Close
L’esprit de Noël en Europe : Top 10 des pays les plus attachés aux traditions

L’esprit de Noël en Europe : Top 10 des pays les plus attachés aux traditions

Dans cet article, Musement révèle quels sont les 10 pays avec le plus grand esprit de Noël  et quelles sont leurs traditions.

Il ne fait aucun doute que le continent européen est l’un des meilleurs endroits pour célébrer Noël ! Le vin chaud, la neige, les marchés de Noël, les crèches, les sucreries, la musique, les lumières et les décorations sont quelques-uns des éléments qui rendent cette période de l’année si spéciale.

Lorsque vous pensez aux pays qui ont le plus grand esprit de Noël en Europe, quels sont ceux qui vous viennent à l’esprit ? Chez Musement, nous nous sommes posé la question. Pour découvrir la réponse, nous avons mené une enquête en analysant les recherches mensuelles moyennes sur Google pour 10 termes liés à Noël dans 41 pays différents. Voici le résultat:

 

1. Norvège

La Norvège arrive en tête du classement général des pays européens où l’esprit de Noël est le plus fort. Ici, la période de Noël est marquée par des matins froids, un paysage cristallin, des bougies, des rennes, beaucoup de neige et des biscuits. Le pays a de nombreuses traditions qui ont été inspirées par le paysage et ses racines.

Ici, la fête de Noël a lieu la nuit du 24 décembre et s’appelle Julaften. Toute la famille se réunit pour dîner et échanger des cadeaux et, croyez-le ou non, le Père Noël n’est pas le personnage de Noël le plus célèbre, mais Julenisse, un petit gnome à la barbe blanche. Une autre curiosité est que dans la plupart des maisons norvégiennes, vous ne trouverez pas de sapin de Noël décoré avant le 23 décembre. Appelé Lille Julafen, ce jour est consacré à la décoration de l’arbre familial et à la confection des célèbres biscuits de Noël.

Faire des biscuits de Noël avec toute la famille est une vieille tradition en Norvège, et au moins 7 types différents doivent être préparés dans chaque foyer. Les types varient d’une famille à l’autre, mais les plus populaires sont pepperkaker, krumkaker, Fattigmann, Kokosmakroner et Berlinerkranser.

2. Allemagne

Noël en Allemagne n’est pas seulement fait de cadeaux, de décorations et de plats typiques. Les traditions y sont innombrables. Nous pouvons commencer par le calendrier de l’Avent, dont l’origine remonte au milieu du 19e siècle. Les familles allemandes avaient l’habitude de tracer à la craie 24 bandes sur le mur ou la porte, et effaçaient une bande par jour jusqu’à l’arrivée de Noël. Il n’est donc pas surprenant que sur la façade de l’hôtel de ville de Gengenbach, une ville allemande pittoresque, se trouve le plus grand calendrier de l’Avent du monde. Vous y trouverez également une couronne de l’Avent composée de pommes de pin, de baies, de fleurs séchées et de quatre bougies, représentant les quatre semaines précédant Noël.

Quant aux traditions des boissons et friandises de Noël, nous avons ici le vin chaud (Glühwein), sucré et épicé que l’on trouve partout et le Feuerzangenbowle, une boisson de Noël très forte et parfumée, qui ajoute au vin chaud un morceau de sucre imprégné de rhum. Quant aux desserts, les grandes vedettes sont les Lebkuchen, des biscuits moelleux et épicés qui ont vraiment le goût de Noël.

3. Autriche

En Autriche, ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux, mais l’Enfant Jésus. Pour qu’il ne se trompe pas de maison, les enfants brûlent leurs lettres pour que leurs vœux se réalisent. Mais il y a aussi deux autres personnages très importants dans la tradition de Noël autrichienne : Saint Nicolas et le Krampus. Alors que le premier est un personnage amical qui apporte des cadeaux et des bonbons aux enfants qui se sont bien comportés pendant l’année, le second est le démon de Noël, qui apparaît pour mettre en garde les enfants qui se sont mal comportés.

Dans certaines régions du pays, il existe également une forte culture de la crèche. Dans la région de Salzbourg, par exemple, pendant les vacances, des crèches familiales sont présentées au public. Quant au repas de Noël typique, vous trouverez probablement de la carpe grillée ou de l’oie farcie sur la table d’une famille autrichienne.

4. Royaume-Uni

Du dessert de Noël au message de la reine le jour de Noël, il existe toute une série de traditions de Noël propres au Royaume-Uni. À l’approche de Noël, la tradition veut que l’on aille au théâtre pour assister à une pièce de Noël. Ces pièces sont souvent inspirées des contes de fées, et comprennent des chants de Noël, du burlesque et de la danse. En ce qui concerne la nourriture, on trouve partout en décembre des tartelettes à base de fruits secs et d’épices d’hiver. Et n’oublions pas l’emblématique pudding de Noël. Ce plat de fruits secs, de chapelure, de sucre et de brandy est souvent préparé six semaines avant le grand jour.

Le jour J, vous trouverez des tubes en carton appelés « crackers de Noël » partout sur la table du dîner. Pour découvrir ce qu’il y a à l’intérieur, deux personnes tirent sur les deux extrémités jusqu’à ce qu’elles « claquent » et que leur contenu s’ouvre. Il s’agit généralement d’un petit jouet, d’une blague ou d’une couronne de papier. Le discours de la Reine le jour de Noël est un autre élément important des traditions du jour de Noël. Ici, les familles se réunissant autour de la télévision pour regarder la Reine évoquer l’année écoulée et apporter de l’espoir pour l’année à venir. Le lendemain de Noël, aussi appelé « Boxing Day », est un jour férié où les familles se réunissent pour faire la fête, manger les restes de la veille et au cours duquel les enfants jouent avec leurs nouveaux jouets. Le lendemain de Noël est également un jour important pour les événements sportifs et les amoureux du shopping, avec le début des soldes.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Refillogic (@refillogic)

5. Danemark

Au Danemark, la période des fêtes de fin d’année commence officiellement le premier vendredi de novembre, le J-Dag (que l’on pourrait traduire par Jour J), lorsque la bière de Noël de Tuborg (Julebrygg) arrive sur le marché. Mais ce n’est pas la seule boisson vedette des festivités … dans tout marché ou fête qui se respecte, vous ne pouvez pas manquer le gløgg, un vin chaud idéal pour combattre le froid de l’hiver.

Lorsqu’il s’agit de décorations de Noël, les bougies sont les protagonistes incontestés, ce qui n’est pas surprenant, car elles constituent un élément important du fameux « Hygge danois ». En plus d’être utilisés pour décorer le sapin de Noël, les kalenderlys sont très populaires au Danemark. Il s’agit d’une bougie marquée de 24 chiffres et chaque jour à partir du 1er décembre, la partie correspondante de la bougie est allumée jusqu’au jour de Noël.

Le grand dîner de Noël, comme dans de nombreux autres pays européens, est célébré le 24 décembre et constitue un véritable événement. En plus de nombreux plats savoureux, aucun foyer ne peut se passer du risalamande, un riz au lait avec une sauce aux cerises dans lequel on trouve une amande. La tradition veut que celui qui le trouve reçoive un cadeau ou un prix. Les cadeaux sont également ouverts ce soir-là, mais avant cela, il est courant de se tenir par la main et de danser autour du sapin en chantant des chants de Noël.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Nordhjem (@nordhjem)

6. Pays-Bas

Bien que Noël n’ait lieu que la dernière semaine de décembre, les festivités aux Pays-Bas commencent plus tôt. Le 5 décembre, la nuit précédant l’anniversaire de Saint-Nicolas, le pays célèbre Pakjesavond. Cette nuit est dominée par les cadeaux que le saint apporte à tous les enfants dans de grands sacs de jute. La période de la Saint-Nicolas apporte également son lot de friandises, des kruidnoten aux taai taai en passant par les lettres en chocolat.

De nombreuses familles installent généralement le sapin de Noël dès que Saint-Nicolas a quitté le pays. Cela se produit généralement dans les jours qui suivent le 6 décembre. Aux Pays-Bas, les décorations rustiques sont particulièrement populaires, avec des branches de pin, des pommes de pin, des lumières, des boules de Noël, des bougies et des guirlandes suspendues aux portes.

Les Néerlandais ont la chance de pouvoir célébrer Noël et le Boxing Day. Ces deux journées sont placées sous le signe de la convivialité, des jeux et de la gastronomie. Les repas de Noël sont très copieux et ce qui reste du repas de Noël ne doit pas manquer au déjeuner du lendemain.

7. Irlande

La plupart des célébrations de Noël en Irlande sont similaires à celles du Royaume-Uni, mais certaines diffèrent. Placer une bougie à la fenêtre la veille de Noël est une tradition répandue dans tout le pays. Geste symbolique pour ceux qui ont besoin d’un abri, elle signifie un accueil à Marie et Joseph. Et si les Américains sont connus pour laisser du lait et des biscuits au Père Noël, l’Irlande pratique cette tradition un peu différemment. Les familles irlandaises offrent une demi-pinte de leur chère Guinness pour rendre la nuit du Père Noël un peu plus joyeuse.

Une autre tradition historique irlandaise est la Wren Boys Parade, qui a lieu le lendemain de Noël. La tradition, qui remonte à l’antiquité, consiste à chasser un faux roitelet et à le placer au sommet d’un poteau décoré. La foule, toute vêtue de costumes de paille, célèbre alors le roitelet et défile dans la ville.

8. Belgique

L’ouverture des marchés de Noël, la décoration des maisons et l’installation du sapin de Noël marquent l’ouverture des festivités en Belgique ! Très rapidement, le pays se plonge dans les plaisirs de Noel. Les boutiques enchaînent alors les emballages cadeaux, les brasseries mettent en vente leurs bières spéciales, les supermarchés remplissent les rayons de pain d’épices et les boulangeries préparent les « cougnous », un pain brioché avec des pépites de sucre.

En Belgique, il n’y a pas que le Père Noël qui compte puisque le pays rend aussi hommage à Saint-Nicolas le 6 décembre. Cette fête traditionnelle belge est tout aussi importante que Noël et s’adresse particulièrement aux enfants. La veille de la Saint-Nicolas, juste avant d’aller se coucher, les enfants déposent leurs chaussures au pied de la cheminée, préparent un grand verre de lait avec des biscuits pour Saint-Nicolas et une carotte pour son âne. S’ils ont été sages pendant toute l’année, les enfants auront la joie de recevoir des petits jouets et des friandises à leur réveil. Parmi celles-ci se trouve le traditionnel spéculoos belge, un biscuit épicé qui ravit les papilles des petits et des grands, mais aussi du chocolat, des bonbons et des oranges.

Pour le réveillon et le jour de Noël, les Belges ont pour habitude de le passer en famille. Le repas traditionnel se compose de trois plats festifs et gourmands. Dans le sud, on déguste des « tripes à l’djotte » tandis que les Liégeois se régalent avec une « boukète », une crêpe garnie de raisins ou pommes. En dessert, c’est l’incontournable bûche de Noël qui l’emporte. Après le copieux repas, les Belges aiment passer à l’échange des cadeaux qui se fait généralement le jour du réveillon de Noël, vers minuit. Toutefois, de nombreux foyers continuent de suivre la tradition américaine, et décident de s’offrir les cadeaux le 25 décembre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Olivier Lainé (@laine_olivier)

9. Suisse

Tout comme aux Pays-Bas et en Belgique, plusieurs cantons suisses célèbrent la Saint-Nicolas le 6 décembre. Saint-Nicolas récompense alors le bon comportement des enfants par des friandises et des oranges, tandis que son compagnon, le Père Fouettard, est chargé de punir les enfants qui ont été turbulents durant l’année.

Quatre semaines avant Noël, les Suisses aiment fêter l’Avent. Traditionnellement, les enfants ouvrent chaque jour une case de leur calendrier de l’Avent pour y découvrir un chocolat. Mais depuis peu, les adultes se prêtent eux aussi au jeu en s’offrant un calendrier de l’Avent de chocolat, de thés ou encore de cosmétiques. La dernière tradition de l’Avent suisse consiste à faire brûler une bougie sur la couronne de l’Avent chaque dimanche qui précède Noël.

Quant au menu, il n’y a pas de repas traditionnel en Suisse. Même si le saumon, la dinde et le foie gras restent des mets appréciés, c’est la fondue chinoise qui gagne la table de beaucoup de familles lors du repas de Noël. Généralement, les enfants ouvrent leurs cadeaux le soir du 24 décembre ou le matin du 25 décembre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Amy B (@toptastytrips)

10. Suède

Le dernier pays du top 10 se trouve également en Scandinavie et il n’est pas surprenant que les habitants de ce pays soient fous de tout ce qui concerne Noël. Le pays a de nombreuses traditions liées à Noël, dont la première commence le premier dimanche de l’Avent. Ce dimanche, la première des quatre bougies est allumée sur la couronne de l’Avent et le compte à rebours jusqu’à Noël (ou Jul en suédois) commence. En outre, la plupart des enfants (et des adultes) ont leur propre calendrier de l’Avent, dans lequel ils peuvent ouvrir une case chaque jour et recevoir une surprise.

La prochaine grande fête est le 13 décembre. En Suède, la Sainte-Lucie est célébrée par des jeunes filles portant des robes blanches, mettant des (fausses) bougies sur leur tête et récitant des chants dans divers lieux tels que l’école, l’église, les bureaux, et même les maisons de retraite.

En Suède, les décorations sont souvent subtiles et rustiques et le point central de la décoration est le sapin de Noël. Le dîner de Noël a lieu le 24 décembre. Pendant le dîner, les gens mangent généralement un smörgåsbord, également appelé Julbord pour l’occasion. Il s’agit d’un buffet où chacun choisit ce qu’il préfère. De toute façon, la plupart des Julbords contiennent des pommes de terre, de la salade, des boulettes de viande suédoises, du saumon fumé, du hareng et du pain sultana.

Vous vous demandez si l’esprit de Noël est bien présent dans le reste de l’Europe ? Jetez un coup d’œil à la carte ci-dessous :

 

*Méthodologie : les données relatives au volume de recherche Google pour 10 termes de Noël dans les langues respectives des 41 pays analysés (recherches mensuelles moyennes en octobre, novembre et décembre 2020**) ont été utilisées pour réaliser l’étude. Les termes de recherche utilisés étaient : sapins de Noël, décorations de Noël, chants de Noël, calendrier de l’Avent, films de Noël, lumières de Noël, cadeaux de Noël, crèche, marchés de Noël et biscuits de Noël. Pour affiner les résultats, le nombre moyen de recherches mensuelles a été divisé par le nombre d’habitants de chaque pays, puis le volume de recherche pour 100 000 habitants a été calculé. Enfin, pour standardiser les résultats, chaque pays a reçu un score de 0 à 100 pour chacun des termes de recherche, en utilisant la formule de standardisation :

Score = (x-min(x))/(max(x)-min(x))*100

**Pour le terme « marchés de Noël« , les recherches mensuelles moyennes d’octobre, novembre et décembre 2019 ont été analysées, car de nombreux événements ont été annulés en 2020 en raison de la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close