Close
5 choses que vous ne saviez pas sur le château de Versailles

5 choses que vous ne saviez pas sur le château de Versailles

Le tout premier parc zoologique, des trésors cachés, un restaurant royal et davantage encore, Musement vous présente 5 choses que vous ne saviez pas et que vous devez découvrir avant votre visite au Château de Versailles.

Avec 2 300 pièces réparties sur 63 154 m2, le Château de Versailles, situé à moins d’une heure de Paris, est le plus grand château du monde et recense 7,5 millions de visiteurs par an qui viennent découvrir les Appartements Royaux, le Trianon, la Galerie des Glaces ou encore le Grand Canal et les jardins somptueux imaginés par André Le Nôtre où ont lieu les spectacles des Grandes Eaux. Mais peu de visiteurs savent qu’il est possible de goûter à l’excellence de la cuisine française dans le cadre d’exception qu’est le Château de Versailles, de vivre un moment magique en assistant à un spectacle équestre époustouflant ou de visiter une salle habituellement fermée au public qui recèle de véritables trésors cachés. Voici cinq choses que vous ne saviez peut être pas sur le Château de Versailles et qui rendront votre visite inoubliable.

1. Versailles abritait une Ménagerie Royale 

Peu de personnes savent que Versailles abritait autrefois une ménagerie où il était possible de découvrir toutes sortes de bêtes sauvages, oiseaux et animaux exotiques venant du monde entier. Ce projet était pourtant l’un des premiers que le jeune Louis XIV a tenu à réaliser comme témoignage de son rayonnement mondial et de sa puissance lorsqu’il décida de transformer le petit pavillon de chasse de son père en un véritable palais où installer sa Cour et son gouvernement. C’est ainsi qu’en 1663, l’architecte Louis le Vau débuta la réalisation de la ménagerie royale, la première à établir une classification des espèces en les répartissant dans des enclos séparés et adaptés auprès desquels les courtisans du Roi Soleil aimaient à se délasser. Ce modèle sera ensuite repris dans toute l’Europe et dans les jardins que nous appelons aujourd’hui zoos.

2. Versailles, haut lieu d’expérimentation et de découvertes scientifiques

La Cour de Versailles n’était pas qu’un haut lieu de plaisirs futiles, d’intrigues et de divertissement. Elle joua bien au contraire un rôle primordial dans les avancées scientifiques notamment au temps des Lumières sous Louis XV et Louis XVI. Les deux rois était passionnés de science et collectionnaient de nombreux instruments qui permirent des expérimentations révolutionnaires en chirurgie, aérospatial, électricité, astronomie et cartographie notamment. Déjà, la création de la ménagerie royale de Louis XIV poussa l’étude zoologique vers des frontières encore inexplorées, on y disséquait des animaux (même un éléphant) et les nombreuses recherches qui y étaient engagées conduisirent plus tard à la création d’écoles vétérinaires. L’amour du Roi Soleil pour les fruits et légumes a lui aussi permis de grands progrès scientifiques en botanique et en agriculture, progrès poursuivis par Louis XV. Son jardin était le plus riche jardin botanique d’Europe et répertoriait 400 espèces venues du monde entier dont des ananas, de la vanille, des caféiers et bien davantage. La richesse du potager et des vergers de Versailles est encore reconnue et appréciée de nos jours, le chef de renommée mondiale Alain Ducasse, s’y fournit en fruits et légumes depuis des années.

3. La gypsothèque de la Petite Écurie, un secret bien gardé

Si Louis XV et Louis XVI collectionnaient les instruments scientifiques, distribués après la Révolution dans différentes institutions scientifiques et musées de France, le Roi Soleil lui, collectionnait les objets d’art. Juste en face du château, sur la place d’Armes, se dresse la Petite Écurie du roi qui recèle de véritables trésors cachés. Cette galerie des moulages et des sculptures abrite en tout 5000 oeuvres remarquables provenant de l’École des beaux-arts, de la Sorbonne et du musée du Louvre. La superbe collection n’est ouverte au public qu’à l’occasion d’événements exceptionnels comme la nuit des musées, les journées du patrimoine ou encore lors de rencontres ponctuelles. Si vous en avez le privilège, ne manquez pas de découvrir ces trésors cachés, qui rendront votre visite au château de Versailles intime et inoubliable. Prochaines visites: ce dimanche 25 février, le 18 mars et le 8 avril.

4. Versailles, siège de la prestigieuse Académie du spectacle équestre de Bartabas

Si la Petite Écurie qui abritait autrefois les voitures et les chevaux du roi a perdu son statut en 1787, la Grande Écurie en revanche, perpétue la tradition de la transmission des savoirs dans le domaine équestre. Depuis 2003 en effet, l’Académie du spectacle équestre de Bartabas a investi la Grande Écurie du roi où il est possible d’assister à des spectacles impressionnants qui vous laisseront certainement bouche-bée et rêveurs. Le génie et la passion de Bartabas transparaissent à travers des scénarios originaux et inhabituels lors de spectacles exceptionnels au croisement des arts. Ne manquez pas de visiter en suivant les écuries ainsi que la galerie des carrosses où vous pourrez admirer avec enchantement la collection des berlines de cérémonie de Versailles.

5. Ducasse restitue le faste des repas royaux à Versailles

Les repas du roi, pris en public le soir pour Louis XIV, étaient de véritables festins qui symbolisaient le pouvoir du monarque et qui ont donné naissance à la renommée de la gastronomie française ainsi que des arts de la table et du service à la française. Il est possible de revivre un peu des rituels des cérémonies fastueuses qu’étaient les repas du roi en pénétrant dans le restaurant Ore du grand chef Alain Ducasse situé dans le Pavillon Dufour du château. Alliez une visite d’exception à un déjeuner royal dans un cadre somptueux durant lequel vous découvrirez un menu inspiré par la Cour mais aux notes modernes, adaptées aux goûts du jour. Chez Ore, la « bouche du roi », vous pourrez vous offrir une pause royale dès le matin avec deux options de petit-déjeuner très invitantes: Le Lever de la Reine ou Le Levé du Roi. La carte du déjeuner, propose un menu « Princes et Princesses » spécialement pensé pour les enfants et des sandwichs délicieux et raffinés pour les plus pressés. Les délices de Marie Antoinette raviront les plus gourmands. Le soir, une fois les grilles du châteaux closes et ce dernier débarrassé de ses derniers visiteurs, le restaurant devient le théâtre de dîners fastueux et exclusifs, dont la mise en scène vous éblouira.

Photo credit: Phil du Valois on Visualhunt / CC BY-NC-ND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close