Close
Sur les traces de Léonard de Vinci à Milan

Sur les traces de Léonard de Vinci à Milan

Découvrons ensemble quelles sont les oeuvres et les lieux rattachés à Léonard de Vinci dans le chef lieu lombard.

Au cours des dernières années, Milan a retrouvé sa splendeur: des restaurants gourmets, de nouveaux musées, des espaces créatifs, un catalogue d’événements toujours riche et varié, des perles qui semblaient perdues pour toujours ont été révélées au grand jour pour le plaisir des milanais et des visiteurs. Parmi ces dernières, beaucoup portent la signature (ou rappellent sa présence) de Léonard de Vinci, le Génie de la Renaissance qui a passé à Milan environ 18 années de sa vie et qui enrichit la ville avec des oeuvres et des projets plus ou moins connus. Voici quelles sont les oeuvres et les lieux liés à Léonard, à découvrir à Milan.

1. La Cène à Santa Maria delle Grazie

Des pluies d’encre ont été versées sur la Cène de Léonard de Vinci, l’oeuvre qui fut commandée à Léonard par Ludovico il Moro qui souhaitait embellir l’église de Santa Maria delle Grazie pour célébrer la Maison de Sforza. La Cène est l’une des oeuvres d’art les plus connues au monde, mais c’est surtout l’une des plus fascinantes et mystérieuses: des théories fantaisistes de Dan Brown jusqu’au récit de sa difficile restauration, incitent à la visite chaque année des millions de touristes qui cherchent à en cueillir tous les secrets et à en admirer la beauté. En avril 2017 on a annoncé un projet qui sera réalisé grâce à un fond en partie financé par Eataly.

2. La Vigne de Casa degli Atellani, Corso Magenta 65

Alors qu’il travaillait à la réalisation de la Cène, Léonard logeait à Casa degli Atellani, chez une famille de courtisans de Ludovico Sforza. Il Moro donna à Léonard une vigne à l’intérieur de la maison: la vigne survécut à la chute du Duc de Milan mais fut malheureusement détruite pendant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Casa degli Atellani a été restaurée dans les années 30 par le grand architecte Piero Portaluppi et, à l’occasion de l’Expo 2015, la Vigne de Léonard a été replantée et Casa degli Atellani ouverte au public: les pièces du palais mélangent fresques, blasons et peintures qui remontent à 1500, à des éléments néoclassiques datant du XIXème et des années 20; le superbe jardin où pousse la vigne est parsemé de pièces archéologiques qui remontent à l’époque des Atellani. Une véritable perle cachée au coeur de Milan, derrière un énorme portail en bois.

3. Le Codex Atlanticus à la Bibliothèque Ambrosiana

La Bibliothèque Ambrosiana fut fondée par le cardinal Federico Borromeo le 7 septembre 1607 et se trouve juste derrière via Torino. La bibliothèque abrite des collections et des codex rares et précieux comme les seuls fragments rescapés de la Vidularia di Plauto, une partie de la version gothique des textes bibliques de l’évêque Ufila et des ressources arabes et orientales. Parmi tous ces trésors, le Codex Atlanticus est l’un des plus célèbres. Il s’agit du plus vaste recueil d’écrits de Léonard et touche à toutes les sphères du savoir humain: mécanique, mathématiques, astronomie, botanique, géographie, physique mais aussi des projets, des dessins, des inventions et des fables. Les fascicules qui composent le Codex Atlantico ont été séparés pour permettre une meilleure conservation et tous les trois mois on en expose 22 dans la Salle Federicana de la bibliothèque

4. La Salle des Asses au Château des Sforza

En 1498, Léonard, sur commission de Ludovico il Moro, décora une salle au rez-de-chaussée de la Fauconnerie du Château des Sforza. Cette salle est aujourd’hui l’un des lieux les plus célèbres de Château et est connue comme Sala delle Asse. Après la domination étrangère à Milan, la peinture semblait avoir disparue pour toujours mais grâce au précieux travail de l’architecte Luca Beltrami et de l’historien Paul Müller-Valde en 1893 on retrouva suffisamment de traces pour permettre une reconstruction et une restauration de l’oeuvre. La décoration par Léonard de la Sala delle Assi est véritablement à couper le souffle: il s’agit d’un dense enchevêtrement végétal polychrome, avec des branches, des fruits, des racines et des roches qui ont pour but de former à l’intérieur d’un espace couvert un bout de nature luxuriante.

https://www.instagram.com/p/5JtKbRm1IE/

5. Le Musée de la Science et de la Technique, via San Vittore 21

Le Musée national de la Science et de la Technologie de Milan porte le nom de Léonard de Vinci et est l’endroit parfait (pour les grands comme pour les petits) pour voir les constructions et les modèles des inventions géniales de Leonardo. Des engins pour voler, des machines de guerre, des machines pour l’usage civile et des machines hydrauliques: admirez la plus grande collection du monde des modèles réalisés à partir des dessins de Léonard! En plus de cette collection incroyable, le Musée abrite des laboratoires interactifs, des maquettes et des pièces à travers lesquelles il est possible de faire un voyage dans l’histoire et dans l’évolution de la science et de la technologie.

6. Conca dell’Incoronata, via San Marco

Peut-être que tout le monde ne sait pas que Milan, pendant une longue période, a été une « ville sur l’eau ». Pas autant, ni comme Venise, naturellement, mais les Navigli la traverse complètement. La construction des Navigli de périphérie comme la Martasena et l’exigence de les unir à ceux du centre de la ville imposèrent la construction de certaines écluses (« conca » en italien). La Conca dell’Incoronata, celle qui se trouve à côté de Tombun de San Marc, a été construite en utilisant un projet de Léonard (présent dans le Codex Atlantico) et Léonard lui-même était consultant pendant les travaux de construction.

#concaincoronata #milano

A post shared by Silvana Clerici (@sissy62) on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close