Close
10 spécialités incontournables pendant le Ramadan

10 spécialités incontournables pendant le Ramadan

Pour célébrer le mois sacré de Ramadan, Musement vous offre un tour d’horizon de dix spécialités culinaires traditionnelles du repas de l’iftar.

Des mets savoureux caractérisés par la présence d’épices chaudes en abondance, un arc-en-ciel de couleurs, des effluves enivrantes de parfums qui se mêlent aux éclats de voix joyeux et aux exclamations de délectation, voilà comment nous imaginons les tables des familles musulmanes pendant l’iftar (ou le ftour), le repas pris au coucher du soleil pendant le jeûne du mois de Ramadan.
Nous sommes actuellement en plein dans le neuvième mois du calendrier musulman, le mois sacré du Ramadan qui tombe cette année du 23 avril au 23 mai de notre calendrier. Pour célébrer cette occasion à notre façon, nous avons décidé de nous pencher sur dix spécialités typiques des pays du Maghreb, souvent présentes sur les tables pendant l’iftar. Attention, ce billet risque de vous mettre l’eau à la bouche ! Heureusement, la majeure partie des recettes se trouvent facilement sur internet et peuvent être tranquillement réalisées à la maison.

1. Harira

D’origine andalouse, la harira est le plat typique de rupture du jeûne au Maroc et dans l’Algérie de l’ouest. La version la plus populaire est sans doute l’harira fassia, qu’il est possible de déguster toute l’année dans la ville de Fès et qui est souvent servie accompagnée de chebakia (voir plus bas). Il s’agit d’une soupe de tomate et d’agneau agrémentée de pois chiches auxquels s’ajoutent parfois d’autres légumineuses ou encore des pâtes langue d’oiseau ou vermicelles. Riche en épices et en coriandre, elle est vraiment savoureuse et l’ajout de tedouira (un mélange de farine et d’eau) en fin de cuisson, la rend décidément plus onctueuse.

2. Chorba

La chorba aussi est la soupe traditionnelle consommée pour la rupture du jeûne pendant le Ramadan, principalement en Algérie. Contrairement à la harira, elle est préparée sans tedouira et est donc plus légère. Toujours à base de vermicelles, la chorba aussi se consomme tout au long de l’année, surtout en hiver, généralement accompagnée de dattes (surtout pendant le Ramadan) et de chebakia.

3. Briouates aux amandes

En Afrique du Nord, ces triangles en feuilles de brick aux amandes et au miel sont incontournables pendant les fêtes, les grandes occasions et évidemment pendant tout le mois de Ramadan. Fourrées à la pâte d’amande aromatisée à l’eau de fleur d’orangée, elles sont frites avant d’être trempées dans du miel et saupoudrées d’amandes émondées.

View this post on Instagram

[ Briouates aux amandes ] des amandes mixées avec le sucre et parfumées avec la cannelle et l'eau de fleur d’oranger enfermées dans des feuilles de brick , puis plongées une fois cuites dans du miel . Habituellement je fais frire mes briouates mais cette fois-ci je les ai faites cuire au four et franchement j'ai adoré le résultat . Bref , si la recette vous intéresse 👇 mais je vous invite vivement à regarder les stories de @cooking_with_imane_official que je remercie énormément , ça va vous permettre de bien visualiser le déroulé de la recette et la technique de pliage 😊 ( pour environ 35 briouates , pensez à doubler les quantités pour plus de briouates ) 250 g d’amandes entières 50 g de sucre 1 càs de miel 2 càs d'eau de fleur d'oranger 1 càc de cannelle Des feuilles de brick huile Et miel verser les amandes dans l’eau bouillante . Les laisser quelques min ( le temps que la peau se détache de l’amande ). Les égoutter, les émonder , et les laisser sécher sur un torchon propre . Ajouter une à 2 càs d'huile afin d'enrober les amandes , disposer les sur une plaque et laisser dorer dans un four préchauffé à 180 °c pour 15 min. mixer grossièrement la moitié des amandes avec la moitié de sucre . Mélanger le reste des amandes , le reste de sucre , l'eau de fleur d'oranger et la cannelle et bien mixer jusqu'à avoir une préparation homogène , verser la dans un bol , y ajouter les amandes mixées et mélanger l'ensemble . Former des petites boules de pâtes . Découper la feuille de pastilla en larges lanières, badigeonnez chacune avec l'huile et y disposer une boulette de pâte d’amandes. Plier en triangle en procédant de droite à gauche puis de gauche à droite. Personnellement , je n'utilise ni oeuf ni pâte pour souder, il suffit de découper ce qui dépasse en formant un triangle et faire glisser ce qui dépasse dans la briouate Disposer les briouates dans une plaque allant au four et enfourner à 180°c pour environ 15 min ou jusqu'à ce que les brioutes prennent une belle couleur . plonger les dans du miel préalablement chauffé. Egoutter les , saupoudrer les de sésame et voilà c'est prêt 😉

A post shared by Yasmine Fahfouhi (@yasso_en_cuisine) on

4. Chebakia

La chebakia, m’kharqa, ou encore griwech est elle aussi une spécialité du Ramadan. Cette pâtisserie riche en épices comme la cannelle, la fleur d’oranger, le safran et l’anis est elle frite dans de l’huile végétale avant d’être recouverte de miel et saupoudrée de graines de sésames.

5. Mahjouba

La mahjouba, mhajeb ou msemen est une crêpe algérienne feuilletée à base de semoule qu’il est possible de farcir de légumes, de viande ou de poisson ! Très populaire pendant le Ramadan, elle est idéale pour le repas de l’iftar.

View this post on Instagram

Hier à l'heure du ftour. Je me suis jeter en premier sur ses delices. Vous connaissez? Il s'agit de mhajeb/mahjouba ou encore msemen farci . Ce sont comme des crêpes feuilleté garni pour celles qui ne connaissent pas. Cest un délice, moi je les aiment bien 3harrr je dose l'harissa 🌶🌶 Vous pouvez ajouter à la farce viande haché ou thon . Moi j'ai voulu faire le classique. Je vais pas vous lacher ça comme ça; sans la recette ça serai criminel 🤤🤤 Nhesitez pas à tester . Certe c'est long à faire et il faut le coup de main pour etaler / garnir /refermer la pâte. Quoi que garnir la pâte c'est un jeu d'enfants 🙄 mais vraiment le résultat en vaut la peine 🤤🤤🤤🤤🤩 RECETTE Mhajeb  Pâte: – 500g de semoule fine – 1c a café de sel – eau tiède -un melange d'huile dolive et de tournesol Farce – 4 oignons – 3 tomates – 2 gousses d'ail – sel, poivre et des épices selon vos gout –  1 cac de concentré de tomate -harissa si vous aimez piquant – 1 peu d'eau Préparation : Dans une poêle, faites suer les oignons finement coupé  dans un filet d'huile. Saler.  Ajouter les tomates coupées en morceaux. Assaisoner à votre convenance. verser un petit verre d'eau et laissez mijoter jusqu'à ce que la sauce réduise. Laisser refroidir la préparation.  Pate: Dans le bol du robot  muni du crochet et en marche vitesse 1 mélanger la semoule fine ajouter le sel, et verser petit à petit l'eau jusqu'à ce que la pâte devienne ferme. Laisser reposer durant 15 min , continuer à pétrir la pâte pendant environ  15 min en n'oubliant pas de l'asperger d'eau. On doit obtenir une pâte lisse, élastique et non collante.  Mettre au repos la pâte 10 min en couvrant de film alimentaire. Huiler vos mains et former des boules de la grosseur d'une mandarine. Disposez les boules dans un plat huilé, couvrez d'un film plastique et laissez reposer 20 minutes environ. étaler la pâte du bout de vos doigt jusqu'à obtention d'un cercle puis ajoutez 1 ou 2 cuillères à soupe de farce au milieu Fermer en portefeuille et etaler pour dessiner un carré . Faire cuire les mhajeb sur les 2 faces dans une poêle ou tajine bien chaud. #algerianfood #mahjouba #mhajeb #msemen #food #homemade #recettesale #recette

A post shared by Shawanna & Kelly (@shavvana) on

6. Baghrir

Qui n’a jamais vu de photos de ces crêpes aux mille trous sur le feed Instagram de l’un de vos amis en vacances au Maroc ? Reines des petits déj. de rêve offerts dans les riads, les baghrirs imbibés de beurre et de miel sont aussi incontournables pendant le Ramadan.

7. Batbouts

Ces adorables petits pains ronds cuits à la poêle sont souvent présents sur les tables de l’iftar. Faciles à faire et polyvalents ils peuvent très bien accompagner un plat de tajine, être farcis de viande ou de poisson et même être proposés en version sucrée avec un peu de miel et de beurre fondu.

8. Pastilla

Si vous êtes déjà allé à Fès et que vous êtes curieux de goûter aux spécialités locales en voyage, vous avez sûrement déjà dû manger la fameuse pastilla fassi au poulet. Enroulée dans une feuille de brick croquante, il s’agit d’une préparation sucrée salée à base de miel, de poulet, d’amande, d’œufs, de raisins secs, le tout saupoudré de cannelle et de sucre glace.

View this post on Instagram

[ Pastilla au poulet ] Certes , c'est un plat qui se prépare en plusieurs étapes et demande un temps de réalisation relativement long mais ça vaut vraiment la peine 😉 Bref , pour les amateurs du sucré – salé 👇👇 (Pour environ 20 mini-pastillas ) Pour le poulet : 1 poulet coupé en morceaux 1 càc de curcuma 1 càc de gingembre 1 càc de poivre 3 bâtons de cannelle 100 ml d’huile 1 bouquet de coriandre et de persil émincés Quelques pistils de safran 1kg d’oignons finement émincés 1 càs de beurre 2 càs de miel 1/2 càc de la cannelle en poudre 6 à 8 œufs Pour les amandes : 400 g d'amandes mondées 3 càs de sucre glace 1 càc de cannelle Pour le pliage : des feuilles de brick 1 jaune d'œuf Et du beurre fondu Dans une marmite , déposer le poulet . Ajouter le gingembre, le curcuma, le poivre, l’huile, les bâtons de cannelle. Ajouter un petit fond d’eau et mettre sur feu modéré. Laisser cuire 5 min . Ajouter les oignons ,la coriandre et le persil .Poser le safran sur le couvercle pour le sécher un peu. Le frotter entre les mains et l’ajouter en poudre . Ajouter le beurre. Mélanger puis laisser cuire doucement pendant environ 1h . Une fois le poulet cuit, le retirer de la sauce, le désosser et le détailler en morceaux. Ajouter le miel et 1/2 càc de cannelle à la sauce puis laisser cuire à feu doux en remuant régulièrement pour caraméliser les oignons. battre les oeufs en omelette. Ajouter les dans les oignons et mélanger constamment comme pour cuire des œufs brouillés. Frire les amandes ou les griller au four . Mixer les en poudre grossière, ajouter le sucre glace et la cannelle et Bien mélanger. dans un grand saladier mettre le poulet émiétté , ajouter le mélange oignons-œufs et les amandes et mélanger le tout. façonner des petites pastillas .Les badigeonner du beurre puis les enfourner à 180°c pr 20 à 30 min , elles sont prêtes quand elles sont dorées. Et voila il ne reste plus qu'à décorer les pastillas 😉

A post shared by Yasmine Fahfouhi (@yasso_en_cuisine) on

9. M’hencha

Elle peut être sucrée ou salée mais l’important est qu’elle ait toujours sa forme caractéristique de coquille d’escargot, car c’est de cette forme qu’elle tire son nom (« serpentin » en arabe algérien). La m’hencha ou mhancha trouve toujours sa place sur les tables pendant le mois sacré de Ramadan – et pas que.

10. Brick

En forme de cigares ou triangulaires, farcies à la viande hachée ou végétariennes, sucrées ou salées, les bricks ne manquent jamais sur les tables des familles musulmanes pendant le mois de Ramadan. Croustillantes et faciles à manger elles sont très populaires auprès de toute la famille. En Tunisie, on les appelle les doigts de Fatma ! Leurs cousines turques, les boureks, sont elles aussi incontournables pendant les grandes occasions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close