Close
Sur les traces de Gaudí à Barcelone

Sur les traces de Gaudí à Barcelone

Découvrons Barcelone à travers le regard de l’architecte moderniste Antoni Gaudí et le patrimoine que ce dernier a laissé dans la capitale catalane.

Le style architectural unique et particulier de Gaudí permet d’en identifier les oeuvres d’un seul coup d’oeil. L’artiste a été capable de concevoir des structures avec des matériaux nouveaux et inhabituels. Il adopta des techniques comme le forgeage, l’utilisation de la céramique pour réaliser les mythiques « trencadís » ( les mosaïque à base d’éclats de céramique) en apportant ainsi sa propre identité dans des projets de nature religieuse et patriotique. Les géométries et les volumes typiques du génie de Gaudí, ainsi que l’attention au détail, ont laissé et laisseront au cours des siècles à venir une trace distinctive indélébile à Barcelone.

1. Sagrada Familia

La Sagrada Familia est indubitablement l’une des oeuvres les plus emblématiques de Gaudí, internationalement reconnue comme l’une des plus grandes réalisations du modernisme catalan. Elle est aussi célèbre parce qu’elle n’a jamais été terminée. Des milliers de personnes visitent la basilique chaque jour: l’édifice dans son ensemble est merveilleux mais la Façade de la Nativité, la symbolique « Forêt Intérieur » faite de colonnes ainsi que la crypte (où repose Gaudí) relève d’un intérêt particulier.

A post shared by JordanStories (@jordan_kolevski) on

2. Park Güell

Impossible de quitter Barcelone sans avoir pris une photo du Park Güell, qui offre l’une des vues les plus belles sur toute la capitale catalane. Vous pourrez toucher les « trencadís », les célèbres mosaïques de Gaudí incrustées dans un banc qui serpente à travers la place principale. Eusebi Güell commanda le parc à Gaudí, qui conçu l’espace en suivant des modèles inspirés de la nature (c’est pourquoi il y a tant de représentations du monde animal, comme la salamandre qui se trouve à côté de l’entrée).

3. Le Palais Güell

Le Palais Güell, commandé par le mécène de Gaudí, est considéré comme l’un des premiers édifices modernistes au monde. Inaugurée pour l’Exposition Universelle de Barcelone en 1888, cette résidence bourgeoise aux abords de La Rambla de Barcelone se développe sur une superficie d’environ 2.800 m2. Remarquez la façade et ses deux oeuvres en fer forgé en forme de serpents, un phénix et le blason de la Catalogne.

4. Casa Milà

Casa Milà se trouve dans le quartier Paseo de Gracia, rue Provenza. Aussi connu sous le nom de « La Pedrera », ce bâtiment a été commandé à Gaudí par Pere Milà, un entrepreneur textile qui appartenait à la bourgeoise catalane. Gaudí décida d’utiliser un style naturaliste avec des formes et des symboles fluides (la façade est à vrai dire ondulée). Ne manquez pas la vue du toit de Casa Milà!

5. Casa Vicens

Manuel Vicens commanda à Gaudí le projet de Casa Vicens, sa deuxième résidence dans la quartier de Gràcia qui, à la fin du dix-neuvième siècle, était un véritable village en soi. Ce bâtiment singulier présente des influences de l’architecture perse, byzantine et mudéjare, avec des nombreuses céramiques qui évoquent le type arabe.

6. Casa Calvet

Le design de Casa Calvet, située au numéro 48 de Casp Street, est un peu plus conservateur par rapport aux autres édifices de Gaudí. La maison porte tout de même l’empreinte unique de l’architecte moderniste dans les matériaux utilisés pour sa construction, comme le fer forgé, et dans ses formes, inspirées de la nature. Au rez-de-chaussée vous trouverez un restaurant.

A post shared by MSE (@m.s.edition_360) on

7. Casa Batlló

Casa Batlló dans le Passeig de Gràcia est l’un des édifices les plus renommés réalisés par Gaudí. La famille Batlló avait chargé l’artiste catalan de la rénovation de leur propre habitation, pour laquelle le maître de l’architecture élabora un projet inspiré de la nature et caractérisé par des formes sinueuses sur la façade, le lumineux patio et le toit. Ne manquez pas la spectaculaire voûte qui évoque la colonne vertébrale d’un dragon.

8. Collège Sainte-Thérèse

À quelques mètres du centre-ville se trouve le Collège Sainte-Thérèse, l’une des oeuvres les moins connues de Gaudí malgré son évidente beauté. L’architecte en effet succéda au projet déjà en cours et dû adapter son propre style à la disponibilité économique limitée destinée aux travaux, en respectant toutefois l’équilibre exigé par une école religieuse. L’école remplit encore aujourd’hui ses fonctions.

A post shared by Amics de Gaudí (@amicsdegaudi) on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close