Close
Visiter Vienne la première fois: 12 choses à faire et à voir

Visiter Vienne la première fois: 12 choses à faire et à voir

Cela faisait des années que je voulais visiter Vienne: je l’imaginais comme une ville élégante, romantique et somptueuse, au charme antique avec une atmosphère moderne.

Le niveau de mes attentes était donc très élevé, et par conséquence les possibilités d’être déçue étaient nombreuses.
Et bien mes attentes ont été à vrai dire dépassées: je m’attendais à une ville élégante et somptueuse, au charme antique et je suis restée bouche-bée devant chaque immeuble, chaque maison, chaque balcon.

Je m’attendais à une ville à l’atmosphère moderne et j’ai trouvé une ville dynamique d’un point de vue culturel, inclusive, prête à accueillir tout le monde au son de la musique dont l’écho résonne constamment dans la rue, au moment où on l’attend le moins.

Love is Love, semafori viennesi

Je m’attendais à ne manger que des wieners, schnitzels et sachers alors qu’en vérité le choix était particulièrement ample, même pour les personnes ayant des intolérances alimentaires ou suivant un régime végétarien ou végétalien.
Et oui, Vienne est aussi une ville romantique, peut-être même plus romantique que Paris mais elle a un côté underground très intéressant.

Il est toujours difficile de se concentrer sur les choses à voir quand on visite une ville pour la première fois: surtout s’il s’agit d’une ville aussi belle que Vienne. On a envie de tout faire et de tout voir mais improviser et se laisser surprendre par les événements peut aussi offrir de très belles surprises.
Voilà une liste des choses que j’ai vu et fait pendant ces quatre jours à Vienne.

1. Le Château de Schönbrunn (avec une visite de la ville en bus)

Le Château de Schönbrunn est exactement comme je l’imaginais: opulent, majestueux et superbe. Ce que je n’imaginais pas c’est que ses jardins soient, et c’est peu de le dire, tellement immenses. Il y a des fontaines de toutes sortes, des serres remplies de fleurs, des labyrinthes, des collines sur lesquelles grimper et un belvédère duquel il est possible d’admirer la ville d’en haut ainsi que le château tout entier.

Schonbrunn

Quelques conseils pratiques: il y a de nombreux parcours guidés à faire à Schönbrunn. Si vous êtes passionnés d’art et d’histoire, nous vous conseillons de choisir le plus long et le plus approfondi. Arriver à Schönbrunn à bord du bus depuis lequel vous aurez fait le tour de la ville est une excellente option. C’est l’idéal pour avoir une vision plus générale de Vienne et aussi pour voir des lieux et des quartiers qui, peut-être, pendant une première visite de quelques jours seulement, ne se trouvent pas en haut de votre liste des choses à voir. C’est aussi l’occasion de découvrir des anecdotes amusantes (saviez-vous que la Reine Elisabeth visita Vienne en apportant avec elle du thé depuis Londres? Moi non.)

La Rovina Romana a Schonbrunn

Si vous venez en bus, nous vous conseillons de ne rien laisser à bord, vous serez ainsi libres, après la visite guidée du château, de profiter des jardins tout le temps que vous le souhaitez. Surtout, quoi qu’il arrive, ne mangez pas les sandwichs qui proviennent des cloîtres du château. Ils sont écœurants et sur l’emballage, tous les ingrédients ne sont pas signalés (ce qui signifie que vous pourriez trouver une tonne d’œufs durs et d’oignons dans un sandwich qui a tout l’air d’être au fromage). Le restaurant qui se trouve juste après le portail principal est quant à lui une excellente option, surtout si vous choisissez leur gâteau à la banane et au chocolat.

2. La Cathédrale Saint-Étienne

C’est une superbe cathédrale gothique et j’ai eu la chance de la visiter lors d’un concert de gospel au milieu d’un décor fait d’installations d’art contemporain. Sur son toit composé de tuiles colorées, qui attirent le regard, est représenté l’emblème de l’empire austro-hongrois, l’aigle à deux têtes. La façade légèrement sale et noircie la rend particulièrement fascinante.

L’interno della Cattedrale di Santo Stefano

3.Sécession viennoise

Le Palais de la Sécession est le lieu où tout a commencé. De l’extérieur, avec sa coupole formée d’un enchevêtrement de fleurs dorées, il est vraiment magnifique. L’intérieur du musée est très minimaliste et depuis les étages inférieurs il est possible d’admirer la célèbre Frise de Beethoven de Gustav Klimt. De superbes tableaux et œuvres d’autres artistes de la Sécession viennoise moins connus (et peut-être pour cette même raison plus intéressants) sont eux-aussi présents.

Il Palazzo della Secessione
Parte del Fregio di Beethoven di Gustav Klimt

4. Université de Vienne

J’y suis passée par hasard alors que je me dirigeais vers la maison-musée de Freud (qui était malheureusement fermée pour des travaux de restauration qui dureront un an). Comme tous les immeubles de Vienne, celui de l’Universités est lui aussi majestueux. Le lieu est caractérisé par de grands escaliers, d’antiques verrières ainsi qu’un superbe jardin orné d’arbres qui invitent les étudiants à s’assoir sous leur feuillage pour étudier. Pour les moins volontaires, un bar et des transats offrent un bel espace de détente . Quand je m’y suis rendue, l’université se préparait au Pride Month avec des leçons, talks et conférences au sujets des Genders Studies et de la culture Queer.

Università di Vienna

5. Café Sperl

Vienne est tout autant connue pour la sachertorte que pour ses cafés. Élégants, anciens, il suffit d’y entrer pour faire un saut dans le passé. Le Cafè Sperl dispose aussi d’un sublime billard et propose différentes options végétariennes.

Il biliardo del Cafè Sperl

6. Le Danube

Le Danude se trouve pratiquement aux marges de la ville qui est tout de même divisée par l’un de ses canaux. De l’autre côté de ce cours d’eau se trouve la zone la plus moderne de Vienne ainsi que le Quartier Juif, tandis que le long des berges du fleuve, sous les ponts, vous trouverez des établissements équipés de hamacs et de transats, parfaits pout se détendre et prendre le soleil, mais aussi des fresques et souvent des stands et des scènes accueillant de petits festivals de musique.

Street art e locali lungo le sponde del canale del Danubio.

7. Naschmarkt

J’ai une passion pour les marchés de toutes les sortes. C’est pourquoi, visiter Naschmarkt a été la première chose que j’ai fait en arrivant à Vienne. Il s’agit du plus grand marché de la ville. Il date du XVIème siècle et les élégants immeubles liberty de la ville lui servent de toile de fond parfaite. Sont présents des stands de fleurs, de fruits, de légumes, d’épices et d’adorables établissements qui, juste après la tombée de la nuit, s’animent, proposant des cocktails, de la musique et des plats typiques.

Naschmarkt

8. Leopold Museum

Voilà l’un des musées les plus intéressants que j’aie jamais visités. La collection abrite quelques unes des œuvres des plus importants artistes autrichiens. J’ai été subjuguée par les œuvres de Egon Shiele (depuis toujours l’un de mes artistes préférés), Sergius, Pauser et Kokoschka (que je ne connaissais que très peu). Les salles qui abritent des pièces de design liberty sont elles aussi très intéressantes.

Leopold Museum

9. Volksgarten

Vienne est remplie de parcs. Le Volksgarten est d’après moi l’un des plus représentatifs: en partant du Leopold Museum, il vous faut passer par Maria-Theresien-Platz où se trouve la statue de Marie-Thérèse d’Autriche, le Musée des Beaux Arts et le Musée d’Histoire Naturelle. À l’intérieur du parc en revanche, se trouvent le Musée de l’Ethnologie et la Serre à Papillons, tandis qu’à peine à l’extérieur se trouvent le Parlement et le Burgtheater.

Il Museo di Storia Naturale e la statua di Maria Teresa

10. L’Opéra

En parlant de théâtre, l’Opéra de Vienne est l’un des plus importants au monde. Si vous en avez la possibilité, je vous conseille d’acheter des billets pour assister à une représentation. Autrement, il vous suffira de prendre place sur le côté droit du théâtre pour assister au spectacle, gratuitement, grâce à un écran géant.

11. Kebab

Un kebab à Vienne est une étape obligatoire, comme ça l’est à Berlin. Je me suis renseignée sur le meilleur kebab de Vienne et on m’a indiquée le Berliner Doner: une viande bien épicée, abondante, énormément de légumes frais dans un pain moelleux, aux dimensions généreuses.

12. Sacher

Je pourrais presque dire que j’ai choisi Vienne comme destination pour pouvoir manger la fameuse Sachertorte directement à la source. Que dire, j’en ai mangé au moins une part par jour et je vous conseille vivement de faire de même.

Fetta di sacher quotidiana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close