al Pantheon, il gusto per la tradizione del Ristorante La Campana. E ancora, l’atmosfera dell' Enoteca e Taverna Capranica, i piatti italo – francesi di Casa Coppelle, la sobria eleganza di Clemente alla Maddalena, il look trendy chic di Collegio. Infine la tradizione da Da Gino al Parlamento, il fascino vintage di Maccheroni, l’anima moderna dell’ Osteria Del Sostegno Di Marco Mazzoni e dell' Osteria dell'ingegno, il lusso gastronomico di Quinzi&Gabrieli e La Rosetta, l’estro contemporaneo di RETROBOTTEGA e il delicato etnico Kisaki Ramen & Sushi. Roma Máxima è disponibile in italiano e in inglese e fa parte della collana Le Guide di Repubblica dirette da Giuseppe Cerasa. #armandoalpantheon #blecchescieffe #cucinaromana #guida #food #foodie #roma

A post shared by ArmandoAlPantheon (@armandoalpantheon) on

La Pasta alla Gricia

La pasta alla gricia est l’ancêtre de l’amatriciana mais avec le caractère de la cacio e pepe. Celle qui est cuisinée chez Cesare al Casaletto vous donnera envie d’en reprendre!

Gricetta……

A post shared by Moltobenemauro (@mauropicchetti) on

Il Supplì

Le roi du street food avant même que le street food ne devienne tendance et qu’il s’appelle ainsi. Une croute croustillante, de la mozzarella qui file, du pecorino, du riz et du ragoût de viande. Une explosion de saveurs à déguster dans la rue pourquoi pas en vous perdant entre les merveilles du Forum Romain. Vous pouvez le savourer chez Trapizzino qui est certes un peu tendance mais dont l’aspect épuré n’enlève rien à la bonté de ses produits.

#supplì @trapizzino

A post shared by Ben Thornborough (@benelias) on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close